Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Rebecca Makkai

Rebecca Makkai
Rebecca Makkai vit actuellement à Chicago avec son mari et ses deux filles. Après Chapardeuse (Gallimard, 2012), Les Optimistes est son second roman traduit en français.

Avis sur cet auteur (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Les optimistes » de Rebecca Makkai aux éditions Les Escales

    Frederique Letilleul sur Les optimistes de Rebecca Makkai

    Ce roman débute en 1985, au moment où Yale Tishman enterre son ami Nico. Dans Boystown, quartier dédié aux LGBT de Chicago - première ville à leur reconnaître un milieu de vie -, on guette les taches violacées sur les visages. La maladie du Sida est présente avec cette épée de Damoclès de...
    Voir plus

    Ce roman débute en 1985, au moment où Yale Tishman enterre son ami Nico. Dans Boystown, quartier dédié aux LGBT de Chicago - première ville à leur reconnaître un milieu de vie -, on guette les taches violacées sur les visages. La maladie du Sida est présente avec cette épée de Damoclès de maladie inconnue et sans remède. L’auteur utilise des mots justes et très réflectifs sur cette question du poids de la maladie. de la mort et du deuil. Du coup, on finit la lecture imprégné du thème de l'hécatombe dans le milieu gay, alors que cela ne pourrait être qu'une intrigue secondaire.
    Car il y a en parallèle et en 2015, l’aventure de Fiona qui part sur les traces de sa fille, aperçue pour la dernière fois sur le pont de l'Archevêché. Ce récit à Paris captive, tient en haleine avec tous les ressorts d'un bon polar. Il faut avouer que si ce parallèle historique peut à priori paraître déstabilisant, les références au passé de Fiona auront l'avantage d'apporter un éclairage supplémentaire et plus contemporain sur les épreuves traversées par les amis et sur les dommages collatéraux du virus. Le lien érudit et parallèle entre l’es histoire est cette passion de l’art et des galerie, explique avec une érudition et précision sans faille par auteur. Ce pavé contient en fait trois histoires en une et brille par sa qualité de recherche historique qui en fait un bijou littéraire.
    #Netgalley #lesoptimistes

  • add_box
    Couverture du livre « Chapardeuse » de Rebecca Makkai aux éditions Gallimard

    Anne-Laure FRUCTUS sur Chapardeuse de Rebecca Makkai

    Lucy, bibliothécaire célibataire de 26 ans, travaille dans une petite ville des Etats-Unis, Hannibal. Elle est heureuse, petite vie tranquille en sous-sol de la section jeunesse. Sa responsable et ses collègues ne savent pas vraiment ce qu’elle lit aux enfants, ni les animations qu’elle prévoit....
    Voir plus

    Lucy, bibliothécaire célibataire de 26 ans, travaille dans une petite ville des Etats-Unis, Hannibal. Elle est heureuse, petite vie tranquille en sous-sol de la section jeunesse. Sa responsable et ses collègues ne savent pas vraiment ce qu’elle lit aux enfants, ni les animations qu’elle prévoit. Son appartement est situé au-dessus d’un théâtre, le propriétaire est un acteur-metteur-en scène homosexuel qui lui a bien précisé qu’elle ne devait en aucun cas tirer la chasse entre 20h et 23h vu qu’elle est située au-dessus de la scène ! Une vie de bibliothécaire comme on l’imagine souvent, sans surprises… Jusqu’à ce beau matin, où elle découvre Ian, 10 ans, un de ses lecteurs préférés, enfermé dans la bibliothèque, avec son baluchon. Ses parents l’ont inscrit dans un programme dirigé par un pasteur assez étrange, censé le ramener sur le droit chemin et l’éloigner de ses penchants homosexuels avant qu’ils ne se « déclarent » vraiment.
    Sans vraiment comprendre la raison de son acte, elle part avec lui, dans sa voiture, sans savoir où aller, avec seulement quelques dollars en poche. De motel en motel, ils vont traverser les Etats, en passant par Chicago, en suivant les volontés de Ian, qui seul connaît sa logique de lecture de la carte du pays !!! Un petit-ami envahissant, un père russe trafiquant, un homme aux cheveux laqués qui les suit dans une voiture identique à la sienne l’amènent à se sentir quelque peu surveillée… Elle s’imagine déjà finir en prison puisque le vol semble l’avoir suivi touet sa vie depuis la première sucette qu’elle aurait volé, ce à quoi Ian lui réplique qu’au moins elle pourra ne pas changer de métier puisque les bibliothécaires en prison existent !
    Road movie très drôle, une bibliothécaire agissant contre son gré, un jeune garçon passionné de livres et de détails historiques… Le texte est truffé de remarques et d’astuces, par exemple : Comment en tant que bibliothécaire, vous arrivez à emprunter sans carte dans un autre Etat que le vôtre…
    Un bon moment à passer !

  • add_box
    Couverture du livre « Chapardeuse » de Rebecca Makkai aux éditions Gallimard

    Mélanie Ducournau sur Chapardeuse de Rebecca Makkai

    Très bon livre, bien écrit, d'une grande humanité. Il souligne les abus existant en Amérique concernant l'homophobie d'une façon subtile, parle de la construction de l'être humain à travers sa vie. J'ai beaucoup aimé

    Très bon livre, bien écrit, d'une grande humanité. Il souligne les abus existant en Amérique concernant l'homophobie d'une façon subtile, parle de la construction de l'être humain à travers sa vie. J'ai beaucoup aimé

  • add_box
    Couverture du livre « Chapardeuse » de Rebecca Makkai aux éditions Gallimard

    Max Buvry de VAUX LIVRES sur Chapardeuse de Rebecca Makkai

    Lucy est bibliothécaire dans le Middle West. Trentenaire d'origine russe et célibataire, elle apprécie son métier et principalement les livres. Pourtant on ressent un manque, un trouble. Parmi les visiteurs, seul le petit Ian attire son attention et l'intrigue. Il passe beaucoup de temps dans la...
    Voir plus

    Lucy est bibliothécaire dans le Middle West. Trentenaire d'origine russe et célibataire, elle apprécie son métier et principalement les livres. Pourtant on ressent un manque, un trouble. Parmi les visiteurs, seul le petit Ian attire son attention et l'intrigue. Il passe beaucoup de temps dans la bibliothèque, adore lire et choisit souvent des livres atypiques pour son âge. Elle le guide, l'épaule dans ses découvertes. Ian est le fils unique d'un couple de chrétiens fondamentalistes à l'éducation "rigoureuse". Or, un matin, elle le découvre reclus dans la bibliothèque. Il ne veut pas rentrer chez lui, et contre toute attente, elle accepte et ils partent immédiatement en voiture à la découverte de l'Amérique. Tout au long du voyage, alors que Ian laisse filer ses rêves, Lucy s'interroge sur les raisons de ce voyage, sur ses motivations profondes mais aussi sur son histoire familiale. Avec un humour désespéré, Rebecca Makkai nous offre un road-book plaisant et contrasté.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !