Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Stefano Raffaele

Stefano Raffaele

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (13)

  • add_box
    Couverture du livre « Prométhée T.12 ; providence » de Christophe Bec et Stefano Raffaele aux éditions Soleil

    Gérald LO sur Prométhée T.12 ; providence de Christophe Bec - Stefano Raffaele

    Suite et fin de la plus grande fessée que l’homme se prend dans toute son histoire. Le récit est très sombre comme le dénouement. Non, il n’y a pas de virus qui permet de… non, il n’y a pas de héros qui sait comment faire… C’est la fin, la fin la plus simple, la plus brutale, et la plus...
    Voir plus

    Suite et fin de la plus grande fessée que l’homme se prend dans toute son histoire. Le récit est très sombre comme le dénouement. Non, il n’y a pas de virus qui permet de… non, il n’y a pas de héros qui sait comment faire… C’est la fin, la fin la plus simple, la plus brutale, et la plus méritée.
    Le récit est catastrophique, on finit vraiment sur l’album de trop, qui n’amène rien, ne sert à rien. Les auteurs font du remplissage de pages. C’est trop… Une saga qui avait bien débutée et qui finalement déçoit.
    Le graphisme n’est toujours pas à la hauteur des attentes de ces pages sans texte.
    Une bonne idée, un bon début, mais un débit d’inutilités qui frise l’arnaque commercial.

  • add_box
    Couverture du livre « Prométhée t.11 ; le treizième jour » de Christophe Bec et Stefano Raffaele aux éditions Soleil

    Gérald LO sur Prométhée t.11 ; le treizième jour de Christophe Bec - Stefano Raffaele

    Enfin, les extra-terrestres sont là, et l’humanité prend une bonne raclée, mais pourquoi, il reste des questions qui attendent des réponses. Album au scénario catastrophe dans lequel les moyens mis en place pour combattre l’invasion ne suffisent pas. En même temps, les mecs ils traversent...
    Voir plus

    Enfin, les extra-terrestres sont là, et l’humanité prend une bonne raclée, mais pourquoi, il reste des questions qui attendent des réponses. Album au scénario catastrophe dans lequel les moyens mis en place pour combattre l’invasion ne suffisent pas. En même temps, les mecs ils traversent l’univers dans le super vaisseau, et nous on croit qu’avec nos drôles de lunettes et nos petites armes on va faire le poids.
    Le dénouement est couru d’avance, on se fait défoncer. Scénario plat, avec des explosions par ci par là, très hollywoodien.
    Le graphisme, et ce malgré une belle couverture encore une fois, ne me semble pas être à la hauteur. Trop de pages sans texte pour lesquelles on s’attend à un effort, mais ça ne vient pas.
    Un onzième album pour ce treizième jour, sans saveur, sans relief. Vite qu’on en finisse.

  • add_box
    Couverture du livre « Prométhée t.10 ; dans les ténèbres t.2 » de Christophe Bec et Stefano Raffaele aux éditions Soleil

    Gérald LO sur Prométhée t.10 ; dans les ténèbres t.2 de Christophe Bec - Stefano Raffaele

    Il est clair qu’aujourd’hui, le gouvernement essaie d’atténuer les catastrophes à venir, ou plutôt l’invasion imminente des méchants hommes verts. Le récit est très allégé, et hormis quelques nouveaux éléments, il n’y a rien de bien nouveau. En somme, un album au niveau bien plus bas que la...
    Voir plus

    Il est clair qu’aujourd’hui, le gouvernement essaie d’atténuer les catastrophes à venir, ou plutôt l’invasion imminente des méchants hommes verts. Le récit est très allégé, et hormis quelques nouveaux éléments, il n’y a rien de bien nouveau. En somme, un album au niveau bien plus bas que la moyenne de cette saga qui est en train de s’effondrer.
    Le texte peut être parfois absent de plusieurs pages, il y a beaucoup de remplissages avec des planches composées de trois cases, graphiquement normales, alors que les auteurs auraient au moins pu se défoncer pour proposer quelque chose de plus visuel.
    Un album beaucoup moins intéressant. La saga aurait pu se terminer sur six ou sept albums mais commercialement il fallait faire treize albums, alors on a droit à du remplissage.

  • add_box
    Couverture du livre « Prométhée t.9 ; dans les ténèbres t.1 » de Christophe Bec et Stefano Raffaele aux éditions Soleil

    Gérald LO sur Prométhée t.9 ; dans les ténèbres t.1 de Christophe Bec - Stefano Raffaele

    Neuvième épisode de cette saga qui commence à se faire longue. Nous commençons par quelques pages sur la mythologie, qui n’amène pas de contenu au récit mais qui permet uniquement de donner une explication populaire sur les événements. De l’autre côté du miroir, les explorateurs arrivent à...
    Voir plus

    Neuvième épisode de cette saga qui commence à se faire longue. Nous commençons par quelques pages sur la mythologie, qui n’amène pas de contenu au récit mais qui permet uniquement de donner une explication populaire sur les événements. De l’autre côté du miroir, les explorateurs arrivent à destination et s’apprête à retenter l’expérience. Et l’annonce aux médias que le gouvernement américain manipule impunément le peuple fait des dénonciateurs des cibles toutes trouvées.
    L’histoire dans cet épisode n’ajoute pas grand chose à la grande saga d’une dizaine d’albums. Le récit est de plus en plus alambiqué et apporte de moins en moins tant la compréhension devient ardue.
    Le graphisme est assez bien travaillé mais ce n’est pas ça qui fait le tout. Toujours beaucoup de personnages qui défilent dans ces pages mais surtout, beaucoup de pages sans textes, beaucoup trop et les planches devrait être graphiquement d’un niveau bien supérieur, mais…
    Un album plus que moyen qui emmène les lecteurs on ne sait pas trop où…

Thèmes en lien avec Stefano Raffaele

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !