Rudyard Kipling

Rudyard Kipling
Rudyard Kipling (1865-1936), romancier et poète anglais, a été souvent considéré comme un « prophète de l'impérialisme britannique », selon l'expression de George Orwell. Il fut, en 1907, le premier auteur de langue anglaise à recevoir le prix Nobel de littérature, et le plus jeune auteur récompe... Voir plus
Rudyard Kipling (1865-1936), romancier et poète anglais, a été souvent considéré comme un « prophète de l'impérialisme britannique », selon l'expression de George Orwell. Il fut, en 1907, le premier auteur de langue anglaise à recevoir le prix Nobel de littérature, et le plus jeune auteur récompensé en son temps. Cette édition a été établie par Francis Lacassin.

Articles (2)

  • La Bibliothèque de l'Inde : conseils de lecture
    La Bibliothèque de l'Inde : lectures conseillées

    Par son gigantisme, son histoire, sa richesse culturelle et spirituelle, l’Inde fascine, effraie, séduit mais ne laisse pas indifférent. Des écrivains-voyageurs aux témoignages de natifs, des romans inspirés aux réflexions philosophiques, l’Inde en a inspiré plus d’un pour relater un pays toujours en mouvement et tellement riche de contradictions.

  • Conversation entre Vincent Hein et Patrick Boman, écrivains-voyageurs
    Conversation entre Vincent Hein et Patrick Boman, écrivains-voyageurs

    Conversation entre deux écrivains-voyageurs à propos de l'Inde. Patrick Boman y a vécu et livre ses impressions à Vincent Hein qui, lui, vit en Chine. Entre banissement des clichés et réalités du quotidien, c'est une vision actuelle et humaniste à propos d'un pays complexe et foisonnant.

Avis (5)

  • add_box
    Couverture du livre « Kim » de Rudyard Kipling aux éditions Gallimard

    Didinebooks sur Kim de Rudyard Kipling

    Si vous voulez voyager c’est un livre que je vous conseille grandement. Vous traverserez de nombreuses villes et aurait tout vos sens en éveil grâce aux descriptions des endroits visités ou des personnages présents. C’est à la fois un roman sur l’histoire de l’Inde, mais aussi d’espionnage quand...
    Voir plus

    Si vous voulez voyager c’est un livre que je vous conseille grandement. Vous traverserez de nombreuses villes et aurait tout vos sens en éveil grâce aux descriptions des endroits visités ou des personnages présents. C’est à la fois un roman sur l’histoire de l’Inde, mais aussi d’espionnage quand on apprend l’éducation de Kim pour entrer dans le grand jeu.

    Je me suis attachée au lama plein de sagesse te de bons conseils; dans sa force comme dans sa fragilité. L’histoire d’amitié entre le lama et son chela Kim est aussi très touchante, en peu de temps au début ils ont réussit à se dire peut être le destin les avaient réunit, s’il y en a un.

    En ce qui concerne ce que je n’ai pas aimé, ce sont surtout le noms de tout ces villes, tout des détails des fois trop superflu qui nous perde. Et des fois, il nous faut plus de temps pour essayer de lire certains noms que de lire une simple phrase. Cela est vraiment gênant et nous fait à mon avis perdre le fil de l’histoire et m’a fait décroché a nombreux moments.

    Bref, avis mitigé, même si juste pour la découverte je vous conseille quand même de le lire, ne vous faites pas un avis définitif sur Kipling juste avec ce livre.

  • add_box
    Couverture du livre « Si... » de Rudyard Kipling et Gaetan Doremus aux éditions Seghers

    Margot Cotrez sur Si... de Rudyard Kipling - Gaetan Doremus

    Dans cet album, Gaëtan Dorémus illustre le fameux poème « If » de Rudyard Kipling (l'auteur du livre de la jungle). Ce dernier est traduit par Françoise Morvan.
    « Si ... » est publié dans la collection bilingue de la maison d'édition. Cet ouvrage a donc l'avantage de comporter la version...
    Voir plus

    Dans cet album, Gaëtan Dorémus illustre le fameux poème « If » de Rudyard Kipling (l'auteur du livre de la jungle). Ce dernier est traduit par Françoise Morvan.
    « Si ... » est publié dans la collection bilingue de la maison d'édition. Cet ouvrage a donc l'avantage de comporter la version originale en plus de sa traduction française.

    A la fin du livre, un petit texte explique ce que Kipling a voulu faire passer comme message dans son poème et la façon dont ce dernier est construit : 4 strophes qui contiennent chacune 8 vers. Il utilise le pentamètre, le vers classique anglais, l'équivalence de l'alexandrin pour les français.
    Le lecteur pourra aussi trouver une courte biographie de Kipling.

    Pour en revenir au poème, Kipling décrit ce qu'est pour lui être « quelqu'un de bien ». Une personne respectueuse, qui ne ment pas, qui n'éprouve pas de haine envers les autres, qui sache rêver et persévérer lors qu'elle rencontre des difficultés. C'est un poème universel qui parle à chacun et ne laisse pas insensible.
    J'aime particulièrement l'univers de Gaëtan Dorémus. Son talent n'est plus à démontrer. J'ai trouvé ses personnages rigolos, haut en couleur et leurs expressions très bien retranscrites. Il faut être attentif aux détails. Le dessin est inventif, drôle et très beau.

    Ce superbe album permet de découvrir ou redécouvrir le poème de Kipling, accompagné de jolies illustrations. Il ravira les petits comme les plus grands.

  • add_box
    Couverture du livre « Capitaines courageux » de Rudyard Kipling aux éditions Gallimard

    Sandrine Fernandez sur Capitaines courageux de Rudyard Kipling

    Sur le paquebot qui l'emporte vers l'Europe pour y parfaire son éducation, le jeune américain Harvey Cheyne ne s'est pas fait que des amis. C'est surtout son insolence qui choque les autres passagers et c'est d'ailleurs pour le punir que l'un d'entre eux lui offre un cigare. Malade mais trop...
    Voir plus

    Sur le paquebot qui l'emporte vers l'Europe pour y parfaire son éducation, le jeune américain Harvey Cheyne ne s'est pas fait que des amis. C'est surtout son insolence qui choque les autres passagers et c'est d'ailleurs pour le punir que l'un d'entre eux lui offre un cigare. Malade mais trop fier pour le montrer, l'adolescent se réfugie sur le pont où il est emporté par une vague. Il doit la vie sauve à un pêcheur de morues qui le fait monter sur le We're here, une goélette commandée par Disko Troop, capitaine sévère mais juste et excellent pêcheur. Habitué à donner des ordres et à se faire obéir, Harvey exige qu'on le ramène à New-York et assure que son père, le multimillionnaire Harvey Cheyne, premier du nom, sera prêt à dédommager l'équipage. Mais Disko Troop n'est pas prêt à gâcher une campagne de pêche pour un freluquet qui raconte des sornettes. Il commence par lui balancer son poing dans la figure pour lui remettre les idées en place puis lui propose de travailler à bord pour mériter sa pitance. C'est ainsi que, malgré lui, Harvey devient mousse sur le We're here, sous l'aile bienveillante de Dan, le fils du capitaine, trop heureux d'avoir trouvé un camarade pour partager ses tâches et ses jeux.

    Comment transformer un adolescent désoeuvré, prétentieux et capricieux en un jeune homme travailleur, humble et obéissant? En l'embarquant sur un bateau de pêche bien sûr! Là, parmi des hommes fiers et rudes, il va apprendre la vraie vie, les vraies valeurs plus sûrement que dans n'importe quel établissement scolaire, aussi prestigieux soit-il. Le jeune Harvey, choyé à l'excès par sa mère, habitué au luxe et à l'argent facile va être initié à la pêche et à la navigation mais aussi à la camaraderie, à la solidarité, à l'amitié.
    Roman d'initiation, Capitaines courageux est aussi un hommage aux pêcheurs qui affrontaient tous les dangers pour gagner de quoi vivre. On y apprend beaucoup sur les techniques de pêche, la navigation et la vie à bord. Aux joies de trouver les bancs les plus poissonneux, succèdent les jours de grand péril quand la mer se déchaîne et les moments où la brume envahit tout et qu'il faut s'occuper pour ne pas sombrer dans l'ennui. Alors les marins chantent des chansons de marins et racontent des histoires de marins. D'abord réticent, Harvey s'intègre très vite -privilège de la jeunesse- à cet équipage hétéroclite dont il se fait une nouvelle famille. A coup de taloches quand il le mérite, il apprend à obéir d'abord, puis à pêcher, ramer, vider et saler le poisson. Il s'initie aux noeuds marins, aux traditions, aux superstitions, aux rivalités entre équipages.
    Une histoire sympathique dans la lignée des romans de Jules VERNE et qui a le charme des grands récits d'aventures qu'on peut lire à l'adolescence. Désuet mais attachant.

    Un grand merci à Lecteurs.com qui met à disposition des textes à lire en ligne. C'est comme cela que j'ai pu découvrir ce titre sans débourser un centime!

  • add_box
    Couverture du livre « Histoires comme ça » de Rudyard Kipling aux éditions Gallimard-jeunesse

    Nathalie Sibué sur Histoires comme ça de Rudyard Kipling

    Voici un monde dans lequel j' aime me plonger : une belle poésie, un environnment exotique, sauvage et des animaux qui parlent. On apprend pourquoi certains sont devenus les animaux qu' ils sont, leur forme, leurs attributs... C' est bien raconté, on se laisse bercer et rêver...

    Voici un monde dans lequel j' aime me plonger : une belle poésie, un environnment exotique, sauvage et des animaux qui parlent. On apprend pourquoi certains sont devenus les animaux qu' ils sont, leur forme, leurs attributs... C' est bien raconté, on se laisse bercer et rêver...

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !