Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Silvio Camboni

Silvio Camboni
Silvio Camboni est architecte de formation ; il entame une carrière dans la bande dessinée et l'illustration à partir de 1989, pour Walt Disney (notamment sur Monster Allergy). En 1999 il signe Baby Legs. Il publie en 2001 Le Vin illustré en bande dessinée et Le Foot illustré en bande dessinée av... Voir plus
Silvio Camboni est architecte de formation ; il entame une carrière dans la bande dessinée et l'illustration à partir de 1989, pour Walt Disney (notamment sur Monster Allergy). En 1999 il signe Baby Legs. Il publie en 2001 Le Vin illustré en bande dessinée et Le Foot illustré en bande dessinée avec Mo. En 2004, il reprend le dessin de la série Gargouilles avec Filippi au scénario. En 2006, avec le même Filippi, il publie une nouvelle série, Néfésis.

Avis sur cet auteur (8)

  • add_box
    Couverture du livre « Mickey et la terre des anciens » de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni aux éditions Glenat

    Maitre_Bruce sur Mickey et la terre des anciens de Denis-Pierre Filippi - Silvio Camboni

    Dans un monde imaginaire, où les domaines planent dans le ciel, où les hommes se déplacent à dos d'oiseaux, où on est sans doute fan d'avatar, Mickey est cordiste. Sa mission est de faire en sorte que les domaines restent attaché entre eux. Il travail dur ce qui lui permet, entre autre,...
    Voir plus

    Dans un monde imaginaire, où les domaines planent dans le ciel, où les hommes se déplacent à dos d'oiseaux, où on est sans doute fan d'avatar, Mickey est cordiste. Sa mission est de faire en sorte que les domaines restent attaché entre eux. Il travail dur ce qui lui permet, entre autre, d'oublier la perte récente de Dingo. Il va devoir s'associer à Minnie (avec qui il est brouillé) et Pat pour une nouvelle mission sans en connaître les vrais enjeux.

    Le gros atout de ce tome est encore une fois son graphisme. Riche et détaillé, @silviocamboni nous plonge dans un univers merveilleux, et nous fait saigner la rétine à coup de double page très soignées.
    Par contre le scénario est un peu léger, les personnages manquent de développement et la conclusion est beaucoup trop vite expédiée (sauf si un "à suivre" était rajouté).
    Et encore une fois @glenatbd nous propose une édition remarquablement chic.

    Une collection a suivre, pour sûr. Un p'tit nouveau est d'ailleurs en train de m'être livré.

  • add_box
    Couverture du livre « Mickey et la terre des anciens » de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni aux éditions Glenat

    Linstantbd sur Mickey et la terre des anciens de Denis-Pierre Filippi - Silvio Camboni

    Après l'océan perdu, Filippi et Camboni sont de retour pour un nouvel One Shot.
    Ce qui fait le force des "Myckey par Glénat" est la liberté d'adaptation laissée aux auteurs de Mickey à travers de multiples aventures déjà publiées.
    ~~
    Les auteurs nous proposent ici, une aventure fantastique...
    Voir plus

    Après l'océan perdu, Filippi et Camboni sont de retour pour un nouvel One Shot.
    Ce qui fait le force des "Myckey par Glénat" est la liberté d'adaptation laissée aux auteurs de Mickey à travers de multiples aventures déjà publiées.
    ~~
    Les auteurs nous proposent ici, une aventure fantastique aux fortes influences de Miyazaki et Moebius pour notre plus grand plaisir !
    Cette quête de la terre des anciens va amener Mickey dans une mission qui va s'avérer tant dangereuse que mystérieuse.
    La solution à ce dangereux conflit qui plane ne serait-t-elle pas la légendaire et introuvable terre des anciens ?
    ~~
    Et Wahou, WAHOU et WAHOU que dire du dessin et de l'encrage de  Camboni et Spano !On en avait déjà pris plein les yeux avec leur dernier album et force est de constater que la magie opère toujours autant.
    On en prend plein les yeux, chaque case, chaque planche nous proposent   une "dinguerie" graphique, cest clairement pour cela que je suis tombé amoureux de la Bande dessinée !
    Tout simplement merci aux auteurs et merci à Glénat pour une adaptation une fois de plus de grande qualité !

  • add_box
    Couverture du livre « Le voyage extraordinaire t.1 ; le trophée Jules Verne t.1 » de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni aux éditions Vents D'ouest

    Romain Ambrosini sur Le voyage extraordinaire t.1 ; le trophée Jules Verne t.1 de Denis-Pierre Filippi - Silvio Camboni

    Ok, du steampunk, mais plus du Steam que du Punk.
    On reste dans de la BD jeunesse, dans le sens où le scénario manque un peu de maturité et d'epaisseur...
    L'histoire est assez pauvre, trop de rebondissements - courts (des petits sauts de schtroumpfs noirs à tout casser), de tromperies par des...
    Voir plus

    Ok, du steampunk, mais plus du Steam que du Punk.
    On reste dans de la BD jeunesse, dans le sens où le scénario manque un peu de maturité et d'epaisseur...
    L'histoire est assez pauvre, trop de rebondissements - courts (des petits sauts de schtroumpfs noirs à tout casser), de tromperies par des personnages auxquels on n'a pas eu le temps d'accorder sa confiance. On ne sait pas ce qui est stable et on a finalement envie de ne s'attacher à personne. Alors qu'il faudrait que le doute s'insinue, sournoisement, la confiance n'est possible (et souhaitée) auprès d'aucun protagoniste. Les relations et les confiances données vont trop vite. Du coup, les trahisons sont plutôt attendues.


    On croise des gros vilains, des robots puissants du Troisième Axe, mais on a peu de contexte historique / uchronique, alors que ce premier cycle d'installation du récit aurait pu s'y prêter.

    Tout ça m'a très vite gonflé, quoi...

    Sur la forme, je n'aime pas du tout les couleurs "numériques" trop flagrantes et trop à-plat pour moi, question de goût.
    Les jeunes enfants me semblent trop savants, sans réelle explications, puisqu'ils semblent plutôt laissé à l'abandon par leurs parents ou leur contremaître (Monsieur Altridge). Un peu trop tôt pour toutes ces connaissances.
    Leurs yeux exhorbités me sont assez désagréables à la lecture et laissent un peu à distance du récit.

    Le concours en soi, (spoil) qui n'aura jamais lieu sur ce cycle n'est pas assez mis en valeur.
    La référence à Jules Vernes annoncée par le titre de la série et les rappels aux éditions Rouge et Or du Hetzel de mon enfance ne sont pas du tout assouvies. Un motif de déception.

    La fin du 1er cycle sera pour moi la fin de la série.
    Pas assez de plaisir (sans S). Tant pis, je passe à autre chose. C'est peut-être moi qui passe à côté de quelque chose ?

  • add_box
    Couverture du livre « Le voyage extraordinaire t.4 ; les îles mystérieuses t.1 » de Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni aux éditions Vents D'ouest

    Gérald LO sur Le voyage extraordinaire t.4 ; les îles mystérieuses t.1 de Denis-Pierre Filippi - Silvio Camboni

    Ce quatrième tome fait aussi office du premier tome d’un nouveau cycle. Arès des aventures qui ont présenté les personnages et contre qui et quoi ils se battent, les voici repartis de plus belle. Les enfants Emilien et Noémie, vont aider à combattre le troisième axe. Rien de bien sensationnel au...
    Voir plus

    Ce quatrième tome fait aussi office du premier tome d’un nouveau cycle. Arès des aventures qui ont présenté les personnages et contre qui et quoi ils se battent, les voici repartis de plus belle. Les enfants Emilien et Noémie, vont aider à combattre le troisième axe. Rien de bien sensationnel au niveau du récit puisque le cycle qui se nomme Les îles mystérieuses va se dérouler vous vous en douter sur des îles… mystérieuses, et c’est là que finalement ils vont finir par atterrir. Ce n’est pas trop l’histoire qui m’a intéressé, mais l’univers décalé, steampunk comme ça s’appelle, c’est à dire un mélange de technologie futuriste dans une fin de XIXème siècle voir début du XXème siècle. C’est déroutant pour les novices du style mais néanmoins cela reste une bonne critique de la société par ce côté épuré de la technologie d’aujourd’hui et surtout une vision romanesque du siècle des lumières.
    Le graphisme est particulièrement réussi avec beaucoup de détails et des personnages très charismatiques. Les couleurs sont belles et l’univers s’y prête particulièrement bien. En somme, c’est une très bonne bande dessinée qui se déroule dans un monde que nous connaissons mais en même temps différent aux graphismes chatoyants (oui, j’aime bien le mot).

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !