Rachel Abbott

Rachel Abbott
Née près de Manchester, Rachel Abbott a longtemps occupé un poste d'infographiste, avant de se lancer à la poursuite d'un vieux rêve, rénover de vieilles demeures en Italie, où elle vit désormais une partie de l'année. La parution d'Illusions fatales (2014), son premier roman autopublié en versio... Voir plus
Née près de Manchester, Rachel Abbott a longtemps occupé un poste d'infographiste, avant de se lancer à la poursuite d'un vieux rêve, rénover de vieilles demeures en Italie, où elle vit désormais une partie de l'année. La parution d'Illusions fatales (2014), son premier roman autopublié en version numérique en novembre 2011, marque une nouvelle étape de sa carrière. Classé numéro un des ventes de livres numériques sur Amazon, trois mois après sa sortie, et numéro deux des ventes numériques pour l'année 2012, le livre ne tarde pas à trouver un éditeur en Angleterre. Le Piège du silence est son deuxième roman à paraître chez Belfond

Avis (15)

  • add_box
    Couverture du livre « Ce qui ne tue pas » de Rachel Abbott aux éditions Belfond

    Tuppence sur Ce qui ne tue pas de Rachel Abbott

    « Ce qui nous tue pas…. nous rend fort ». Pas sûr, Evie en est un bel exemple. Il y a plusieurs façons de mourir, et l’auteur nous le démontre avec brio.
    Les débuts sont chaotiques, des bouts d’idées, des réminiscences incompréhensibles, font que l’on si perd un peu. J’ai eu du mal à rentrer...
    Voir plus

    « Ce qui nous tue pas…. nous rend fort ». Pas sûr, Evie en est un bel exemple. Il y a plusieurs façons de mourir, et l’auteur nous le démontre avec brio.
    Les débuts sont chaotiques, des bouts d’idées, des réminiscences incompréhensibles, font que l’on si perd un peu. J’ai eu du mal à rentrer dans l’intrigue, les personnages se sont animés peu à peu, mais c’est surtout avec le début du procès que tout a commencé.
    La façon dont l’avocat de la défense amène sa plaidoirie, en faisant monter le suspens crescendo, m’a totalement envouté, les répliques sont cinglantes, le combat inégal et l’enjeu primordial, les personnages prennent enfin corps, tout particulièrement celui d’Evie, sombre, torturé et mystérieux.

    Petit bémol, l’enquête policière est reléguée au second plan, les inspecteurs ont un rôle très secondaire, peu convaincant, voire inexistant, mais l’intrigue nous saisit à bras le corps et on se laisse emporter dans ce déferlement de haine et de non-dits.

    J’ai beaucoup aimé la lecture de ce polar aux multiples facettes, mais je reste persuadée qu’une adaptation cinématographique, lui rendrait plus hommage. L’auteur nous réserve un final magistral et démoniaque, rien n’a été oublié, un roman que je recommande, et une auteure que je vais suivre avec beaucoup plaisir.

  • add_box
    Couverture du livre « Ce qui ne tue pas » de Rachel Abbott aux éditions Belfond

    ANNEMARIEGABRIEL sur Ce qui ne tue pas de Rachel Abbott

    Lu d'une traite ce qui est pour moi un signe de polar de qualité. Un suspense jusqu'à la dernière page, ce livre est l'un des meilleurs que j'ai lu depuis ces derniers mois. Une belle découverte et un auteur à suivre.

    Lu d'une traite ce qui est pour moi un signe de polar de qualité. Un suspense jusqu'à la dernière page, ce livre est l'un des meilleurs que j'ai lu depuis ces derniers mois. Une belle découverte et un auteur à suivre.

  • add_box
    Couverture du livre « Ce qui ne tue pas » de Rachel Abbott aux éditions Belfond

    Michèle FINANCE sur Ce qui ne tue pas de Rachel Abbott

    Lu dans le cadre des explorateurs du polar.

    Une soeur aimante et une compagne encombrante se déchirent autour d'un frère retrouvé mort. Qui a tué ? Pourquoi ce secret autour du passé de l'une, du silence de l'autre ?

    Efficace, bien construit, alléchant au départ, un peu décevant en cours...
    Voir plus

    Lu dans le cadre des explorateurs du polar.

    Une soeur aimante et une compagne encombrante se déchirent autour d'un frère retrouvé mort. Qui a tué ? Pourquoi ce secret autour du passé de l'une, du silence de l'autre ?

    Efficace, bien construit, alléchant au départ, un peu décevant en cours de route, notamment parce qu'il n'est pas difficile d'en deviner le dénouement. On se sent manipulé et c'est bien, on aimerait peut-être l'être un peu plus et un peu plus longtemps. En résumé, une bonne lecture, que cependant je ne mettrai pas dans mon top 50.

  • add_box
    Couverture du livre « Ce qui ne tue pas » de Rachel Abbott aux éditions Belfond

    Et le Monde de Sosso sur Ce qui ne tue pas de Rachel Abbott

    ✒️Super thriller domestique comme je les aime !
    Cleo a toujours été proche et extrêmement protectrice envers son frère Marcus, artiste qui semble tourmenté par son passé. Il semble notamment marqué par la perte de leurs parents et de sa femme dans une chute à domicile alors qu il était...
    Voir plus

    ✒️Super thriller domestique comme je les aime !
    Cleo a toujours été proche et extrêmement protectrice envers son frère Marcus, artiste qui semble tourmenté par son passé. Il semble notamment marqué par la perte de leurs parents et de sa femme dans une chute à domicile alors qu il était absent.
    Elle voit donc d'un mauvaise œil l'arrivée d'Evie dans la vie de celui-ci. Alors que la carrière artistique de Marcus s'envole, Evie est étrangement blessée à chacun des déplacements professionnels de son mari.
    Survient alors le drame : le couple est retrouvé ensanglanté dans le lit conjugal, Marcus décède et Evie survit. Le procès et l'enquête par l'agent Stephanie qui tenteront de lever le masque sur qui était véritablement Marcus. Qui sont les victimes ? Qui sont les bourreaux ? La frontière est-elle si facile à définir ?

    ✒️ J'ai beaucoup aimé ce roman même si à force d'en lire de ce genre, on finit par deviner, supposer les différents dénouements possibles. Mais j'apprécie cette gymnastique même si la fin n'a rien d'ultra surprenant. Le roman reste efficace et j'ai passé un bon moment de lecture !
    Je rajoute sur ma liste les précédents romans de Rachel Abbott dans ma liste.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !