Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Raymond Depardon

Raymond Depardon
Photographe de réputation internationale, Raymond Depardon a réalisé de nombreux films documentaires dont Reporters, La Captive du désert, ou 10e Chambre. Il est aussi l'auteur de Corse, d'Errance et de La Solitude heureuse du voyageur, disponibles en Points. Jean Lacouture, historien et journal... Voir plus
Photographe de réputation internationale, Raymond Depardon a réalisé de nombreux films documentaires dont Reporters, La Captive du désert, ou 10e Chambre. Il est aussi l'auteur de Corse, d'Errance et de La Solitude heureuse du voyageur, disponibles en Points. Jean Lacouture, historien et journaliste, a publié de nombreuses biographies historiques dont, en Points, Montaigne à cheval et Stendhal, le bonheur vagabond.

Avis sur cet auteur (8)

  • add_box
    Couverture du livre « Dégager l'écoute » de Raymond Depardon et Claudine Nougaret aux éditions Points

    Jean François SIMMARANO sur Dégager l'écoute de Raymond Depardon - Claudine Nougaret

    Il existe un faiseur d'images qui partage sa vie et son travail avec une preneuse de son. Claudine et Raymond. Le son et l'image. L'un sans l'autre rien n'est possible et ensemble c'est le miracle du documentaire.
    Quelques dizaines de photos et des mots nous racontent les artisans au travail.

    Il existe un faiseur d'images qui partage sa vie et son travail avec une preneuse de son. Claudine et Raymond. Le son et l'image. L'un sans l'autre rien n'est possible et ensemble c'est le miracle du documentaire.
    Quelques dizaines de photos et des mots nous racontent les artisans au travail.

  • add_box
    Couverture du livre « Paris journal (édition 2010) » de Raymond Depardon aux éditions Hazan

    Dominique JOUANNE sur Paris journal (édition 2010) de Raymond Depardon

    Album de photos captivantes faites au hasard des déplacements de Raymond Depardon dans la capitale.

    « (…) elles sont faites pour le plaisir et au hasard de mes déplacements dans la capitale. »

    Je peux passer des heures à feuilleter cet album… Lire les commentaires aussi simples que les...
    Voir plus

    Album de photos captivantes faites au hasard des déplacements de Raymond Depardon dans la capitale.

    « (…) elles sont faites pour le plaisir et au hasard de mes déplacements dans la capitale. »

    Je peux passer des heures à feuilleter cet album… Lire les commentaires aussi simples que les vues sont ordinaires. Fascinant. Séduisant. Éblouissant.

    « Ce livre, tout le monde peut le faire. Il suffit de photographier sa vie. »

    C’est vrai mais, tout le monde n’a pas son talent…

  • add_box
    Couverture du livre « Magnum photos ; Depardon-Loustal ; Carthagène » de Raymond Depardon et Loustal aux éditions Dupuis Jeunesse

    Dominique JOUANNE sur Magnum photos ; Depardon-Loustal ; Carthagène de Raymond Depardon - Loustal

    Avec deux regards pour une image, le photographe Raymond Depardon et l’illustrateur Jacques de Loustal, nous rapportent le témoignage d’un de leurs moments d’artistes bourlingueurs partis découvrir en mars 2015, Carthagène en Colombie, grand port négrier du 16ème au 19ème siècle et aujourd’hui...
    Voir plus

    Avec deux regards pour une image, le photographe Raymond Depardon et l’illustrateur Jacques de Loustal, nous rapportent le témoignage d’un de leurs moments d’artistes bourlingueurs partis découvrir en mars 2015, Carthagène en Colombie, grand port négrier du 16ème au 19ème siècle et aujourd’hui une ‘toute relative’ destination touristique.

    Ce livre généreux créé sur le bord de la mer des Caraïbes, est un regard comparé entre photos et illustrations (sépia, fusain, aquarelle, etc.) en cadrant ‘la chose’ du quotidien pour raconter le réel de toute une ville et en restituer l’atmosphère.

    L’ouvrage (va sans dire…) sue le talent mais aussi sait rendre l’émotion et le goût du voyage avec un regard tendre sur les gens.

    La première image est une photo sous-titrée « Première photographie sur les remparts devant la maison de Gabriel Garcia Marquez. » Puis suivent le port, les rues, bus et voitures, les pêcheurs, le marché, les chiens, les plages, les masseuses, le coiffeur, Botero et Gertrude, les amoureux, pirogues et containers, les échoppes, le soleil, la couleur, l’aquarelle d’un hamac bleu sous les arbres « Le 28 mars 2015, de 15h30 à 16h00 locale, je me tenais précisément là, dans ce hamac. »

    Ces deux-là nous prennent par la main pour voyager avec eux au bout de nos yeux.

    Deux entretiens en fin de livre nous font découvrir les artistes qu’ils sont, leurs métiers et leur connivence amicale.

    Il y a beaucoup à regarder, observer, admirer. Je ne m’en lasse pas !
    Pour ce recueil d’images, la note des étoiles est dans les yeux. Et le cœur.

  • add_box
    Couverture du livre « Corse » de Raymond Depardon et Jean-Noel Pancrazi aux éditions Points

    Dominique JOUANNE sur Corse de Raymond Depardon - Jean-Noel Pancrazi

    Très bel hommage rendu par Jean-Noël Pancrazi à son père qui décéda dans une clinique d’Ajaccio, au sein d’un département de fin de vie, le V240. Écriture tout en délicatesse, âpreté, sobriété et poésie pour décrire l’amour de la famille, des amis, des gens, de la Corse.

    Les magnifiques...
    Voir plus

    Très bel hommage rendu par Jean-Noël Pancrazi à son père qui décéda dans une clinique d’Ajaccio, au sein d’un département de fin de vie, le V240. Écriture tout en délicatesse, âpreté, sobriété et poésie pour décrire l’amour de la famille, des amis, des gens, de la Corse.

    Les magnifiques photos de Raymond Depardon accompagnant ce texte assez sombre mais toutefois aussi très lumineux, n’ont pas de lien direct avec le récit sinon qu’elles sont en noir et blanc et qu’aucun personnage n’y paraît sinon l’âme des paysages et des habitations.

    Le photographe signe 4 pages d’écriture intéressantes à la fin du livre parlant de ce qu’il ressent lors de ce reportage sous le titre « Je ne vois personne… » ce qui ne signifie pas qu’il ne pense à personne puisque sa compagne dont il est amoureux lui manque et il a hâte de retourner sur le continent pour la retrouver ce qui accentue ce sentiment empreint de solitude, de rupture et d'éloignement, tout autant dans ses photos que dans le texte de Pancrazi.

    Très joli livre de 90 pages édité chez Seuil en 2000, acheté en version Points, lors d’une expo « La France de Raymond Depardon » à la BNF en 2010.