Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Pierre Weber

Pierre Weber

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Un secret, de Philippe Grimbert ; analyse complète de l'oeuvre et résumé » de Pierre Weber aux éditions Lepetitlitteraire.fr

    Geneviève Munier sur Un secret, de Philippe Grimbert ; analyse complète de l'oeuvre et résumé de Pierre Weber

    Cette histoire explore avec beaucoup de délicatesse le territoire des secrets de famille. Un de plus pourrait-on dire. Il n'en est rien. Il ne s'agit en aucun cas de règlement de compte, ni même de jugement. C'est tout simplement, pour l'enfant, la découverte, douloureuse mais libératrice,...
    Voir plus

    Cette histoire explore avec beaucoup de délicatesse le territoire des secrets de famille. Un de plus pourrait-on dire. Il n'en est rien. Il ne s'agit en aucun cas de règlement de compte, ni même de jugement. C'est tout simplement, pour l'enfant, la découverte, douloureuse mais libératrice, d'une vie antérieure qu'il devinait sans pouvoir l'élucider.

    Philippe GRIMBERT sait manipuler les mots, des mots pourtant simples, avec une grande élégance et beaucoup d' adresse.

    Le récit s'installe petit à petit, paisiblement. Chaque personnage, décrit de manière courtoise, à l'aide de nombreux détails, prend vie et place dans le puzzle de l'histoire.

    J'ai un faible pour celui de Louise car elle représente l'écoute, le support de l'enfant, l'amie, le partage. Elle amène notre héros vers la vérité sans le forcer, tout en douceur et lui permet par là même de se découvrir, de mettre des mots sur ses doutes, de grandir.

    Le drame juif est là, toujours présent mais abordé discrètement, sans que jamais, sauf à la fin s'agissant d'un carré du cimetière, il y soit fait allusion. J'ai été particulièrement impressionnée par le ton calme, monotone presque, avec lequel ces souvenirs sont rapportés. Pas de rancune, pas l'ombre d'une touche d'agressivité, on y trouve juste le désir profond de dire, d'exprimer les mots qui délivrent , qui donnent la vie. C'est d'ailleurs le fils qui donnera à son père la possibilité de se défaire de son secret et c'est à ce moment-là qu'ils se rencontreront vraiment.

    L'auteur nous conduit vers un désir profond de tolérance et de respect. Je me suis sentie emplie de compassion pour cette famille confrontée aux plus grands malheurs et pour la difficulté de l'enfant à se reconnaître. C'est une belle histoire de vie.