Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sandrine Collette

Sandrine Collette
Sandrine Collette est née en 1970. Elle partage sa vie entre l'université de Nanterre et ses chevaux dans le Morvan. Des noeuds d'acier, son premier roman, paru chez Denoël en 2013, a rencontré un vif succès critique et public avec plus de 8 000 exemplaires vendus.

Vidéos relatives à l'auteur

  • Sandrine Collette, récit d’une glaciale Patagonie

    Tonitruant, comme un sol de terre sèche foulé par les sabots d'un criollo. Il reste la poussière est de ces livres qui ne vous promettent rien, et qui vous donnent beaucoup. D'une mine presque douce, mais néanmoins affutée, Sandrine Collette raconte la...

Avis sur cet auteur (210)

  • add_box
    Couverture du livre « Animal » de Sandrine Collette aux éditions Denoel

    Scarlett sur Animal de Sandrine Collette

    Sandrine Collette est une auteure que j'apprécie beaucoup et je suis ravie d'avoir lu ce livre dans le cadre des explorateurs du polar.
    On a l'impression d'accompagner les personnages et les animaux durant tout le livre, surtout durant la 2ème partie. Le titre est vraiment bien choisi, le...
    Voir plus

    Sandrine Collette est une auteure que j'apprécie beaucoup et je suis ravie d'avoir lu ce livre dans le cadre des explorateurs du polar.
    On a l'impression d'accompagner les personnages et les animaux durant tout le livre, surtout durant la 2ème partie. Le titre est vraiment bien choisi, le thème de la bestialité est très présent.
    Beau voyage en Russie et au Népal.

  • add_box
    Couverture du livre « Animal » de Sandrine Collette aux éditions Denoel

    Nathalie Palayret sur Animal de Sandrine Collette

    Un conte efficace et lyrique mais qui manque de ce petit quelque chose qui rend un livre unique.

    Un conte efficace et lyrique mais qui manque de ce petit quelque chose qui rend un livre unique.

  • add_box
    Couverture du livre « Des noeuds d'acier » de Sandrine Collette aux éditions Lgf

    danielle cubertafon sur Des noeuds d'acier de Sandrine Collette

    Un livre très très dur a lire on ne peu pas imaginer que sa peu arriver et pourtant une histoire bien réelle mais il ai très très bien bravo a l auteur

    Un livre très très dur a lire on ne peu pas imaginer que sa peu arriver et pourtant une histoire bien réelle mais il ai très très bien bravo a l auteur

  • add_box
    Couverture du livre « Animal » de Sandrine Collette aux éditions Denoel

    Mimosa sur Animal de Sandrine Collette

    Grâce à Explorateurs du polar avec lecteurs.com,les éditions Denoël,ai reçu le dernier livre de S.Collette ,heureuse car c'est une plume et des mondes qui me plaisent,"Il reste la poussière"m'avait particulièrement émue ;mais l'appréhension s'ancrait car l'univers de "la vague"ne m'avait guère...
    Voir plus

    Grâce à Explorateurs du polar avec lecteurs.com,les éditions Denoël,ai reçu le dernier livre de S.Collette ,heureuse car c'est une plume et des mondes qui me plaisent,"Il reste la poussière"m'avait particulièrement émue ;mais l'appréhension s'ancrait car l'univers de "la vague"ne m'avait guère convaincue.Un peu de fébrilité donc,avant de partir pour cette chasse au Népal.Cueillie dès les premières lignes par l'atmosphère de ce livre,le sujet tout d'abord,ces deux enfants que Mara, veuve,sauve d'une mort certaine et qu'elle conduit dans le bidonville de Pokhara où ils survivront dans le bruit incessant,la fureur.Exploitée,Mara repartira pour la jungle ,emmenant Nun ,sévèrement puni par les commerçants de ses larcins. Nin,la complice ,la soeur chérie sera abandonnée volontairement blessée.Dure loi de la survie! Outre l'histoire poignante ,l'écriture affûtée, imagée vous embarque dans son rythme .Puis, dans le livre 1,-Kamtcharka-on pénètre dans les grands espaces auxquels l'équipe des chasseurs n'est que peu sensible:"les paysages verts tâchés de feu,...les panoramas sidérants ,le ciel d'un bleu de mer",les mots se font poétiques pour souligner la beauté de la nature ,personnage à part entière!De courts chapitres ,où alternent la voix d'Adrien le mari de Lior ,la chasseresse impitoyable ,et celle de l'ours.Deux questions se posent:"et si l'ours était réellement plus intelligent qu'eux?","il suffit d'un grain de sable, et la question des cimetières se pose avec une cruauté nouvelle,en dehors des âges,en dehors des statistiques,en dehors des normalités."
    Terrible chasse qui angoisse personnages et lecteur,on suit la réflexion de chacun ,animal comme proies.
    Livre 2-Népal-Retour au silence de la nature ,à la fureur humaine,Nun rendu fou par la détresse et la solitude ,se fait chasseur de tigres...Lior, elle, tétanisée par l'image du tigre,traque son passé.L'auteure pose habilement l'importance de la prime enfance, des réminiscences chez les enfants adoptés.
    La peur ultime,l'épouvante,ses traductions physiques y sont impitoyablement décrites!
    Le lecteur ,bouche sèche ,dévore les dernières pages ,oublieux de la vraisemblance ,de la rigueur narrative:il redevient l'enfant craintif face aux monstres des contes.Dépaysement total ,roman noir certes mais terriblement addictif!