Shannon Messenger

Shannon Messenger
Diplômée de cinéma à l'Université de Californie du Sud, Shannon Messenger est l'auteur d'une série jeunesse, Gardiens des Cités perdues, et d'une trilogie Young Adult, Let the Sky Fall, toutes deux en cours. Elle vit en Californie avec son mari.

Avis sur cet auteur (32)

  • add_box
    Couverture du livre « Gardiens des cités perdues T.8 ; héritages » de Shannon Messenger aux éditions Lumen

    Fantasybooksaddict sur Gardiens des cités perdues T.8 ; héritages de Shannon Messenger

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/11/gardiens-des-cites-perdues-tome-8.html

    Retrouver nos personnages fut un véritable plaisir, surtout après la fin dont nous avions bénéficié dans le tome précédent !

    Cet opus est dans la même lignée que le septième. Il est plus psychologique...
    Voir plus

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/11/gardiens-des-cites-perdues-tome-8.html

    Retrouver nos personnages fut un véritable plaisir, surtout après la fin dont nous avions bénéficié dans le tome précédent !

    Cet opus est dans la même lignée que le septième. Il est plus psychologique même si cette-fois, je trouve que l'auteure a réussi à trouver le juste équilibre entre l'action et cet aspect-là. En effet, on découvre de nouvelles facettes de Sophie, et certains de ses amis. Celle-ci doit endosser de nouvelles responsabilités, comme si elle n'avait pas assez de préoccupations. Elle a dû mal à y faire face mais cela reste réaliste étant donné son jeune âge. De plus, on ressent vraiment leur frustration d'être toujours bernés par les invisibles, qui ont toujours un coup d'avance sur eux, et leur espoir que cela change... C'est un peu ce que je trouve dommage dans cette saga car à chaque fois, Sophie et le Cygne noir essuient des défaites. Certes, ils ont parfois de minuscules victoires mais elles sont souvent orchestrées par leurs ennemis pour un plan plus vaste. Il aurait été sympa que de temps en temps, ce soit l'inverse !

    Par ailleurs, Shannon Messenger a choisi, ici, de nous faire davantage approfondir la civilisation naine, tout en prônant énormément la cohésion. En parallèle, certaines révélations sont au rendez-vous. Je m'attendais à l'une d'entre elles car l'auteure dissémine des éléments au fil du récit, qui, si on est attentif, sont facilement repérables. Pourtant, dieu sait qu'en général, mes suppositions sont rarement justes lol.

    En bref, ce huitième tome est meilleur que le précédent et tout aussi bon que le reste de la saga ! Les alliances se font et se défont entre les différents partis. L'univers et ses personnages sont une nouvelle fois approfondie comme Shannon Messenger a l'habitude de le faire.
    Le prochain tome semble être le dernier de la saga et nous amènera certainement son lot de batailles époustouflantes et d'ultimes révélations ! J'ai vraiment trop hâte !

  • add_box
    Couverture du livre « Gardiens des cités perdues T.7 ; réminiscences » de Shannon Messenger aux éditions Lumen

    Fantasybooksaddict sur Gardiens des cités perdues T.7 ; réminiscences de Shannon Messenger

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/10/gardiens-des-cites-perdues-tome-7.html?m=1

    Ecrire un avis sur une suite de série est toujours délicat, mais pour un septième tome (et ce n'est pas fini), c'est encore pire car on a toujours peur de se répéter..

    J'ai trouvé ce septième tome...
    Voir plus

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/10/gardiens-des-cites-perdues-tome-7.html?m=1

    Ecrire un avis sur une suite de série est toujours délicat, mais pour un septième tome (et ce n'est pas fini), c'est encore pire car on a toujours peur de se répéter..

    J'ai trouvé ce septième tome plus long que d'habitude à démarrer ! Pourtant, on a un événement assez mouvementé dès les 150 premières pages, mais j'ai eu l'impression que l'auteure tergiversait beaucoup. Certes, cela permet à Sophie et à un autre personnage de se retrouver en tête à tête, dans une sorte de huis-clos, qui va les mener plus loin (enfin, ce n'est pas trop tôt !) dans la suite de l'intrigue. Cependant, j'ai eu l'impression que leurs discussions tournaient en rond durant plus de 300 pages, devenant inutiles à la longue... Par ailleurs, certains des amis de Sophie ainsi que le cygne noir sont de moins en moins présents. Je trouve ça dommage mais c'est le problème lorsqu'on a un nombre de personnages aussi conséquent. L'auteure choisit donc de les exploiter un par un, ou plutôt un par tome. Bon j'exagère un peu mais au moins, vous voyez le tableau !

    Je vais me répéter mais une nouvelle fois, l'univers se complexifie. Cette fois-ci, c'est le pouvoir de Tam, les trolls, et l'héritage des Vacker qui sont mis en avant. Je ne fais que l'évoquer pour éviter de vous spoiler mais j'ai beaucoup apprécié cette mise en lumière !

    Par ailleurs, Sophie et ses amis prennent une décision radicale en décidant de prendre les armes contre les invisibles alors que c'est contre leur nature pacifique d'elfe. Il y avait donc moyen que cela prenne une tournure plus sombre, que ce soit en terme de combat contre leur nature ou de combat contre leurs ennemis. Cela aurait rendu le récit plus adulte, mais j'ai eu la sensation que l'auteure faisait marche-arrière au cours du roman afin de pouvoir rester dans le côté jeunesse... Tandis que lors du final, on se rend compte que cette décision et leur apprentissage ne leur ont pas servi à grand chose...

    Pour conclure, ce septième tome stagne par rapport aux autres tomes ! Peut-être est-ce afin de donner plus de poids au(x) prochain(s) tome(s) qui devrai(en)t être le(s) dernier(s) ? En tout cas, même si l'univers s'élargit tandis que les personnages continuent de grandir, de s'affirmer et de prendre des décisions plus réfléchies, je pense qu'il est temps de poser un point final à cette saga, que j'adore !

  • add_box
    Couverture du livre « Gardiens des cités perdues T.6 ; nocturna » de Shannon Messenger aux éditions Lumen

    Fantasybooksaddict sur Gardiens des cités perdues T.6 ; nocturna de Shannon Messenger

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/08/gardiens-des-cites-perdues-tome-6.html?m=1

    A chaque fois, j'attends avec impatience de pouvoir lire les nouveaux tomes de cette saga, tout en repoussant au maximum ce moment par peur de m'être lassée ou d'être déçue, mais à tort. En effet,...
    Voir plus

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/08/gardiens-des-cites-perdues-tome-6.html?m=1

    A chaque fois, j'attends avec impatience de pouvoir lire les nouveaux tomes de cette saga, tout en repoussant au maximum ce moment par peur de m'être lassée ou d'être déçue, mais à tort. En effet, l'auteur a su une nouvelle fois me prouver que j'avais tort, que son univers est tellement vaste et son imagination tellement prolifique qu'elle arrive encore à se renouveler, à me surprendre !

    Finalement, le seul bémol, c'est que contrairement à J. K. Rowling, elle n'arrive pas à faire grandir ses personnages en même temps que le lecteur. La saga a démarrer en 2014 et l'héroïne n'a vieilli que 2 ou 3 ans. Certes, c'est dérisoire car on ne se lasse pas des aventures de Sophie, mais du coup, ses réactions peuvent parfois être trop enfantines dans certains tomes. Ici, heureusement, ce n'est pas le cas. D'ailleurs, je trouve que l'héroïne a pris du plomb dans la tête. Elle réfléchie davantage au lieu de se lancer tête la première dans les ennuis. Elle est plus posée et écoute davantage ce que les autres ont a dire. J'ai également apprécié qu'elle mette au clair certaines choses, bien que l'une d'entre elles reste encore en suspend alors qu'elle avait pris la décision d'y remédier.
    D'autre part, bien que les circonstances soient malheureuses, j'ai trouvé agréable d'intégrer la petite sœur humaine de Sophie, à l'histoire. Elle n'apparaît que peu mais elle permet d'en apprendre plus sur le passé de celle-ci.
    De plus, un nouveau personnage vient compléter l'équipe. Je veux bien sûr parler de Ro, la princesse ogre, qui m'a beaucoup plu. Elle apporte son franc-parler et de l'humour à l'intrigue, venant remplacer Keefe, qui a du grandir beaucoup trop vite, emportant avec, une partie de son humour.

    Pour conclure, les rebondissements sont, à nouveau, au rendez-vous ! Les relations entre les personnages évoluent tandis que de nouvelles questions se posent. J'ai donc hâte d'avoir les réponses dans le prochain opus !

  • add_box
    Couverture du livre « Sky fall T.3 ; let the wind rise » de Shannon Messenger aux éditions Lumen

    Nath_Aely_Bookivore sur Sky fall T.3 ; let the wind rise de Shannon Messenger

    J'en ai mis du temps mais j'ai enfin lu le dernier tome de cette trilogie. Et ce n'est pas faute d'avoir adoré le début pourtant mais manque de temps oblige je l'ai repoussé à chaque fois aux calandes grecques.
    Retrouver Vane et Audra a été un vrai bonheur.
    Leurs relations avec les vents...
    Voir plus

    J'en ai mis du temps mais j'ai enfin lu le dernier tome de cette trilogie. Et ce n'est pas faute d'avoir adoré le début pourtant mais manque de temps oblige je l'ai repoussé à chaque fois aux calandes grecques.
    Retrouver Vane et Audra a été un vrai bonheur.
    Leurs relations avec les vents évoluent alors que la leur a suffit des contrecoups dont un particulièrement dramatique à la fin du tome 2.
    Sacrifice lui ont soufflé les vents et Audra s'est exécutée. A partir de ce moment les vents vont avoir un rôle prépondérant dans ce tome. Ils étaient déjà d' importants personnages secondaires mais ils vont prendre du galon et se hisser dans le récit à une jolie place de choix.
    Nous allons être emportés par la tornade de violence et de haine de Raiden mais aussi par celle de pacifisme de Vane. Opposés ils sont , opposés ils restent et les événements ne vont pas épargner nos jeunes héros face à ce tyran sanguinaire.
    De nombreuses pertes sont déjà à son actif et ce tome va en voir d'autres qui vont nous toucher plus ou moins.
    Shannon Messenger nous mène là jusqu'à un final qui pourrait paraître simple et pourtant... Il est magnifiquement pensé et magistralement orchestré pour le lecteur attende le dernier moment pour comprendre son idée. Je me suis régalée.
    Magnifique trilogie qui ne détrône pas les gardiens des cités perdues dans mon coeur mais qui y laissera sa trace avec joie.