Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Samuel Le Bihan

Samuel Le Bihan

Samuel Le Bihan est acteur et réalisateur. Un bonheur que je ne souhaite à personne est son premier roman.

Crédit photo : Photo Roberto Frankenberg © Flammarion - Lieu : Hôtel Saint James, Paris

Articles en lien avec Samuel Le Bihan (1)

Avis sur cet auteur (11)

  • add_box
    Couverture du livre « Un bonheur que je ne souhaite à personne » de Samuel Le Bihan aux éditions Flammarion

    Julie R sur Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan

    Ce livre est nous raconte l’histoire d’une jeune maman de deux garçons dont un autiste. Elle a choisi de ne plus subir face à l’handicap de son fils et dénonce son vécu face au regard de la société, et notamment à celui de l’éducation nationale.
    L’auteur, lui-même même étant le papa d’une...
    Voir plus

    Ce livre est nous raconte l’histoire d’une jeune maman de deux garçons dont un autiste. Elle a choisi de ne plus subir face à l’handicap de son fils et dénonce son vécu face au regard de la société, et notamment à celui de l’éducation nationale.
    L’auteur, lui-même même étant le papa d’une petite fille autiste il maîtrise parfaitement le sujet et apporte des éléments, des faits réels que malheureusement nous ne connaissons pas dans leur combat.
    Dans ce récit, une intrigue est approfondit sur la recherche d’une auxiliaire de vie afin que les enfants autistes soient scolarisés sans discrimination et soient socialisés pour améliorer leur bien-être comme la communication et l’autonomie par exemple... Car malheureusement, en France, si nous ne rentrons pas dans des cases, il est plus facile d’orienter ces enfants autistes dans des institutions spécialisées qui coûtent cher mais également qui ne sont pas forcément formés pour les faire progresser...
    Ce livre est un véritable parcours du combattant, l’auteur décrit également des thèmes différents comme être une maman solo face à ce combat, la solitude face à notre société, le quotidien, un divorce, comment refaire sa vie dans ces conditions, les problème financiers, un grand frère en pleine crise d’ado....
    ✍️Sa plume est fluide, touchante, rempli d’amour et de sensibilité.
    Ce roman est d’autant plus bluffant que l’auteur se met dans la peau d’une femme face à ses émotions, son combat du quotidien et dénonce certaines réalités de l’autisme en France.
    En conclusion, j’ai trouvé que ce roman est puissant, poignant, criant de vérité, et, très enrichissant. Cela a été pour moi un véritable électrochoc.

  • add_box
    Couverture du livre « Un bonheur que je ne souhaite à personne » de Samuel Le Bihan aux éditions Flammarion

    BERNARD DOMINIQUE sur Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan

    Bonjour , c'est une histoire bouleversante .Le combat d'une maman pour intégrer son enfant" différent"à notre société. Chaque étape , chaque petit bout de chemin est une "victoire"....
    Laura, cette maman de trente quatre ans, divorcée qui élève ses deux garçons , Ben, quinze ans et César , six...
    Voir plus

    Bonjour , c'est une histoire bouleversante .Le combat d'une maman pour intégrer son enfant" différent"à notre société. Chaque étape , chaque petit bout de chemin est une "victoire"....
    Laura, cette maman de trente quatre ans, divorcée qui élève ses deux garçons , Ben, quinze ans et César , six ans et demi , petit poupon à croquer, atteint d'autisme,pour lequel sa mère est prête à décrocher la lune , soulever des montagnes, pour que sa vie , leur vie et celles de tous ceux qui ne sont pas acceptés dans notre"normalité" puissent mener une existence sereine .
    Ce jour-ci Laura sera "en retard....".elle" a rendez-vous pour décrocher des financements pour remettre à flots l'association "qu'elle a créée "P'tit à P'tit " pour amener les enfants autistes à l'autonomie et l'intégration sociale .
    C'est une femme pressée, qui s'oublie,qui ne vit que pour son petit garçon..."César a été diagnostiqué autiste,j'ai quitté mon mari, mon ado(Ben) commence à m'inquiéter et je jongle entre l'association et un job à mi-temps à l'accueil d'une études de notaires.J'ai le sentiment que mon quotidien tient du stage de survie ".
    C'est souvent un parcours du combattant et ses rencontres en pâtissent...depuis que César a été diagnostiqué même son quartier , ses voisins semblent"concentrer un nombre incroyable de génies au mètre carré" ...Sans cesse les personnes qu'elle rencontre font des comparaisons avec leurs enfants qui ne l'aident pas ,ni n'aident César et pourtant ....il suffit d'un seul instant de grâce pour que leur vie s'illumine :"je suis à la sortie de l'école et j'attends mon fils...Je suis là à attendre sur le trottoir," à l'heure des mamans",un pain au chocolat à la main ...Ces plaisirs simples ..."
    A travers ce livre , on entend la voix des parents seuls , désemparés et pourtant si forts face à la difficulté de se faire accepter " Nous sommes tellement différents face à l'injustice du handicap, personne n'est préparé .Nos vieilles douleurs refont surface et nous poussent parfois à fuir"mais"à force d'épreuves , j'ai compris qu'il fallait prendre le bonheur ,là où il se trouve" . Belles lectures

  • add_box
    Couverture du livre « Un bonheur que je ne souhaite à personne » de Samuel Le Bihan aux éditions Flammarion

    Mathilde81 sur Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan

    je viens de terminer la lecture de ce livre dont le sujet m'interpelle mais je dois avouer que je suis un peu déçue.
    Samuel LE BIHAN aurait du écrire SON HISTOIRE plutôt que de broder une histoire avec des personnages
    inventés, des situations qu'il a certainement rencontrées, des faits et...
    Voir plus

    je viens de terminer la lecture de ce livre dont le sujet m'interpelle mais je dois avouer que je suis un peu déçue.
    Samuel LE BIHAN aurait du écrire SON HISTOIRE plutôt que de broder une histoire avec des personnages
    inventés, des situations qu'il a certainement rencontrées, des faits et anecdotes vécues , certes, par des parents d'enfants autistes mais c'est tellement plus beau quand le récit est VECU par l'auteur.
    je ne comparerais pas ce roman avec d'autres que j'ai lus avec beaucoup plus de passion car ils étaient REELS ....

  • add_box
    Couverture du livre « Un bonheur que je ne souhaite à personne » de Samuel Le Bihan aux éditions Flammarion

    abfabetcie sur Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan

    Ce roman témoignage est tout simplement étonnant et bouleversant. Tout en pudeur et délicatesse, il dresse un portrait de femme et de mère admirable, attachante et nous apprend beaucoup sur l'autisme, le parcours du combattant des parents face aux méandres de l'administration, de l'éducation...
    Voir plus

    Ce roman témoignage est tout simplement étonnant et bouleversant. Tout en pudeur et délicatesse, il dresse un portrait de femme et de mère admirable, attachante et nous apprend beaucoup sur l'autisme, le parcours du combattant des parents face aux méandres de l'administration, de l'éducation publique. On ne peut qu'être touché au coeur mais aussi révolté par notre société si peu avancée en matière d'accompagnement et d'aide au handicap. Pourquoi est-ce donc encore si difficile d'obtenir un(e) AVS ? Pourquoi les parents (ceux qui le peuvent) doivent-ils encore mettre eux-mêmes en place des structures pour accueillir tous ces enfants pas comme les autres, pour leur permettre de les faire évoluer ? Je connaissais déjà un peu la situation pour avoir lu le témoignage tout aussi bouleversant d'Eglantine Eméyé, mais je ne peux que déplorer que rien n'a vraiment avancé. Bravo et merci M. le Bihan.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !