Pierre Linhart

Pierre Linhart

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (9)

  • Couverture du livre « Une mère modèle » de Pierre Linhart aux éditions Anne Carriere

    Sy Dola sur Une mère modèle de Pierre Linhart

    Florence, chef de chant à, l'Opéra de Paris, vit seule avec son fils Joachim, son époux, professeur de littérature travaille à New York. Ils sont à la recherche d'un compromis pour vivre ensemble dans l'une de ces deux villes.
    C'est un élément extérieur qui va être le grain de sable dans la...
    Voir plus

    Florence, chef de chant à, l'Opéra de Paris, vit seule avec son fils Joachim, son époux, professeur de littérature travaille à New York. Ils sont à la recherche d'un compromis pour vivre ensemble dans l'une de ces deux villes.
    C'est un élément extérieur qui va être le grain de sable dans la relation des trois protagonistes de cette famille.
    Florence, se prend d'affection pour Moussa, le copain d'école de son fils Joachim, fils au statut d'enfant roi qui ne cesse de vouloir être le centre de tout et qui par ailleurs se lasse très vite de tout. Moussa, quant à lui, issu d'un milieu beaucoup plus modeste, laisse parler sa sensibilité, son amour pour les arts pour le grand plaisir de Florence.
    Joachim va vite devenir jaloux de cette relation qui s'installe entre sa mère et ce copain, ce qui va générer des tensions au sein du couple de ses parents.
    Cette relation et ces tensions vont être sources des tourments de questionnements pour Florence qui va remettre en cause son statut de mère, d'épouse.

    Ce roman démontre la nécessité que chacun a de trouver sa place au sein d'une famille mais aussi de préserver son espace afin de ne pas vivre à travers l'autre.
    Il y est aussi question du positionnement de l'enfant et de la place que ses parents lui donnent et du comportement qui en découlera.
    Ce roman évoque aussi la notion de communication au sein des familles et du grand nombre de non dits qui s'avèrent être plus destructeurs que bénéfiques.
    On aborde aussi la question de l'accomplissement de sa propre vie à travers la vie que l'on souhaite à ses propres enfants... ne sont ils pas le prolongement de la vie que nous aurions aimé avoir ?
    La sensibilité des différents protagonistes de ce roman m'a beaucoup touchée

  • Couverture du livre « Une mère modèle » de Pierre Linhart aux éditions Anne Carriere

    Claudia Charrier sur Une mère modèle de Pierre Linhart

    J’AI ADORÉ !

    Pourquoi j'ai tant aimé ?! Tout simplement parce que l'auteur nous a concocté un scénario sans tabou, explorant le côté obscur de la femme et de son rôle de mère. Elle, qui se doit être parfaite aux yeux de la société !

    L'histoire de cette famille actuelle m'a vraiment...
    Voir plus

    J’AI ADORÉ !

    Pourquoi j'ai tant aimé ?! Tout simplement parce que l'auteur nous a concocté un scénario sans tabou, explorant le côté obscur de la femme et de son rôle de mère. Elle, qui se doit être parfaite aux yeux de la société !

    L'histoire de cette famille actuelle m'a vraiment passionnée. L'auteur raconte cette fable d'une manière mordante, percutante et d’une grande justesse.

    La place de la femme et de la mère dans notre société est durement décortiquée, épiée et Pierre Linhart traite ce sujet d’une manière intéressante, intelligente et ultramoderne en cette femme Florence, quadra aux comportements excessifs et passionnés.

    Au diable les conventions ! Les jugements !

    Florence a :

    Des envies de liberté,
    Des désirs,
    Des passages à vide,
    Des interrogations,
    Des questionnements,
    Des remords,
    Des regrets,
    Des mauvaises pensées,
    De l'amour à revendre,
    etc...

    Oui, ELLE A DES FAILLES !

    Elle assume tant bien que mal, ses envies, ses dérives, ses pensées et ses comportements quelque peu discutables. Mais ELLE a surtout une envie de VIVRE !

    Ce roman est une fiction et pourtant...! Il m'a touchée, il m'a amusée et il m'a interpellée !

    Un premier livre très réussi que je vous invite à découvrir sans tarder….

    Merci Pierre Linhart pour ce bon moment de lecture, j’ai vraiment « kiffé » en le lisant.


    "La nuit, elle l'attend sagement et, lorsqu'il rentre, il lui raconte sa soirée.Troublée par l'éclat de son regard, la douceur de sa voix, la splendeur de ses traits, elle redécouvre quel merveilleux conteur il est. Son oxygène, son sang, son battement de cœur, il est tout."

    https://leslecturesdeclaudia.blogspot.com/2018/08/une-mere-modele.html

  • Couverture du livre « Une mère modèle » de Pierre Linhart aux éditions Anne Carriere

    Sophie Gauthier sur Une mère modèle de Pierre Linhart

    Difficile de tirer le fil conducteur de ce roman tant il voyage de thème en thème autour d'un personnage féminin actuel : Florence, 35 ans, pianiste, mariée à William, un peu plus vieux qu'elle, mère d'un petit garçon de 10 ans, Joachim. L'apparition de Moussa, copain de Joachim, dans ce tableau...
    Voir plus

    Difficile de tirer le fil conducteur de ce roman tant il voyage de thème en thème autour d'un personnage féminin actuel : Florence, 35 ans, pianiste, mariée à William, un peu plus vieux qu'elle, mère d'un petit garçon de 10 ans, Joachim. L'apparition de Moussa, copain de Joachim, dans ce tableau idyllique d'une famille presque parfaite, brouille les contours et dérange ce qui semblait définitivement ordonné. Les places et les rôles naturellement attribués depuis longtemps se redistribuent, évoluent, s'empêtrent et se désaccordent. A partir du moment où Florence trouve à Moussa des qualités dont son fis lui semble dépourvu, c'est la chute libre dans le gouffre des doutes culpabilisants. Brusquement, cette femme dont l'image est idéale a envie/besoin de transgression. Est-ce parce que, jusqu'à présent, elle a vécu par procuration implicite l'existence de sa soeur trop tôt disparue ? Quelles sont les causes de cette brutale remise en question existentielle ?

    A vrai dire je n'en sais rien car je me suis assez vite désintéressée de la trajectoire méandreuse de Florence. Le système des personnages m'a semblé incohérent, comme si leurs sentiments et leur personnalité ne tenaient qu'à un fil ténu. Je crois que je n'ai pas compris quel était le véritable enjeu de l'intrigue, tant elle glisse d'un thème à l'autre au cours de son déroulement. J'ai l'impression que le scénario s'embarrasse de situations parachutées pour peu de chose en définitive. Une lecture qui me laissera peu de traces.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !