Sophie Chauveau

Sophie Chauveau
Avec une soif et une exigence intraitables, Sophie Chauveau explore depuis quinze ans, les vies des plus grands artistes et penseurs européens. Avant Picasso, Lippi, de Vinci, Boticelli, Fragonard, Manet ou Diderot ont été l'objet de ses recherches quasi-obsessionnelle et passionnées. Elle a... Voir plus
Avec une soif et une exigence intraitables, Sophie Chauveau explore depuis quinze ans, les vies des plus grands artistes et penseurs européens. Avant Picasso, Lippi, de Vinci, Boticelli, Fragonard, Manet ou Diderot ont été l'objet de ses recherches quasi-obsessionnelle et passionnées. Elle a publié en 2013 une saga plus autobiographique, chez Gallimard, Noces de charbon, suivi de La Fabrique des pervers en 2016.

Avis sur cet auteur (15)

  • add_box
    Couverture du livre « La passion Lippi » de Sophie Chauveau aux éditions Gallimard

    Sophie Gauthier sur La passion Lippi de Sophie Chauveau

    Superbe, ce roman qui raconte la vie de Fra Filippo Lippi, le maître de Botticelli ! Enfant perdu, il erre en mendiant dans les rues de Florence au XVème siècle et ne trouve un abri maternel qu'auprès des prostituées dont il devient le protégé et la mascotte. Recueilli par Cosme de Médicis, il...
    Voir plus

    Superbe, ce roman qui raconte la vie de Fra Filippo Lippi, le maître de Botticelli ! Enfant perdu, il erre en mendiant dans les rues de Florence au XVème siècle et ne trouve un abri maternel qu'auprès des prostituées dont il devient le protégé et la mascotte. Recueilli par Cosme de Médicis, il perfectionne son art du dessin auprès de Fra Angelico. Mais les ordres lui pèsent lui qui ne vit que pour s'affranchir des contraintes aussi bien artistiques que religieuses. Ses transgressions lui valent l'exil et c'est encore Cosme qui plaidera sa cause auprès du pape. Enfin apaisé, son génie reconnu, Lippi assure des commandes de plus en plus prestigieuses et lutte pour qu'un statut particulier soit attribué aux artistes, les différenciant des artisans. Ce nouveau rapport entre l'art, l'argent et les commanditaires s'inscrit dans les changements plus larges qu'apporte le siècle finissant.

    Par ce roman érudit et passionné, Sophie Chauveau nous fait toucher du doigt les mystères de la création artistique, tout se qui se trame dans le secret des ateliers du XVème siècle : la couleur, les sujets, les techniques... Elle met en évidence ce besoin impérieux de "faire oeuvre" et de progresser afin de donner l'exacte image du rêve que l'artiste sait tenir en lui. C'est passionnant, lumineux et extrêmement émouvant.

  • add_box
    Couverture du livre « La passion Lippi » de Sophie Chauveau aux éditions Gallimard

    Emma RIGAUD sur La passion Lippi de Sophie Chauveau

    Le lire et voir autrement les peintures de Lippi

    Le lire et voir autrement les peintures de Lippi

  • add_box
    Couverture du livre « La fabrique des pervers » de Sophie Chauveau aux éditions Gallimard

    Frederique Letilleul sur La fabrique des pervers de Sophie Chauveau

    Connaître l'histoire de sa famille, faire sa généalogie sont au coeur de nos repères identitaires. Mais il en est tout autrement dans ce roman. En 2014, sophie Chauveau reçoit, par son éditeur, la lettre d'une cousine oubliée. Les deux femmes se parlent et, rapidement, constatent qu'elles ont...
    Voir plus

    Connaître l'histoire de sa famille, faire sa généalogie sont au coeur de nos repères identitaires. Mais il en est tout autrement dans ce roman. En 2014, sophie Chauveau reçoit, par son éditeur, la lettre d'une cousine oubliée. Les deux femmes se parlent et, rapidement, constatent qu'elles ont été toutes deux violées par leurs pères quand elles étaient enfants. Elles remontent alors l'arbre généalogique. L'impensable leur saute aux yeux : pendant plus d'un siècle, les pères, les oncles, les grands-parents de leur famille ont violenté ou torturé leurs enfants, sans jamais être inquiétés par la justice, avec la complicité ou le silence des femmes de la famille. Et ces enfants maltraités sont devenus, ensuite, des adultes maltraitants. On rentre alors dans un profond roman psychologique, qui analyse au plus profond les raisons de fabrication et transmission du "pervers". L'auteur nous montre aussi comment par l'ecriture, elle cherche à stopper la transmission.

  • add_box
    Couverture du livre « Noces de charbon » de Sophie Chauveau aux éditions Gallimard

    Sy Dola sur Noces de charbon de Sophie Chauveau

    très beau livre retraçant une saga autour du monde du charbon avec en arrière plan la guerre et les relations entre les membres d'une même famille.
    à travers ce livre on évolue dans le temps et on (re)vit chaque moment historique avec une belle intensité.
    ce livre est une belle fresque de ce...
    Voir plus

    très beau livre retraçant une saga autour du monde du charbon avec en arrière plan la guerre et les relations entre les membres d'une même famille.
    à travers ce livre on évolue dans le temps et on (re)vit chaque moment historique avec une belle intensité.
    ce livre est une belle fresque de ce qui s'est passé tout au long du XXème.
    j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire.