Reiser

Reiser
Génie de la bande dessinée et du dessin de presse, le trait de Reiser fit mouche dans un grand nombre de revues, pour la plupart contestataires et anticonformistes ("Hara Kiri", "Charlie Hebdo", "Pilote", "La Gueule Ouverte", "Charlie Mensuel", "Métal Hurlant", "L'Echo des Savanes"...). Reiser cr... Voir plus
Génie de la bande dessinée et du dessin de presse, le trait de Reiser fit mouche dans un grand nombre de revues, pour la plupart contestataires et anticonformistes ("Hara Kiri", "Charlie Hebdo", "Pilote", "La Gueule Ouverte", "Charlie Mensuel", "Métal Hurlant", "L'Echo des Savanes"...). Reiser croquait les gens ordinaires avec un humour très cru pour l'époque, et souvent avec un mauvais goût assumé, sans jamais s'autocensurer et en riant aussi bien de la misère que de la mort, mais surtout, d'abord et avant tout, de la connerie humaine. Il a reçu le Grand Prix de la Ville d'Angoulême en 1978 pour l'ensemble de son oeuvre. Il a disparu prématurément en 1983.

Récemment sur lecteurs.com