Stephane Michaka

Stephane Michaka
Stéphane Michaka est l'auteur de La Fille de Carnegie (Rivages), qui lui a valu d'être salué par la critique comme « une des voix montantes du roman noir ». La Fille de Carnegie a été sélectionné pour de nombreux prix littéraires : Prix du Polar SNCF, Prix BibliObs du roman noir, Grand prix des l... Voir plus
Stéphane Michaka est l'auteur de La Fille de Carnegie (Rivages), qui lui a valu d'être salué par la critique comme « une des voix montantes du roman noir ». La Fille de Carnegie a été sélectionné pour de nombreux prix littéraires : Prix du Polar SNCF, Prix BibliObs du roman noir, Grand prix des lectrices de ELLE, Grand Prix du roman noir au festival de Beaune, Prix littéraire Drouot, Prix Senghor du premier roman francophone, Grand Prix de littérature policière. Elvis sur Seine est son deuxième roman. Stéphane Michaka vit à Paris.

Articles en lien avec Stephane Michaka (1)

  • Interview de Stéphane Michaka à propos de "Ciseaux"
    Interview de Stéphane Michaka à propos de "Ciseaux"

    La publication récente en format Pocket du succès de Stéphane Michaka, Ciseaux, est l'occasion de revenir sur ce roman choral inspiré du célèbre écrivain américain Raymond Carver. Auteur de quatre pièces de théâtre et du très remarqué roman noir La Fille de Carnegie (2008), Stéphane Michaka, 39 ans, confirme son talent avec ce roman à quatre voix. Rencontre.

Avis sur cet auteur (12)

  • add_box
    Couverture du livre « La mémoire des couleurs » de Stephane Michaka aux éditions Pocket Jeunesse

    JC Ferdi sur La mémoire des couleurs de Stephane Michaka

    Nouveau roman de Stéphane MICHAKA, le lecteur suit l'histoire d'un jeune garçon prénommé Mauve.
    Ce jeune garçon se réveille un jour au milieu d'une brocante. N'ayant aucun souvenir sur son passé, il sera à la recherche de son histoire et de son identité.
    Dans un premier temps, il va...
    Voir plus

    Nouveau roman de Stéphane MICHAKA, le lecteur suit l'histoire d'un jeune garçon prénommé Mauve.
    Ce jeune garçon se réveille un jour au milieu d'une brocante. N'ayant aucun souvenir sur son passé, il sera à la recherche de son histoire et de son identité.
    Dans un premier temps, il va s'apercevoir qu'il a le don de lire dans les pensées des personnes qu'ils rencontre.
    Au fur et à mesure que sa mémoire refait surface au fil de l'histoire, Mauve va entrevoir l'avenir de l'humanité... et le rôle crucial qu'il va y jouer.
    Histoire de science-fiction pour pro-adulte, cette histoire comporte du bien et du moins bien. En effet, Stéphane MICHAKA nous narre une histoire sur fond de possible fin d'humanité. avec un humanisme facile. Malgré cette critique, il en sort de bonnes idées. Je le conseille aux nouveaux adultes.
    Un roman qui mériterait, au vue du titre, de sortir en bande dessinée

  • add_box
    Couverture du livre « La mémoire des couleurs » de Stephane Michaka aux éditions Pocket Jeunesse

    Laëti K. sur La mémoire des couleurs de Stephane Michaka

    Un roman diablement intéressant qui jongle avec la dystopie et la science-fiction.

    À travers le personnage de Mauve, qui se réveille dans une brocante, amnésique et télépathe, l'auteur dépeint et analyse notre monde, son système de gouvernement, et notre mode de vie en le comparant à un autre...
    Voir plus

    Un roman diablement intéressant qui jongle avec la dystopie et la science-fiction.

    À travers le personnage de Mauve, qui se réveille dans une brocante, amnésique et télépathe, l'auteur dépeint et analyse notre monde, son système de gouvernement, et notre mode de vie en le comparant à un autre système présentant ses avantages et inconvénients, là d'où provient notre héros.

    Le début reste très flou, pour nous comme pour lui, Mauve ne sait pas d'où il vient, pourquoi il est là, quel est son rôle. Il appréhende des choses qui nous paraissent à nous bien simples, mais qui sont des épreuves pour lui: comme se faire à manger, comprendre à quoi sert l'argent... etc. Si on comprend assez vite qu'il provient d'une destination en dehors de la terre, Circé, on se demande ce qui l'attend et ce qu'il fait là. Peu à peu, on trouve les réponses à nos interrogations.
    On découvre, en même temps que Mauve retrouve ses souvenirs, le monde incroyablement riche dans lequel il a vécu et surtout, on se passionne pour son mode de vie d'avant, simple couleur se fondant dans la masse d' un système dictatorial. Dans son lieu d'origine, tous les livres ont été brûlés et le « je » est interdit. L'auteur développe un monde riche, plein de détails, de bonnes trouvailles. Certains passages sont passionnants. Mais ils nécessitent cependant de bonnes connaissances en technologies et termes électroniques. Il est truffé d'un vocabulaire Geek ! Je n'en dirais pas plus sur son histoire et la raison de son réveil inopiné dans la brocante, c'est à découvrir en lisant bien sûr!

    Ce roman est aussi une œuvre philosophique qui nous interroge, remet en question notre monde, le libre-arbitre, le totalitarisme, la technologie, l'environnement. On trouve beaucoup de comparaison avec l'Utopia de Thomas More, Matrix ou encore 1984. Attention à ne pas se perdre dans les messages dérivants dans le récit, multiples réflexions sur le sens de notre vie. Un roman qui tient tout autant de la fiction que de l'essai, donc. Tout ça sans être ennuyeux ou barbant.
    Stéphane Michaka aborde aussi l'adolescence et les changements que cet âge apporte. Mauve découvre l'amour, se questionne sur son identité, sa place dans la société... Un vaste programme!

    Tout simplement, une belle réussite!

  • add_box
    Couverture du livre « Cité 19 T.2 ; zone blanche » de Stephane Michaka aux éditions Pocket Jeunesse

    Melody sur Cité 19 T.2 ; zone blanche de Stephane Michaka

    J'ai énormément aimé le premier tome de cité 19, notamment pour son intrigue ahurissante . Et je vous avoue que le tome 2 ne vaut pas le niveau du premier. En effet l'intrigue est moins surprenante, donc le besoin de savoir la suite est absent. Cependant l'histoire et les personnages sont bien...
    Voir plus

    J'ai énormément aimé le premier tome de cité 19, notamment pour son intrigue ahurissante . Et je vous avoue que le tome 2 ne vaut pas le niveau du premier. En effet l'intrigue est moins surprenante, donc le besoin de savoir la suite est absent. Cependant l'histoire et les personnages sont bien amenés. C'est pour cela que malgré ma minime frustration j'ai hâte de lire le troisième tome.

    Sur ce je vous souhaite à tous de très bonnes lectures.

  • add_box
    Couverture du livre « Cité 19 T.1 ; ville noire » de Stephane Michaka aux éditions Pocket Jeunesse

    Manon S. sur Cité 19 T.1 ; ville noire de Stephane Michaka

    Lorsque je suis allée me faire dédicacer ce livre que je voulais depuis longtemps au Salon du Livre de Paris, en allant vers la caisse j'étais loin d'imaginer que j'allais faire partie des quelques chanceux à qui l'éditeur allait offrir le livre ! En plus, ce livre m'a complètement transporté et...
    Voir plus

    Lorsque je suis allée me faire dédicacer ce livre que je voulais depuis longtemps au Salon du Livre de Paris, en allant vers la caisse j'étais loin d'imaginer que j'allais faire partie des quelques chanceux à qui l'éditeur allait offrir le livre ! En plus, ce livre m'a complètement transporté et étonné, mélangeant habilement de nombreux genre comme la science-fiction et l'historique que j'aime beaucoup mais aussi le policier.

    Et pourtant le début ne m'a clairement pas emballé. J'ai tout d'abord mis un petit moment avant d'apprécier le style de Stéphane Michaka et ses tournures de phrases un peu étranges. Mais j'ai surtout eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, car le début ne m'a pas franchement passionné. Faustine est une jeune femme avec des tas de problèmes et une âme de rebelle. Au début, je l'avoue, elle m'énervait, et malgré le sort qui semblait s'acharner sur elle, je n'ai vraiment pas réussi à m'attacher à elle. Mais c'était tout simplement parce que Faustine n'était pas faite pour cette époque, aussi lorsqu'elle arrive au XIXe siècle, tout bascule, et Stéphane Michaka réussit enfin à me transporter.

    Tout comme Faustine en se réveillant, la découverte de cette époque est troublante et Stéphane Michaka arrive a complètement nous y plonger. A travers Faustine qui en sait beaucoup sur le XIXe siècle et les descriptions, le lecteur apprend des tas de choses et, tout comme Faustine, se fait très rapidement au changement d'époque. Le livre prend aussi un aspect très policier que j'ai beaucoup aimé, surtout que Faustine semble être à la recherche d'un tueur qui n'a rien a envié à Jack l’Éventreur.

    Mais ce qui m'a le plus surpris et qui a fait que j'ai tout simplement adoré ce livre est l'aspect science-fiction qui, au milieu du livre, prend complètement le lecteur à revers ! Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus car ça vous gâcherait la surprise et la lecture, mais Stéphane Michaka a vraiment un don pour mélanger tous ces genres et c'est ce qui rend ce livre si exceptionnel.

    J'ai terriblement hâte de lire la suite car, comme vous avez pu le voir, ce livre étonne et je ne sais absolument pas à quoi m'attendre ! J'espère juste que la romance ne prendra pas trop le pas sur le reste, car c'est un des aspects que je n'ai pas aimé non plus au début.

    http://bookshowl.blogspot.fr/2016/04/cite-19-tome-1-ville-noire-stephane.html