Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ryszard Kapuscinski

Ryszard Kapuscinski
Ryszard Kapuscinski est né en 1932 à Pinsk (Pologne). En 1945, sa famille s'installe à Varsovie, où il entame des études d'histoire et de lettres. Dès les années 50, il devient correspondant en Asie et au Moyen Orient, puis en Amérique latine et en Afrique. Auteur de Négus, du Shah ou la démesure... Voir plus
Ryszard Kapuscinski est né en 1932 à Pinsk (Pologne). En 1945, sa famille s'installe à Varsovie, où il entame des études d'histoire et de lettres. Dès les années 50, il devient correspondant en Asie et au Moyen Orient, puis en Amérique latine et en Afrique. Auteur de Négus, du Shah ou la démesure du pouvoir, d'Imperium et d'une quinzaine d'autres titres, ses ?uvres se sont vendues à plus d'un million d'exemplaires à travers le monde. Son ouvrage Ebène a été élu Meilleur Livre de l'Année 2000 par la rédaction de Lire et a été couronné par le prix Tropique 2002 (attribué par le Sénat). Il est mort en janvier 2007 à Varsovie. Il a fait du journalisme un véritable mode de vie, et s'est imposé par un style très personnel, mêlant documentaire et littérature, souci quasi ethnologique du terrain et réflexion politique.

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Ebene » de Ryszard Kapuscinski aux éditions Plon

    LALIE.01 sur Ebene de Ryszard Kapuscinski

    Un journaliste polonais, Ryszard Kapuściński (né à Pinsk en 1932 et décédé à Varsovie en 2007), célèbre pour ses reportages sur ses voyages surtout en Afrique, avait publié un livre qui m'avait enchantée (il y a de cela pas mal de temps) et dont j'ai retrouvé les notes que j'avais prises, ce qui...
    Voir plus

    Un journaliste polonais, Ryszard Kapuściński (né à Pinsk en 1932 et décédé à Varsovie en 2007), célèbre pour ses reportages sur ses voyages surtout en Afrique, avait publié un livre qui m'avait enchantée (il y a de cela pas mal de temps) et dont j'ai retrouvé les notes que j'avais prises, ce qui m'a aidée, et ressorti cet ouvrage pour en faire une petite chronique.
    En début de ce livre : "Ebène - Aventures africaines", on trouve cette explication de l'auteur : « J'ai vécu en Afrique pendant des années. J'y suis allé pour la première fois en 1957. Puis, au cours des quarante années suivantes, j'y suis retourné dès que l'occasion s'est présentée. J'ai sillonné le continent, visitant les itinéraires officiels, les palais, les hommes importants et la grande politique. J'ai préféré me déplacer en camion de fortune, courir le désert avec des nomades, être l'hôte de paysans de la savane tropicale. Leur vie est une prison, un tourment qu'ils supportent avec une endurance et une sérénité stupéfiantes.
    Ce n'est donc pas un livre sur l'Afrique, mais sur quelques hommes de là-bas, sur mes rencontres avec eux, sur le temps que nous avons passé ensemble. Ce continent est trop vaste pour être décrit. C'est un véritable océan, une planète à part, un cosmos hétérogène et immensément riche. Nous disons « Afrique », mais c'est une simplification sommaire et commode. En réalité, à part la notion géographique, l'Afrique n'existe pas. R.K.»
    J'aurais pu me contenter de cette explication de l'auteur lui-même (ou recopier la quatrième de couverture), et ma chronique aurait été faite. Mais non, il me faut livrer mon » petit » ressenti face à ce « grand continent » et à cet écrivain qu'est Ryszard Kapuściński.
    L'auteur est envoyé dans la capitale du Ghana, Accra, en 1958. de ce voyage, il en est resté très passionné car dans ce grand pays qu'est l'Afrique, il a ressenti de vrais moments de bonheur. Mais il y a aussi la terrible guerre de Mengistu – des coupeurs de têtes – des cadavres d'hommes à la peau d'ébène…
    Chaque chapitre nous entraîne dans ce long voyage, de l'Ouest à l'Est : Ghana – Tanzanie – Ouganda - Liberia* – Ethiopie – Rwanda (et j'en passe…).
    * Concernant le Liberia, on sait que c'est l'un des plus pauvres du monde alors qu'il possède tant de richesses naturelles : surtout des diamants et de l'or. La communauté internationale tente de soutenir cet effort mais une grande majorité de la population se trouve toujours en-dessous du seuil de la pauvreté, ce qui est très contradictoire (c'était une de mes réflexions personnelles).
    On y découvre des notifications historiques mais également sur les moeurs et coutumes ainsi que la culture– son climat (bien différent de la Pologne natale) – on y découvre (ou plutôt il est question) du racisme : « d'un côté les Blancs, de l'autre, les Noirs » - les Hutus et les Tutsis – mais il y a aussi de belles descriptions de ces contrées, par exemple la splendeur de l'aurore dans la savane – les luttes tribales – la politique évidemment (comment ne pas y échapper ?).
    Au final, un grand nombre d'informations et une visite au plus profond de cette Afrique où l'auteur a fait de nombreuses rencontres.
    Un livre écrit avec des sentiments, de la poésie ainsi que de l'humour. Un beau témoignage de l'auteur.
    Si vous en doutez encore, je peux vous livrer cet éloge : « Un chef-d'oeuvre hybride et bouleversant ; peu de livres ont fait sentir l'Afrique d'aussi près. » (Jacques Meunier – le Monde) et signaler que « Ce livre majeur a reçu le prestigieux prix littéraire italien Viareggio. »
    Alors, convaincus ?

  • add_box
    Couverture du livre « Mes voyages avec Hérodote » de Ryszard Kapuscinski aux éditions Pocket

    Andréa Le Grouy sur Mes voyages avec Hérodote de Ryszard Kapuscinski

    Un livre merveilleux. L'auteur nous emmène dans ses voyages tout en nous racontant les voyages que faisait Hérodote en son temps. Une rare richesse.

    Un livre merveilleux. L'auteur nous emmène dans ses voyages tout en nous racontant les voyages que faisait Hérodote en son temps. Une rare richesse.

  • add_box
    Couverture du livre « Ébène ; aventures africaines » de Ryszard Kapuscinski aux éditions Pocket

    Phil Balzac sur Ébène ; aventures africaines de Ryszard Kapuscinski

    En tant que journaliste, quelque peu baroudeur, les aventures de Kapucinski sont passionnantes, mais au dela du récit. Ce livre est un véritable plaidoyer pour l'afrique et ses richesses.

    Il donne les clés poru décoder ce continent et ses habitants .

    En tant que journaliste, quelque peu baroudeur, les aventures de Kapucinski sont passionnantes, mais au dela du récit. Ce livre est un véritable plaidoyer pour l'afrique et ses richesses.

    Il donne les clés poru décoder ce continent et ses habitants .

Récemment sur lecteurs.com