Ransom Riggs

Ransom Riggs
Ransom Riggs a grandi en Floride, fait ses études dans l'Ohio, puis choisi une école de cinéma à Los Angeles, où il habite aujourd'hui. Il a déjà écrit des court-métrages et des récits de voyage.

Avis (41)

  • Couverture du livre « Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 2 : Hollow City » de Ransom Riggs aux éditions Hachette Jeunesse

    Entredeuxpages sur Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 2 : Hollow City de Ransom Riggs

    La lecture a été différente de celle du premier tome. En effet, il n’y avait pas cet effet de surprise et de découverte de l’univers créé par Ransoms Riggs. Le retrouver a été facile et plaisant. Je me suis vite replongée dedans!

    Ces enfants sont tellement touchants, courageux et prêts à tout...
    Voir plus

    La lecture a été différente de celle du premier tome. En effet, il n’y avait pas cet effet de surprise et de découverte de l’univers créé par Ransoms Riggs. Le retrouver a été facile et plaisant. Je me suis vite replongée dedans!

    Ces enfants sont tellement touchants, courageux et prêts à tout pour sauver la vie de leur ombrune, Miss Peregrine.
    Ils feront de nombreuses rencontres, bonnes ou moins bonnes…

    Pas mal de péripéties mais qui traînent parfois en longueur… Cela manque un peu de rapidité par moment et cela tourne un peu en rond. Malgré tout j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver ces personnages, et à tourner les pages de ce tome 2. Toujours aussi agréables de découvrir des photos par ci par là…
    Et la fin… Est étonnante. Je ne m’attendais pas du tout à cela! Je suis tombée sur le c… et forcément, cela invite à lire la suite…!

  • Couverture du livre « Contes des particuliers » de Ransom Riggs aux éditions Hachette Jeunesse

    April the seven sur Contes des particuliers de Ransom Riggs

    Jusqu’à maintenant, je n’ai lu que le premier tome de Miss Peregrine et les enfants particuliers. Je me souviens avoir bien aimé cet univers savamment pensé, et j’étais donc curieuse de découvrir ce spin-off sous forme de recueil de contes. J’ai toujours eu un faible pour les contes, et je vous...
    Voir plus

    Jusqu’à maintenant, je n’ai lu que le premier tome de Miss Peregrine et les enfants particuliers. Je me souviens avoir bien aimé cet univers savamment pensé, et j’étais donc curieuse de découvrir ce spin-off sous forme de recueil de contes. J’ai toujours eu un faible pour les contes, et je vous avoue que j’aurais adoré lire de telles histoires quand j’étais petite.

    Dans ce petit ouvrage de 200 pages, nous découvrons 10 contes qui nous relatent des aventures très variées et particulièrement originales. Je me suis très vite prise au jeu et j’en ai savouré chaque détail.

    Si ici il n’est plus question de photographies hautement malaisantes, chaque début d’histoire est illustré par un magnifique dessin très travaillé. L’immersion est immédiate ! En ce qui concerne les contes en eux-mêmes, certains m’ont plus séduite que d’autres (je pense que la tranche d’âge visée varie d’une histoire à l’autre), et aucun n’est semblable à son prédécesseur. On a envie de rester un peu plus longtemps dans chacun de ces contes, tant on s’y sent bien. Ramson Riggs – ou devrais-je dire Millard Nullings – nous amène partout et nous fait rencontrer des particuliers venus de tous horizons. Un véritable délice !

    Afin que vous ayez une petite idée de ce qui vous attend, j’ai pensé que découvrir les contes que j’ai préférés vous plairait peut-être :

    Les splendides cannibales 
    Il s’agit d’un de mes contes préférés du recueil. Nous nous retrouvons au cœur d’un modeste village peuplé de particuliers. Ceux-ci vivent en harmonie, jusqu’au jour ou d’autres particuliers, qui ne se nourrissent que de chair humaine, s’arrêtent dans leur bourgade.
    Ici, on progresse par palier, et l’histoire finit presque par ressembler à une fable. L’auteur nous met face à certains principes de moralité, comme le fait que l’envie et la jalousie peuvent provoquer la décadence, ou encore que certains sont capables du pire pour triompher de leurs voisins. À travers cette histoire des plus singulières – un peu glauque aussi, avouons-le, on prend conscience de l’importance de la simplicité, tout en constatant amèrement que l’appât du gain peut changer les meilleurs d’entre nous.
    Vous l’avez sans doute remarqué, mais ce conte-là m’a vraiment beaucoup plu, parce que je trouve qu’il véhicule un certain nombre de valeurs et qu’il peut également sensibiliser les petits comme les grands.

    La princesse à la langue fourchue
    Dans cette histoire aux allures de conte merveilleux, l’auteur nous narre les aventures d'une magnifique princesse dotée d'une particularité que tous jugent repoussante : sa langue est fourchue et son dos recouvert d’écailles brillantes. Depuis toujours, elle fait son possible pour cacher ces anormalités, et seule sa femme de chambre connaît son honteux secret. Un jour, son père décide de la marier au prince d’une contrée voisine, et la jeune fille se demande comment son futur époux réagira en découvrant sa véritable nature.
    Bien qu’assez absurde par moment, ce conte se lit tout aussi vite et nous donne pas mal de grain à moudre. C’est ainsi que les lecteurs de La princesse à la langue fourchue apprendront qu’il est important de ne pas se mentir à soi-même et de s’assumer tel que l’on est, tout en évitant de porter un jugement sur ceux qui sont différents.
    Quoi qu’il en soit, en seulement quelques lignes, on se prend d'affection pour cette princesse qui cherche à bien faire et se plie en quatre pour correspondre à ce que l'on attend d'elle. Même dans la souffrance, elle ne perd rien de sa générosité, et c’est une belle leçon, en soi.

    La première Ombrune 
    L'une des histoires que j'ai préférée parce qu'elle nous conte l'apparition des premières boucles temporelles, créées in extremis par la toute première Ombrune, Ombrine. Celle-ci vit au milieu d’une famille d’autours de palombe et se transforme parfois en femme humaine. Un jour, elle décide de quitter les siens pour découvrir le monde, et tombe sur un campement de particuliers rebus de la société. Elle va tenter d’utiliser ses dons pour protéger ses nouveaux amis des dangers qui les menacent.
    J'ai trouvé cette légende très belle. C'est la plus élaborée, celle qui renvoie directement à la saga et nous transporte à ses débuts. Je me suis laissée porter, un peu comme si moi aussi j’étais avec eux.

    Il y a bien d’autres contes qui vous feront voyager, comme celui de Cocobolo, cette île insaisissable qui renferme une richesse insoupçonnée, ou bien Le garçon qui retenait la mer, qui m’a rendue assez triste, je dois dire. Vous pourrez côtoyer les morts de près avec L’amie des fantômes et mener la guerre aux pigeons dans Les pigeons de Saint Paul. Bref, il y en a pour tous les goûts. Tous ces contes sont différents, tous marquent les esprits. À dire vrai, je ne dirais pas non à d’autres histoires concoctées par Millard Nullings…

    En résumé, Contes des particuliers est un très beau recueil, porteur de leçons de morale et de valeurs importantes. Vous trouverez des histoires mignonnes, douces et attendrissantes, mais aussi des contes plus tristes ou plus cruels. Ce complément de la saga permet avant tout de rester un peu plus longtemps aux côtés des particuliers, tout en apportant dans son sillage des histoires aussi variées que singulières.


    Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/fantastique/miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-ramson-riggs

  • Couverture du livre « Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 2 : Hollow City » de Ransom Riggs aux éditions Hachette Jeunesse

    Clara Pailhon sur Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 2 : Hollow City de Ransom Riggs

    Le premier tome de cette trilogie m'avait laissé sceptique... J'avais été globalement déçue par le récit que j'ai trouvé long et lent à démarrer et à se lancer dans l'action. Il n'y a réellement que les derniers chapitres qui avaient retenu mon attention. Ma lecture commune avec Mathilde m'a...
    Voir plus

    Le premier tome de cette trilogie m'avait laissé sceptique... J'avais été globalement déçue par le récit que j'ai trouvé long et lent à démarrer et à se lancer dans l'action. Il n'y a réellement que les derniers chapitres qui avaient retenu mon attention. Ma lecture commune avec Mathilde m'a boosté, à deux c'est mieux surtout quand tu te lances dans le deuxième tome avec réticence.

    On retrouve les particuliers où on les avait laissé, seuls, fatigués, abatus et une directrire dans l'incapacité de leur venir en aide. Ils ne baissent jamais les bras, sont unis, se soutiennent et s'entraident. Quand l'un baisse les bras, les autres servent de moteur pour le relever et lui redonner l'espoir. J'ai aimé cette force et cet amour qu'il y a entre chacun d'entre eux. Mon affinité avec eux s'agrandit. Dans ce tome, je me suis sentie plus proche d'eux et plus attachée. Leur lien est profond et je me suis faite attraper par lui.

    On découvre une autre facette des particuliers, chacun se dévoile petit à petit, dévoile ses faiblesses mais aussi ses forces. On en apprend un peu plus sur leur passé. Chacun apporte quelque chose que cela soit au niveau de leur particularité ou tout simplement dans leur manière d'être. Ils sont tous un atout et alliés aux uns et aux autres, ils augmentent leur force. C'était comme s'ils devenaient intouchables. Je les aime tous, sauf un pour lequel je suis plus réticente... Enoch a tendance à m'énerver. Je le trouve insupportable, égoïste, nombriliste et agressif envers les autres. Je ne sais pas si c'est sa particularité qui le rend comme ça mais pour l'instant je n'accroche pas avec lui. Peut-être que dans le dernier tome il arrivera à me surprendre.

    Au niveau de l'intrigue, je n'ai été aucunement déçue. J'étais extrêmement réticente à l'idée de le commencer et au final dès les premiers chapitres l'action est présente. Et elle est là jusqu'à la dernière page. Je ne me suis aucunement ennuyée. L'histoire poursuit sa route et je me suis laissée transporter par toutes les aventures, les rencontres et les situations dangereuses que les particuliers vont devoir affronter. L'auteur ne nous laisse pas de répit. On a pas le temps de dire ouf, qu'il y a un autre truc qui arrive. Et c'est bon, tellement bon ! L'histoire est exaltante et palpitante. J'ai adoré toutes les situations et toute cette action. L'univers bouge et lui aussi se révèle à nos yeux de lecteurs. Il est complexe, originale et encore plus sombre que dans le tome précédent.

    A chaque fois que je posée le roman, j'avais qu'une envie c'était de retourner auprès de ses personnages. Ce tome s'est révélé être une très très bonne surprise. Si je ne l'étais pas avant, je suis totalement conquise par l'univers de Ransom Riggs. Il a une imagination fabuleuse. Les photos, encore une fois, rajoutent un plus au récit. Cela le rend plus réel, plus sombre et nous plonge littéralement dans l'atmosphère du roman. Je ne regrette pas cette lecture et j'aurai eu le dernier tome à porter de mains, je m'y serais jetée dessus. Malheureusement, je vais devoir attendre février. Vivement ! En tout cas, cette trilogie mérite d'être découverte et si vous étiez sceptique au premier, continuez ! Le deuxième est topissime !

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com