Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Robert Crumb

Robert Crumb
Le mot aliénation semble avoir été inventé pour Robert Crumb qui, né à Philadelphie en 1943, ne survit à la fréquentation d'un père violent et d'une mère bigote, que parce qu'un frère aîné dépressif l'oblige à dessiner des comics. Saisi dès l'enfance d'une nausée existentielle, le créateur de Fr... Voir plus
Le mot aliénation semble avoir été inventé pour Robert Crumb qui, né à Philadelphie en 1943, ne survit à la fréquentation d'un père violent et d'une mère bigote, que parce qu'un frère aîné dépressif l'oblige à dessiner des comics. Saisi dès l'enfance d'une nausée existentielle, le créateur de Fritz the Cat envisage le suicide avant même d'atteindre ses vingt ans. Il trouve heureusement son chemin de Damas en 1965 quand il découvre le LSD. En libérant l'artiste de ses inhibitions, la drogue permet la naissance de personnages comme Mr Natural ou Mr Snoid. Vite dégagée de toutes les conventions esthétiques et morales, son ?uvre vaut à Crumb quelques ennuis avec la justice mais lui gagne aussi le respect de ses pairs et, mieux encore, l'attention des femmes. Bien plus qu'un gagne-pain, le dessin devient alors pour lui la justification même de son existence. Aujourd'hui installé en France, retranché entre ses piles de 78 tours et de livres d'art, Robert Crumb ne touche plus depuis longtemps à la drogue ou à l'alcool mais poursuit une ?uvre imperméable aux modes et fustige sans répit une société décourageante de laideur et de bêtise.

Articles en lien avec Robert Crumb (1)

  • Portrait de Joe Sacco, reportages au crayon et humour noir
    Portrait de Joe Sacco, reportages au crayon et humour noir

    Après avoir décrit de l’intérieur les conflits au Moyen-Orient et en Bosnie, le dessinateur partage cette fois une vision ironique et déjantée de la politique internationale américaine. Cette fois, il sort « Bumf», un album très inspiré par l’humour de Robert Crumb.

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « There's no business » de Charles Bukowski et Robert Crumb aux éditions Au Diable Vauvert

    Madame Tapioca sur There's no business de Charles Bukowski - Robert Crumb

    Mélanger Bukowski et Crumb, c'est comme mélanger le whisky et le citron. Il n'y a rien de doux, ça brûle un peu, mais c'est quand même super bon.

    Quand Robert illustre deux nouvelles de Charles, l’esthétique du comic underground se met au service de la plume la plus cynique et subversive de...
    Voir plus

    Mélanger Bukowski et Crumb, c'est comme mélanger le whisky et le citron. Il n'y a rien de doux, ça brûle un peu, mais c'est quand même super bon.

    Quand Robert illustre deux nouvelles de Charles, l’esthétique du comic underground se met au service de la plume la plus cynique et subversive de la littérature américaine.

    Je pense qu’il est assez rare de trouver un auteur et un illustrateur qui se complètent aussi naturellement. Deux hommes qui revendiquent leur goût pour le « populaire », deux magnifiques chroniqueurs des névroses de leur temps, deux dézingueurs acharnés des conventions sociales.

    Si vous ressentez le besoin de vous laver du conformisme ambiant, du formatage littéraire et de la bien-pensance, je ne peux que vous conseiller ce petit livret.

    Traduit par Jean-Luc Fromental

  • add_box
    Couverture du livre « La genèse » de Robert Crumb aux éditions Denoel

    Jean-Luc Grellier sur La genèse de Robert Crumb

    J'ai beaucoup aimé l'humour sous jacent...

    J'ai beaucoup aimé l'humour sous jacent...

  • add_box
    Couverture du livre « Kafka » de Robert Crumb et David Zane Mairowitz aux éditions Actes Sud