Stephane Betbeder

Stephane Betbeder
Scénariste né à Pau en 1971, Stéphane Betbeder participe chez Albin Michel à la série Alister Kayne, chasseur de fantômes (avec Henninot) et au Journal d'Abercrombie Smith (avec Solmon). En 2009, les Humanoïdes Associés lui confient le remake du succès de Christophe Bec et Xavier Dorison, Sanctua... Voir plus
Scénariste né à Pau en 1971, Stéphane Betbeder participe chez Albin Michel à la série Alister Kayne, chasseur de fantômes (avec Henninot) et au Journal d'Abercrombie Smith (avec Solmon). En 2009, les Humanoïdes Associés lui confient le remake du succès de Christophe Bec et Xavier Dorison, Sanctuaire Redux. Viennent ensuite chez Soleil Deus avec Mottura (2008) et Highgate avec Crosa (2009), Le Retour de Dorian Gray (avec Vukic), Dogma (avec Bonetti), Inlandsis (avec Frichet), 2021 (avec Bervas), et Deep (avec Pietrobon).

Avis (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Liaisons dangereuses ; préliminaires T.1 ; l'espoir et la vanité » de Stephane Betbeder et Djief aux éditions Glenat

    Les Ô grimoiriens sur Liaisons dangereuses ; préliminaires T.1 ; l'espoir et la vanité de Stephane Betbeder - Djief

    Un immense coup de cœur – et pourtant ça partait mal – !!! Je m’explique…

    J’avais repéré cet album en librairie. Après avoir feuilleté quelques pages, la magie des dessins et le choix des couleurs m’a fait fléchir et on est repartis avec ! Mais grosse déception en commençant l’album : la...
    Voir plus

    Un immense coup de cœur – et pourtant ça partait mal – !!! Je m’explique…

    J’avais repéré cet album en librairie. Après avoir feuilleté quelques pages, la magie des dessins et le choix des couleurs m’a fait fléchir et on est repartis avec ! Mais grosse déception en commençant l’album : la police de caractère choisie lorsque Sébastien, le narrateur, se parle à lui-même est vraiment très très mal choisie au final ! La lecture est difficile et fait même mal aux yeux ! Mais heureusement le dessin sensuel et très coloré rattrapent un peu les choses !

    Ça c’est pour l’objet-livre vous me direz… mais le fond alors ?!? Eh bien le fond est d’une qualité impressionnante ! C’est très bien fait ! L’histoire est palpitante, remplie de mensonges, d’adultère, de trahisons… Bien sûr ce qui m’a le plus plu c’est la question de fond : est-ce que l’Homme se dissimule derrière un faux visage ? Nous comportons nous véritablement comme des bêtes sans se soucier du mal que l’on peut faire autour de nous ? Bref, une histoire palpitante sans temps mort, pleine de surprises à toutes les pages !

    On accompagne Sébastien, vicomte de Valmont dans son apprentissage de la vie. On le voit devenir un jeune homme fort et un brin manipulateur alors que jadis il était si chétif et si renfermé sur lui-même. On le voit briller au milieu de gens de la haute société lorsqu’il improvise quelques vers ou bien encore user du mensonge – après tout, il est formé par la meilleure en ce domaine, Madame de Senanges -. Un passage de l’âge de l’innocence et de l’ignorance qui se fait au profit de la découverte de la plus ignoble des trahisons !

    J’ai beaucoup aimé cette façon de coller au roman Les liaisons dangereuses mais en s’autorisant quand même quelques divergences. Divergences qui pour une fois ne sont pas exagérées et même rondement menées !

    À dévorer rapidement.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !