Robin Cook

Robin Cook
Fils de bonne famille (un magnat du textile), Cook passe sa petite enfance à Londres, puis dans le Kent pendant la guerre. Après un "bref" passage au Collège d'Eton, il fait son service militaire, puis travaille quelque temps dans l'entreprise familiale, comme vendeur de lingerie. Il passe les a... Voir plus
Fils de bonne famille (un magnat du textile), Cook passe sa petite enfance à Londres, puis dans le Kent pendant la guerre. Après un "bref" passage au Collège d'Eton, il fait son service militaire, puis travaille quelque temps dans l'entreprise familiale, comme vendeur de lingerie. Il passe les années 1950 successivement : à Paris au Beat hotel (où il côtoie William Burroughs et Allen Ginsberg) et danse dans les boites de la Rive gauche, à New York, où il se marie et monte un trafic de tableaux vers Amsterdam, en Espagne, où il séjourne en prison pour ses propos sur le général Francisco Franco dans un bar. À cause de l'écrivain de polars médicaux Robin Cook, il a dû adopter le pseudonyme de Derek Raymond pour le marché anglo-saxon. En France, il continua d'être édité sous son vrai nom, ce qui causa quelque confusion avec son homonyme. Après avoir bourlingué de par le monde et avoir exercé toute sorte de petits boulots2, il est décédé à son domicile à Kensal Green, dans le nord-ouest de Londres, le 30 juillet 1994. Son autobiographie,The Hidden Files, a été publiée en 1992. Elle est parue en français sous le titre Mémoire vive, Rivages/Écrits noirs, 1993

Avis (23)

  • add_box
    Couverture du livre « Coma » de Robin Cook aux éditions Penguin Group Us

    Ghislaine Moreau sur Coma de Robin Cook

    Peut-être pas le meilleur Cook, mais on s'attache aux personnages et à l'intrigue,résultat, un bon moment de lecture

    Peut-être pas le meilleur Cook, mais on s'attache aux personnages et à l'intrigue,résultat, un bon moment de lecture

  • add_box
    Couverture du livre « J'étais Dora Suarez » de Robin Cook aux éditions Rivages

    Littéraflure sur J'étais Dora Suarez de Robin Cook

    Un thriller qui remue, intelligent et sans concession. Il faut avoir le coeur bien accroché parce que l'auteur ne s'embarrasse ni avec les sentiments ni avec ce genre de petits détails qui ne vous font pas dormir la nuit. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un policier aussi haletant et...
    Voir plus

    Un thriller qui remue, intelligent et sans concession. Il faut avoir le coeur bien accroché parce que l'auteur ne s'embarrasse ni avec les sentiments ni avec ce genre de petits détails qui ne vous font pas dormir la nuit. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un policier aussi haletant et aussi perturbant. Vous serez captivé par Dora Suarez et vous adorerez l'enquêteur, un homme qui parle sans filtre et qui préfère sa liberté aux honneurs et aux flatteries.

  • add_box
    Couverture du livre « Cobayes » de Robin Cook aux éditions Albin Michel

    S. T sur Cobayes de Robin Cook

    Un polar médical qui se laisse lire. Beaucoup de termes et d'explications médicales dont on ne capte pas grand chose mais bon ce n'est pas gênant et sans ça l'histoire aurait sans doute moins de sens.
    Je m'attendais à mieux. Beaucoup de choses trop téléphonées.
    Sympa mais sans plus.

    Un polar médical qui se laisse lire. Beaucoup de termes et d'explications médicales dont on ne capte pas grand chose mais bon ce n'est pas gênant et sans ça l'histoire aurait sans doute moins de sens.
    Je m'attendais à mieux. Beaucoup de choses trop téléphonées.
    Sympa mais sans plus.

  • add_box
    Couverture du livre « Prescription mortelle » de Robin Cook aux éditions Lgf

    Ghislaine Moreau sur Prescription mortelle de Robin Cook

    J' ai retrouvé un Robin Cook au top avec ce thriller qui colle à l' actualité et mené de main de maître, sans en rajouter dans le sensationnel. Cerise sur le gâteau : la fin ouverte, j' ai hâte de retrouver Georges Wilson !

    J' ai retrouvé un Robin Cook au top avec ce thriller qui colle à l' actualité et mené de main de maître, sans en rajouter dans le sensationnel. Cerise sur le gâteau : la fin ouverte, j' ai hâte de retrouver Georges Wilson !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com