Regine Detambel

Regine Detambel
Née en 1963, Régine Detambel, kinésithérapeute de formation, vit aujourd'hui dans la région de Montpellier. Auteur d'une ½uvre considérable, elle publie son premier ouvrage aux éditions Julliard, en janvier 1990, sous l'égide de Christian Bourgois et Elisabeth Gille. Depuis, elle a publié des rom... Voir plus
Née en 1963, Régine Detambel, kinésithérapeute de formation, vit aujourd'hui dans la région de Montpellier. Auteur d'une ½uvre considérable, elle publie son premier ouvrage aux éditions Julliard, en janvier 1990, sous l'égide de Christian Bourgois et Elisabeth Gille. Depuis, elle a publié des romans (La Verrière, Gallimard, 1996 ; La Chambre d'écho, Le Seuil, 2001 ; Sur l'aile, Mercure de France, 2010), des nouvelles (50 histoires fraîches, Gallimard, 2010, qui a fait partie de la Sélection prix Goncourt de la Nouvelle ), des textes brefs (Graveurs d'enfance, Folio, 2001) et des essais (Petit éloge de la peau, Folio, 2007 ; Le Syndrome de Diogène, éloge des vieillesses, Actes Sud, 2008).

Articles (2)

  • La Splendeur de Régine Detambel
    La Splendeur de Régine Detambel

    Née en 1963, Régine Detambel, kinésithérapeute de formation, vit aujourd'hui dans la région de Montpellier et est l'auteur depuis 1990 d'une œuvre littéraire de tout premier plan, publiée pour l'essentiel chez Julliard, au Seuil et chez Gallimard. Chevalier des Arts et des Lettres, Régine Detambel a également été lauréate du prix Anna de Noailles de l'Académie française.

  • Au top des lectures de l’été
    Au top des lectures de l’été

    Depuis l’automne 2011, quelques pépites ont vu le jour, alors si vous les avez manquées, la période estivale s’avère propice à ce rattrapage, pur plaisir littéraire. Entre les découvertes, les auteurs primés, les confirmés toujours aussi talentueux, que de styles à découvrir. A commencer par un titre qui donne le ton et qui fait un tabac, La listes de mes envies de Grégoire Delacourt. Alors, bel été et bonnes lectures !

Avis (16)

  • Couverture du livre « Platine » de Regine Detambel aux éditions Actes Sud

    Le Moign sur Platine de Regine Detambel

    Certes,le destin de l'actrice Jean Harlow est émouvant;ses rapports avec sa mère qui aurait voulu avoir une belle carrière au cinéma,son beau-père interpellent.Mais la vie de celle qui inspira Marylin Monroë m'a surtout intéressé par son témoignage sur le monde du cinéma:une mort horrible ses...
    Voir plus

    Certes,le destin de l'actrice Jean Harlow est émouvant;ses rapports avec sa mère qui aurait voulu avoir une belle carrière au cinéma,son beau-père interpellent.Mais la vie de celle qui inspira Marylin Monroë m'a surtout intéressé par son témoignage sur le monde du cinéma:une mort horrible ses propres parents ne voyant en elle qu'une ressource financière;tout était jugulé même ses amours!à lire en n'oubliant pas l'affaire Weinstein

  • Couverture du livre « Les livres prennent soin de nous ; pour une bibliothérapie créative » de Regine Detambel aux éditions Actes Sud

    zenzibar sur Les livres prennent soin de nous ; pour une bibliothérapie créative de Regine Detambel

    Assurément « Les livres prennent soin de nous » ainsi que l’affirme Régine Detambel avec le titre de cet ouvrage, une évidence.

    En fait, ainsi que l’indique très clairement le sous-titre, il s’agit en premier lieu de réflexions sur la « bibliothérapie », j’ignorais qu’il existait une...
    Voir plus

    Assurément « Les livres prennent soin de nous » ainsi que l’affirme Régine Detambel avec le titre de cet ouvrage, une évidence.

    En fait, ainsi que l’indique très clairement le sous-titre, il s’agit en premier lieu de réflexions sur la « bibliothérapie », j’ignorais qu’il existait une discipline thérapeutique officielle sur la base des principes actifs de la lecture. Cela ouvre des perspectives sympathiques… se faire rembourser par la sécurité sociale un ou deux ouvrages aux éditions de la Pléiade, ma santé mentale le nécessite absolument !!

    Un peu plus sérieusement, cette pratique thérapeutique, au moins lors de la publication de ce livre en 2013, n’est pas développée en France c’est un euphémisme, comme le précise l’auteur (p.55).
    Sa mise en oeuvre requiert des compétences, une spécialisation tant du personnel soignant que de bibliothécaires. Naturellement, la bibliothérapie ne peut se réduire à fournir une liste de livres, il ne s’agit pas de reproduire des exercices scolaires. Il s’agit encore moins de prescrire des ouvrages de « développement personnel ».

    Si cette bibliothérapie est apparue c’est naturellement que la lecture, les livres, ont des vertus pour l’équilibre de l’être. La lecture permet de s’échapper à des ondes négatives (tristesse, angoisse…) et offre à titre préventif des défenses psychologiques (p.20), c’est un nouveau regard sur la vie ne serait-ce que temporairement. La lecture peut être éveil mais surtout ranime, un quasi défibrillateur.

    Pour l’auteure, il convient d’une part de privilégier la lecture à partir des livres papier, plutôt que la liseuse ou l’écran qui ne permettent pas une relation physique, charnelle entre le lecteur et l’ouvrage. Elle associe à la lecture « physique », l’écriture, l’atelier d’écriture prolongeant ce relationnel privilégié et bienfaisant, dans un élan créatif personnel (p.61).

    D’autre part, la lecture à voix haute doit être favorisée (p. 74); les « bons livres » aident à vieillir et la lecture à voix haute est particulièrement adaptée en maison de retraite (p. 115-123 « vieillir et lire »).
    On l’aura compris, ce livre est un manifeste pour la « vraie » lecture, lecture profonde avec écriture associée.
    On pourra néanmoins formuler un léger reproche à ce livre, fort peu documenté sur des retours d’expérience thérapeutiques ; quelques témoignages et des exemples plus concrets de mise en situation auraient été les bienvenus.

  • Couverture du livre « La splendeur » de Regine Detambel aux éditions Actes Sud

    Olivier Auroy sur La splendeur de Regine Detambel

    Régine Detambel a toujours ce style baroque, sans concession, qui la rend unique dans le paysage littéraire français et c'est toujours un régal. Mais cette fois, j'ai trouvé l'entreprise moins convaincante que le magnifique "le chaste monde". Et puis il y a toujours cette maladie bien française...
    Voir plus

    Régine Detambel a toujours ce style baroque, sans concession, qui la rend unique dans le paysage littéraire français et c'est toujours un régal. Mais cette fois, j'ai trouvé l'entreprise moins convaincante que le magnifique "le chaste monde". Et puis il y a toujours cette maladie bien française d'aller chercher des biographies pour compenser le manque d'imagination. Or Detambel, ne manque jamais d'imagination, surtout lorsqu'elle se lâche à décrire la cruauté ou la beauté du genre humain. Son héros ne m'a pas convaincu. Sous prétexte que le personnage étudié est extraordinaire, cela justifie toutes ses incongruités, toutes ses bizarreries. On ne s'y attache pas, on ne lui trouve ni splendeur, ni panache. Dommage.

  • Couverture du livre « Trois ex » de Regine Detambel aux éditions Actes Sud

    Manika sur Trois ex de Regine Detambel

    Si vous avez envie d'imaginer qu'elle peut être la vie de 3 femmes avec un homme odieux, ce livre est parfait. Le personnage D'August Strindberg est présenté de son plus mauvais profil, car c'est de l'homme en privé dont nous dresse le portait Regine Detambel et autant vous dire que ce n'est pas...
    Voir plus

    Si vous avez envie d'imaginer qu'elle peut être la vie de 3 femmes avec un homme odieux, ce livre est parfait. Le personnage D'August Strindberg est présenté de son plus mauvais profil, car c'est de l'homme en privé dont nous dresse le portait Regine Detambel et autant vous dire que ce n'est pas beau à voir. Après un temps de séduction plus ou moins long où ces 3 jeunes femmes vont tombé sous le charme c'est dans un enfer que leur vie va se poursuivre avec toutes les bassesses dont un homme peut être capable.

    Autant vous dire que les 144 pages de ce livre sont largement suffisantes pour cerner le personnage qui a été honoré par ces compatriotes pour ne pas avoir reçu de prix Nobel ! Un monde d'hommes.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com