Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Pierre-Marie Beaude

Pierre-Marie Beaude
Pierre-Marie Beaude est théologien, professeur émérite à l'université Paul-Verlaine de Metz. Il a publié de nombreux livres d'exégèse, d'histoire et d'herméneutique biblique, ainsi que des romans et des essais littéraires. C'est également un célèbre auteur jeunesse, chez Gallimard jeunesse et Bay... Voir plus
Pierre-Marie Beaude est théologien, professeur émérite à l'université Paul-Verlaine de Metz. Il a publié de nombreux livres d'exégèse, d'histoire et d'herméneutique biblique, ainsi que des romans et des essais littéraires. C'est également un célèbre auteur jeunesse, chez Gallimard jeunesse et Bayard, dont l'oeuvre a reçu de nombreux prix littéraires.

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Laomer ; la nouvelle histoire de Lancelot du Lac » de Pierre-Marie Beaude aux éditions Gallimard-jeunesse

    Lunartic sur Laomer ; la nouvelle histoire de Lancelot du Lac de Pierre-Marie Beaude

    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du titre Laomer - La nouvelle histoire de Lancelot du Lac écrit par Pierre-Marie Beaude et paru aux éditions Gallimard Jeunesse.

    Comment vous dire que j'ai tout bonnement adoré ma lecture de ce roman juste palpitant ?...
    Voir plus

    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du titre Laomer - La nouvelle histoire de Lancelot du Lac écrit par Pierre-Marie Beaude et paru aux éditions Gallimard Jeunesse.

    Comment vous dire que j'ai tout bonnement adoré ma lecture de ce roman juste palpitant ? Très honnêtement, je me demande comment j'ai fait pour le laisser traîner pratiquement deux ans dans ma PAL, c'est juste une honte ! Comme quoi ce confinement a eu résolument du bon quand on y pense... En effet, sans la fermeture entre autres des bibliothèques municipales, je n'aurais jamais pris la peine de découvrir ce livre comme il se doit et cela aurait été fort dommage, je puis vous l'assurer ! D'ailleurs, je ne comprends pas comment on a pu aussi peu en parler à sa sortie alors qu'il s'agit là d'une authentique petite pépite !

    Je vous l'avoue en toute franchise, je n'attendais pour ainsi dire rien de ce truculent roman jeunesse que j'ai portant fini par adorer. Si les légendes arthuriennes m'ont toujours intéressée, je n'étais en revanche pas la plus grande fan de Sire Lancelot avant ma découverte de cet ouvrage : trop parfait pour moi, le gaillard. Et puis, sérieusement, les histoires d'amour impossible qui font du tort (même involontairement) à autrui, cela va bien cinq minutes. Alors, toute une intrigue centrée sur la figure chevaleresque de Lancelot du Lac, merci bien mais je passe. Ou à tout le moins, j'étais prête à ne jamais laisser sa chance à Laomer précisément pour cette raison.

    Et je n'aurais pas pu plus me tromper car ce roman ne se concentre absolument pas sur la passion dévorante et interdite entre Guenièvre et Lancelot ! Bien sûr, ce détail a son importance dans le récit, il en constitue même le fondamental point de départ mais Laomer - La nouvelle histoire de Lancelot du Lac, c'est avant tout une formidable histoire d'amitié, de tolérance religieuse et ethnique, de bravoure, de chevalerie à l'état pur qui ne verse pas dans l'obséquiosité et l'exagération mélodramatique (coucou Yvain ou le chevalier au lion ou l'une de mes pires lectures de cinquième) mais qui a tout à voir avec le respect des autres et de leur dignité. D'amour filial aussi, débordant de sincérité.

    Laomer, ce sont aussi et avant toute chose des protagonistes féminins forts qui ne se laissent pas marcher sur les pieds et qui savent faire preuve d'autant d'hardiesse, de combativité et d'ingéniosité que les hommes, si ce n'est plus. Pour ma part, je suis tombée amoureuse de chacune des filles et femmes de cette folle épopée, Morgane en premier. La mythique enchanteresse irradie ici de vie et de chaleur, elle est suivie et écoutée et cela fait extrêmement plaisir à voir. De mon côté, je me suis véritablement abreuvée de ses paroles qui sont d'une sagesse infinie. Sinon, j'ai également énormément apprécié que les "mâles" de ce récit n'hésitent pas à mettre leur vie entre les mains des femmes, à reconnaître leur immense audace et intelligence ainsi que leur propre part de féminité. Les chevaliers de ce récit font effectivement montre d'une touchante et épatante sensibilité en se serrant notamment dans les bras l'un de l'autre sans que leurs accolades soient forcément d'une virilité sans conteste et n'ont pas peur en outre de montrer leur chagrin en laissant couler de sincères larmes sur leurs visages éplorés.

    Vous l'aurez compris je pense, cela fut un véritable enchantement que de dévorer Laomer - La nouvelle histoire de Lancelot du Lac ou une intrigue trépidante parsemée de forts jolies touches de modernité et aux personnages masculins comme féminins purement et simplement remarquables ainsi que diantrement attachants !

  • add_box
    Couverture du livre « La bible de Lucile ; l'année où j'ai relu toute la Bible » de Pierre-Marie Beaude aux éditions Bayard

    Laurent Lebourg de CAJELICE sur La bible de Lucile ; l'année où j'ai relu toute la Bible de Pierre-Marie Beaude

    Que l'on soit croyant ou pas, la lecture de la Bible est un passage obligé pour tout esprit soucieux d'irriguer sa culture du codex qui a façonné une partie de l'identité de l'Europe. Cependant, pénétrer seul dans cette jungle littéraire, sans l'aide d'un bon guide, peut relever de l'épreuve...
    Voir plus

    Que l'on soit croyant ou pas, la lecture de la Bible est un passage obligé pour tout esprit soucieux d'irriguer sa culture du codex qui a façonné une partie de l'identité de l'Europe. Cependant, pénétrer seul dans cette jungle littéraire, sans l'aide d'un bon guide, peut relever de l'épreuve initiatique. Véritable mille-feuille livresque, la Bible est une sélection de textes très différents les uns des autres. Ce monument de la foi rédigé par des lettrés de l'Antiquité reflète l'esprit de leur époque. En faire une lecture décontextualisée par manque de références risque de conduire à des interprétations erronées. D'où l'importance du petit commentaire, servant d'interprète idéal pour tout saisir de ce message venu du fond des âges. Cette Bible de Lucile repose sur une idée simple mais géniale : reprendre le concept du dialogue socratique pour voyager sereinement du Deutéronome au Cantique des Cantiques, en passant par les Psaumes et les Prophètes. Un procédé qui fait immanquablement penser au Monde de Sophie de Jostein Gaarder. La dialectique éclairée de la jeune femme avide de connaissance et du vieux professeur de théologie passe tranquillement en revue de nombreux passages de la Bible. Leur échange passionnant fait d'analyses et d'interrogations, d'esprit critique et de controverses courtoises, contribue énormément au plaisir de la lecture. Une approche idéale soulevant les voiles opaques déposés par le temps. La Bible de Lucile restera dans les annales comme un ouvrage d'une grande richesse, propre à nourrir de passionnants débats.

  • add_box
    Couverture du livre « Fabliaux du Moyen-Age » de Pierre-Marie Beaude aux éditions Gallimard-jeunesse

    Myriam Pelé Ariza sur Fabliaux du Moyen-Age de Pierre-Marie Beaude

    ça m'avait beaucoup amusée...

    ça m'avait beaucoup amusée...

  • add_box
    Couverture du livre « Fabliaux du Moyen-Age » de Pierre-Marie Beaude aux éditions Gallimard-jeunesse

    kant gasiglia sur Fabliaux du Moyen-Age de Pierre-Marie Beaude

    c 'est bien *

    c 'est bien *