Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Sandrine Catalan-Masse

Sandrine Catalan-Masse
Sandrine Catalan-Massé est journaliste spécialisée en santé et psychologie. Avant de publier son premier roman, Dépêche-toi, ta vie n'attend plus que toi ! (Eyrolles), elle a écrit plusieurs ouvrages pratiques, dont Le Sommeil de l'enfant, L'Alimentation de l'enfant (Hachette Pratique) ou L'Éduca... Voir plus
Sandrine Catalan-Massé est journaliste spécialisée en santé et psychologie. Avant de publier son premier roman, Dépêche-toi, ta vie n'attend plus que toi ! (Eyrolles), elle a écrit plusieurs ouvrages pratiques, dont Le Sommeil de l'enfant, L'Alimentation de l'enfant (Hachette Pratique) ou L'Éducation positive (Leduc). Rien n'est écrit est son deuxième roman.

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Rien n'est écrit » de Sandrine Catalan-Masse aux éditions Robert Laffont

    Marie Nel sur Rien n'est écrit de Sandrine Catalan-Masse

    En tant que maman, j'ai toujours voulu donner à mes enfants le plus de valeurs possibles sur la vie, les préparer au possible à ce que peut leur réserver la vie, quoiqu'on ne puisse pas tout prévoir. Je pense que ce sont les préoccupations de chacun des parents. On veut tous transmettre à nos...
    Voir plus

    En tant que maman, j'ai toujours voulu donner à mes enfants le plus de valeurs possibles sur la vie, les préparer au possible à ce que peut leur réserver la vie, quoiqu'on ne puisse pas tout prévoir. Je pense que ce sont les préoccupations de chacun des parents. On veut tous transmettre à nos enfants les leçons que la vie nous a données, les erreurs à ne pas faire. C'est loin d'être simple, et on apprend tellement de ses erreurs ou de ses chutes.

    C'est ce que va vouloir faire Daisy. C'est une jeune femme, mariée à Raphaël, ils ont un petit garçon, Joseph. Elle est une comédienne célèbre. Elle quitte Paris avec sa famille pour s'installer près de Montpellier, elle est en effet engagée dans le tournage d'une série qui doit durer deux ans. Ils vont pouvoir goûter aux plaisirs de la nature, de la mer et des jeux de plage. Malheureusement, la vie en a décidé autrement, Daisy ne se sent pas bien, a des maux de tête, des nausées. À quarante-cinq ans, elle ne s'imagine pas enceinte. Son médecin va lui apprendre une nouvelle tout à fait différente, elle est atteinte d'un cancer du colon, à un stade déjà bien avancé, elle va devoir suivre un protocole de soins lourd. Sa vie étant menacée, elle a alors l'idée de rester en lien le plus longtemps possible avec son fils. Il n'a que onze ans, il a encore tellement à apprendre. Elle trouve alors un moyen d'être toujours présente aux anniversaires les plus importants de l'enfant, de le mettre au défi afin de lui inculquer des valeurs importantes de la vie. On va ainsi suivre ensuite Joseph dans sa vie d'enfant, puis d'adolescent et de jeune adulte. Avec la douleur qu'il pourra ressentir d'avoir perdu sa mère, le deuil à faire avec les différentes phases que sont la douleur, la colère et l'acceptation par la suite. Des moments forts, tristes, émouvants et tellement porteurs d'espoir.

    Je me suis très vite attachée à Daisy et à Joseph. Et en même temps, je pense qu'il ne peut en être autrement, on ne peut pas rester insensible devant la maladie, la mort, la perte d'un être cher, la douleur. J'ai eu plus d'une fois envie de réconforter Joseph, de le prendre dans mes bras et de le consoler. Daisy ne sera jamais absente de la vie de son enfant, elle sera présente chaque jour, je ne vous dis pas comment, je vous laisse découvrir. Elle va ainsi inculquer à son fils à cinq de ses anniversaires des valeurs importantes de la vie, comme l'acceptation, le courage, l'empathie, l'humilité et l'autonomie. On va ainsi retrouver Joseph à l'anniversaire de ses 11 ans, puis 14, puis 18, 20 et 25 ans. J'ai ainsi suivi son évolution, sa façon d'accepter la mort de sa mère, sa rébellion face à son père, ses études, son choix de vie d'adulte, ses bêtises de jeune homme, ses expériences pas toujours très bonnes. Tout ce qui fait la vie d'une personne. Ainsi, à chacun de ces anniversaires cités plus haut, Joseph va devoir effectuer une mission préparée par sa mère pour apprendre justement. J'ai par exemple beaucoup aimé quand il se retrouve bénévole dans une association aidant les SDF, où il va revoir sa manière d'appréhender le monde et les autres. Faire preuve d'humilité et d'empathie apporte tellement de bonheur quand on le vit pleinement. J'ai beaucoup aimé tout ce qu'apprend Joseph, chacun devrait avoir à le faire de la même façon. Cela pourrait donner de bonnes bases pour une vie d'adulte épanouie.

    L'attachement se fait aussi très vite grâce au choix narratif de l'auteure. Elle utilise en effet la première personne du singulier qui représente Daisy. Ce « je » m'a permis de rentrer dans la peau de Daisy, dans sa tête, d'être au plus près d'elle et de ses émotions. Et des émotions, elle va en avoir un paquet, ce que l'on comprend parfaitement au vu de sa situation. Elle sera présente tout le long du livre, j'ai vu Joseph à travers ses yeux de maman, admiratifs et parfois apeurés. Il n'est pas difficile alors de faire un rapprochement avec nos vies personnelles, à se demander ce que nous aurions fait à sa place, comment aurions-nous géré les événements. C'est une histoire qui fait beaucoup réfléchir sur la vie. Bien sûr, l'attachement à Joseph est très fort aussi puisqu'on le ressent au travers du regard de Daisy, donc comme une maman. J'ai ainsi reporté sur cet enfant tout mon amour de maman, et j'avais très envie de l'aider.

    Le style est très fluide, ça se laisse lire tout seul, les pages se tournent sans qu'on s'en rende compte. Le livre est divisé en plusieurs parties, concernant toutes un anniversaire de Joseph avec une nouvelle valeur mise en avant. Tout se passe entre 2003 et 2017, avec des retours parfois dans un passé un peu plus lointain. Les descriptions sont très belles et toute en finesse, entre Paris et Montpellier, la plage, la mer, les rues de ces villes. Tout y est bien retranscrit. Les personnages sont tous bien travaillés, car outre Joseph et Daisy, nous suivons aussi Raphaël, le mari, Filipa et Louise, la gouvernante et sa fille qui auront des rôles très importants dans la vie de Joseph. J'ai été très touchée par Louise, une petite fille puis une jeune fille qui restera longtemps dans le cœur de Joseph.
    La plume est très sensible, Sandrine Catalan-Massé décrit avec beaucoup de justesse et de pudeur les sentiments de chacun. J'ai été fortement touchée et émue par beaucoup de situations, en me demandant toujours comment moi j'aurais fait ou comment j'aurais réagi.
    La petite touche de fantastique m'a étonnée au début, mais je l'ai trouvée ensuite très belle et surtout elle correspond tout à fait au sens de l'histoire. Moi-même, lors de la perte de mon père, je me suis imaginée bien souvent qu'il était encore présent à mes côtés et qu'il m'aidait. Ça s'estompe avec le temps, mais j'aimerais à penser qu'ils continuent d'être près de nous, en tout cas, ils le sont dans nos pensées et c'est peut-être déjà l'essentiel.

    J'ai lu ce livre rapidement, en une journée. Il est vraiment très prenant. On peut même parler d'un certain suspense, bon, pas comme dans du polar, mais tout de même, mon attention a été très forte tout le long. J'avais tellement envie de savoir comment allait s'en sortir Joseph, ce que Daisy lui avait préparé à chacun de ses anniversaires, que je tournais les pages avec une certaine avidité, pressée de savoir. Et en même temps, j'essayais de ralentir ma lecture, car j'avais envie de rester avec eux encore un peu plus longtemps. La fin est très belle, je ne m'y attendais pas, tellement poétique et porteuse d'espoir.

    Je pense que vous l'aurez compris, j'ai passé un excellent moment en compagnie de Joseph et de Daisy. J'aime quand mes lectures me poussent dans mes propres questionnements sur la vie. L'auteure fait passer de très belles valeurs au travers de ses personnages, le deuil, la mort, la vie, et la résilience, cette notion chère à mon cœur qui permet de se reconstruire après une chute, un aléa. J'ai longtemps pensé que je n'arriverais jamais à me relever après certains événements de ma vie, et au final j'y suis arrivée, on ressent alors un sentiment de fierté et surtout on se sent mieux. Bien sûr, la plaie fait toujours mal quand j'y pense, mais elle est maintenant refermée et cicatrisée, elle est douloureuse quand j'appuie dessus. D'ailleurs l'auteure utilise à peu près la même métaphore avec la cicatrisation de la plaie, la croûte, etc, cela a fait écho en moi. On sent dans les propos de Sandrine Catalan-Massé son métier de journaliste, tout est fouillé, pointu et précis. On sent également sa spécialisation en santé et en psychologie, elle en met beaucoup dans ses personnages et dans les émotions qu'ils ressentent. L'histoire est recherchée, originale et très bien travaillée.

    Je crois que je n'oublierais pas de sitôt Daisy et Joseph, leur histoire, leur vécu. Ils resteront un moment dans ma mémoire. Ce livre m'a également permis de lire pour la première fois Sandrine Catalan-Massé. J'ai tellement aimé sa plume que je vais continuer de la suivre et de la lire. J'ai vu un autre de ses romans qui serait susceptible de m'intéresser, Dépêche-toi, ta vie n’attend plus que toi ! Aux éditions Eyrolles, rien que le titre raconte toute une histoire, et le résumé me tente énormément. En tout cas, je le note dans ma liste d'envie. J'aime beaucoup découvrir de nouveaux auteurs, tomber sous le charme de leur plume et enrichir ainsi ma liste d'écrivains qui font du bien.
    Et à la fin du livre, l'auteure donne quelques recettes faites au cours de l'histoire par la gouvernante ou les grands-parents, elles sont simples, je pense que je vais en essayer quelques unes ! De quoi allier l'utile à l'agréable...

    Si vous avez envie de voyager, de vivre des moments intenses et riches en émotions, n'hésitez pas et lisez ce livre. Ce livre est à classer avec les feel-good, bien que je n'aime pas les classements en genre. C'est un livre qui fait sourire et pleurer à la fois, dont on ressort heureux d'être en vie, de pouvoir profiter des siens et qui donne envie de dire je t'aime à chacun de nos proches, on ne le dit jamais assez, et comme il est dit dans une chanson, « vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets »...

  • add_box
    Couverture du livre « Dépeche-toi, ta vie n'attend plus que toi ! » de Sandrine Catalan-Masse aux éditions Eyrolles

    Milène Fabbian Hilary sur Dépeche-toi, ta vie n'attend plus que toi ! de Sandrine Catalan-Masse

    Comment peut on vivre recluse chez soi, avoir peur de croiser des personnes et passer ses journées à attendre que sa petite tribus ne rentre. Stella, elle, peut. Non pas qu'elle l'a choisi, elle est victime d'agoraphobie.
    Elle vie depuis quelques années enfermée chez elle. Elle consacre ses...
    Voir plus

    Comment peut on vivre recluse chez soi, avoir peur de croiser des personnes et passer ses journées à attendre que sa petite tribus ne rentre. Stella, elle, peut. Non pas qu'elle l'a choisi, elle est victime d'agoraphobie.
    Elle vie depuis quelques années enfermée chez elle. Elle consacre ses journées au ménage maniaque, aux achats par internet et aux quelques visites qu'elle reçoit, Jeanne la femme de ménage, Mme Rovira, la concierge qui lui apporte son courrier et Mme Ramirez la boulangère qui lui apporte le pain. La seule petite sortie qu'elle fait, est la visite chez son psychiatre.
    Jusqu'au jour où son mari la quitte, sans un mot, sans explication, Stella se retrouve seule, abandonnée.
    Elle va devoir apprendre à se débrouiller toute seule, plus personne pour faire les courses, très peu de liquide sur elle, comment va t'elle faire ?
    Après plusieurs jours de déprime et presque plus d'argent en poche, elle va commencer à se sortir de se gouffre. Tout doucement elle va ré apprendre à vivre, à vivre pour elle et non pour les autres.
    Une belle histoire de courage et d'estime de soi. On remarque aussi au delà de cette maladie, le dévouement de cette femme dans son rôle d'épouse et de mère.

  • add_box
    Couverture du livre « Dépeche-toi, ta vie n'attend plus que toi ! » de Sandrine Catalan-Masse aux éditions Eyrolles

    Anita Millot sur Dépeche-toi, ta vie n'attend plus que toi ! de Sandrine Catalan-Masse

    Stella, 43 ans, agoraphobe, femme au foyer et mère de deux ados, mène une vie plutôt confortable auprès de son psy de mari, quand bien même l'ennui commence à poindre le bout de son nez ...
    Son petit monde va s'écrouler quand César la quittera : il lui faudra travailler et se retrouver "au bas...
    Voir plus

    Stella, 43 ans, agoraphobe, femme au foyer et mère de deux ados, mène une vie plutôt confortable auprès de son psy de mari, quand bien même l'ennui commence à poindre le bout de son nez ...
    Son petit monde va s'écrouler quand César la quittera : il lui faudra travailler et se retrouver "au bas de l'échelle" pour survivre.
    L'écriture, sans être brillante, demeure honorable pour une première tentative. L'auteure a choisi de traiter le sujet avec légèreté.
    Un petit roman sans prétention, un peu cruel, dont la fin vous laissera sans voix ...

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !