Richard Powers

Richard Powers
Richard Powers est né en 1957 aux États-Unis. Trois fermiers s'en vont au bal, son premier roman, a valu à l'auteur d'être cité par le magazine Esquire comme l'un des trois plus grands auteurs de la décennie, aux côtés de Martin Amis et de Don DeLillo. Richard Powers a écrit depuis une dizaine d'... Voir plus
Richard Powers est né en 1957 aux États-Unis. Trois fermiers s'en vont au bal, son premier roman, a valu à l'auteur d'être cité par le magazine Esquire comme l'un des trois plus grands auteurs de la décennie, aux côtés de Martin Amis et de Don DeLillo. Richard Powers a écrit depuis une dizaine d'autres ouvrages, dont Le temps où nous chantions, élu meilleur livre de l'année 2003 par le New York Times et le Washington Post, et La Chambre aux échos, couronné par le National Book Award. Il vit aujourd'hui dans l'Illinois. Après Générosité et Gains, il signe son nouveau roman, Le dilemme du prisonnier, aux éditions du Cherche-Midi.

Avis (23)

  • add_box
    Couverture du livre « Gains » de Richard Powers aux éditions 10/18

    Frédéric Boillot de INTERLIGNES sur Gains de Richard Powers

    1830, Boston, la famille Clare crée une petite entreprise fabriquant et commerçant des savons et des bougies. Au fil des années, des crises financières, des guerres, des découvertes scientifiques, des optimisations industrielles et des études de marché, la modeste fabrique est devenue une...
    Voir plus

    1830, Boston, la famille Clare crée une petite entreprise fabriquant et commerçant des savons et des bougies. Au fil des années, des crises financières, des guerres, des découvertes scientifiques, des optimisations industrielles et des études de marché, la modeste fabrique est devenue une gigantesque société internationale.
    1998, Laura Bodey, divorcée, et mère de deux adolescents, ayant vécu et travaillé à l'agence immobilière d'une petite ville située à proximité des usines de Clare Inc., lutte contre le cancer et les effets des traitements.
    Dans l'alternance de ses récits, l'auteur nous plonge dans deux histoires de survie, de mutation, de déclin et de disparition, qui se sont nourries l'une de l'autre : les prospérités de la firme et de Laura sont allées de pair, jusqu'aux conséquences sur la santé de Laura qui pourraient entraîner la dislocation de la société. Ce roman, aux analyses historiques et socio-économiques claires et passionnantes, à l'émotion croissante, est également chargé d'ambiguïté quant aux rôles et aux attitudes de chacun, tour à tour citoyen, entrepreneur, salarié ou consommateur.

  • add_box
    Couverture du livre « Générosité » de Richard Powers aux éditions 10/18

    Francine PROTAT sur Générosité de Richard Powers

    Isoler le gène du bonheur !!!Quelle est la part de l'innée et de l'acquis dans l'aptitude à être heureux ?Avec une certaine dose d'humour, Powers nous embarque dans l' histoire d'une jeune fille touchante et drôle qui ne s'attendait pas à susciter autant d'intêrets de la par des média, des...
    Voir plus

    Isoler le gène du bonheur !!!Quelle est la part de l'innée et de l'acquis dans l'aptitude à être heureux ?Avec une certaine dose d'humour, Powers nous embarque dans l' histoire d'une jeune fille touchante et drôle qui ne s'attendait pas à susciter autant d'intêrets de la par des média, des scientifiques et de l'industrie pharmaceutique...

  • add_box
    Couverture du livre « Le temps où nous chantions » de Richard Powers aux éditions 10/18

    Hubert Trouiller de LE MARQUE PAGE sur Le temps où nous chantions de Richard Powers

    Intelligent, tonique, émouvant.
    Il faut reprendre son souffle, s'arrêter pour que le cerveau assimile, vérifier autour de soi que le monde est toujours là.
    La voix de Richard Powers jaillit du plus profond de vous, elle vous raconte ce que vous savez déjà. En toile de fond, la lutte des noirs...
    Voir plus

    Intelligent, tonique, émouvant.
    Il faut reprendre son souffle, s'arrêter pour que le cerveau assimile, vérifier autour de soi que le monde est toujours là.
    La voix de Richard Powers jaillit du plus profond de vous, elle vous raconte ce que vous savez déjà. En toile de fond, la lutte des noirs américains pour accéder à l'émancipation : émeutes raciales à Watts et Harlem, soulèvement des ghettos. Avec des symboles forts : Rosa Parks dans l'autobus de Montgomery, James Meredith entrant à l'université du Mississipi sous la protection de la garde nationale (20000 soldats, 2 morts et une centaine de blessés), Martin Luther King et la grève des éboueurs de Memphis...
    La famille Strom, l'union impossible d'une noire du sud et d'un blanc immigré juif d'Europe. Trois enfants aux destins déchirés entre les cultures, les appartenances.
    La souffrance subie par les générations précédentes qui pèse sur vous, l'impossibilité de trouver sa place dans un monde fractionné. Une famille unie et transcendée par la musique, toutes les musiques.
    Des générations de gens qui chantent et dansent pour conjurer le malheur.
    Une superbe polyphonie.
    «L'oiseau et le poisson peuvent tomber amoureux, mais où construiront-ils leur nid ?»

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !