Stephane Durand-Souffland

Stephane Durand-Souffland

Né le 13 décembre 1963, Stéphane Durand-Souffland est chroniqueur judiciaire au Figaro depuis 2001. Il a été président de l'Association de la presse judiciaire et a déjà écrit deux livres.

Articles (1)

Avis (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Bête noire ;

    Annie Boucher sur Bête noire ; "condamné à plaider" de Stephane Durand-Souffland - Eric Dupond-Moretti

    La justice vue de l'intérieur. Un grand avocat nous fait partager ses idées pour l'améliorer. Avec en plus des exemples vécus . Passionnant !

    La justice vue de l'intérieur. Un grand avocat nous fait partager ses idées pour l'améliorer. Avec en plus des exemples vécus . Passionnant !

  • add_box
    Couverture du livre « Directs du droit » de Stephane Durand-Souffland et Eric Dupond-Moretti aux éditions Michel Lafon

    Danièle Lecuppre sur Directs du droit de Stephane Durand-Souffland - Eric Dupond-Moretti

    J'ai lu le premier titre paru, « la bête noire », et surtout j'ai eu l'occasion de voir et entendre E. DP plaider à la Cour d'appel de Rennes ; deux malfrats dans le box des accusés, chacun son avocat, l'un est reparti avec une peine renforcée, l'autre a été relaxé...Vous avez deviné quel...
    Voir plus

    J'ai lu le premier titre paru, « la bête noire », et surtout j'ai eu l'occasion de voir et entendre E. DP plaider à la Cour d'appel de Rennes ; deux malfrats dans le box des accusés, chacun son avocat, l'un est reparti avec une peine renforcée, l'autre a été relaxé...Vous avez deviné quel avocat s'était chargé de sa défense. Je suis restée scotchée sur mon banc au moment du verdict.
    J'ai donc lu avec curiosité ce nouveau livre et j'y trouve toujours la même détermination farouche à défendre un individu , souvent coupable mais aussi parfois innocent , ce qui requiert la plus grande vigilance de l'avocat de la défense.
    E. DP dénonce en particulier ici la sur-victimisation accordée parfois trop généreusement  par les nouveaux magistrats ; les victimes sont à défendre , nul ne peut le nier, mais l'accusé dans le box est quasiment condamné par la » moraline » ambiante , les médias , avant même que le procès ne commence. L'avocat relate quelques procès bien édifiants en ce sens.Les psy sont même parfois demandés pour assister les magistrats , sortez vos mouchoirs Il nous rapporte aussi quelques petits dysfonctionnements qui donne froid dans le dos.
    Ce n'est pas vraiment un malaise, éprouvé à la lecture de ces 2 livres , mais une sorte d'incertitude, de gêne, qui fait réfléchir sur cette fameuse formule si souvent entendue : »Je fais confiance à la Justice de mon pays... » Espérons le.

  • add_box
    Couverture du livre « Bête noire ;
  • add_box
    Couverture du livre « Bête noire ;

    Benjamin Tison sur Bête noire ; "condamné à plaider" de Stephane Durand-Souffland - Eric Dupond-Moretti

    Loin du simple récit de son quotidien et de son passé d'avocat, célèbre pour ses nombreux acquittements, Maître Dupond-Moretti nous livre des témoignages poignants. Son livre n'est pas un simple exposé du métier : c'est un véritable plaidoyer pour une justice plus sérieuse, pour des magistrats...
    Voir plus

    Loin du simple récit de son quotidien et de son passé d'avocat, célèbre pour ses nombreux acquittements, Maître Dupond-Moretti nous livre des témoignages poignants. Son livre n'est pas un simple exposé du métier : c'est un véritable plaidoyer pour une justice plus sérieuse, pour des magistrats et une police plus consciencieux.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com