Pierre Gripari

Pierre Gripari

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (8)

  • add_box
    Couverture du livre « La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca » de Pierre Gripari aux éditions Gallimard-jeunesse

    Manika sur La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca de Pierre Gripari

    7 contes modernes et dynamiques, entre réel et imaginaire, nous nous sommes laisses portés tous les deux... à tel point que j'ai rapidement acheté le second tome.

    Pour la nouvelle du lundi (un conte n'est il pas une nouvelle pour enfant ?) ma préférence va vers "la sorcière du placard à...
    Voir plus

    7 contes modernes et dynamiques, entre réel et imaginaire, nous nous sommes laisses portés tous les deux... à tel point que j'ai rapidement acheté le second tome.

    Pour la nouvelle du lundi (un conte n'est il pas une nouvelle pour enfant ?) ma préférence va vers "la sorcière du placard à balai" qui clôt ce recueil. D'abord parce que je l'ai découvert conté lors d'une soirée conte et qu'au fil de ma lecture j'entendais la voix de la conteuse. Mais aussi pvrcequ'il est drôle et cette petite chanson entêtante.

    On peut vraiment s'identifier au personnage de Monsieur Pierre le narrateur, qui n'a qu'une envie c'est de chanter cette chanson interdite ... quitte à en payer le prix fort.

    Mon fils lui a préféré l"histoire de Lustucru" féru d'histoire il a tourné marrant que ce personnage immortel qui a joué un rôle important dans l'histoire du monde n'est jamais été reconnu à cause de son nom ... depuis il fait la blague à tout le monde "Qui donc a conquis la Gaule ? Le général Lustucru bien sur !! " histoire de rendre à Lustucru ce qui appartient à Lustucru !

  • add_box
    Couverture du livre « Le gentil petit diable et autres contes de la rue Broca » de Pierre Gripari aux éditions Gallimard-jeunesse

    Manika sur Le gentil petit diable et autres contes de la rue Broca de Pierre Gripari

    Quelques personnages font leur retour et interviennent au gré de ces nouveaux contes tout aussi enthousiasmants.

    Mes préférés sont "le petit cochon futé" parce qu'il est tout mignon et malin pour arriver à ses fins et le "je ne sais pas qui je ne sais pas quoi" pour la belle morale de...
    Voir plus

    Quelques personnages font leur retour et interviennent au gré de ces nouveaux contes tout aussi enthousiasmants.

    Mes préférés sont "le petit cochon futé" parce qu'il est tout mignon et malin pour arriver à ses fins et le "je ne sais pas qui je ne sais pas quoi" pour la belle morale de l'histoire et le fait que l'idiot a de belles valeurs et n'est pour finir pas si idiot que ça... ce que mon fils a également compris et m'a expliqué avec ses mots.

    Ce dernier conte est aussi son préféré.

  • add_box
    Couverture du livre « Pirlipipi, deux sirops, une sorciere » de Pierre Gripari aux éditions Grasset Jeunesse

    Sandrine Fernandez sur Pirlipipi, deux sirops, une sorciere de Pierre Gripari

    Monsieur Pierre a bien des soucis avec son jeune ami Pirlipipi ! Du matin au soir, et même la nuit, il lui réclame des histoires de sorcière. Et Monsieur Pierre n'a pas envie Des histoires de sorcière, il en a déjà écrit des tas, et des nouvelles, il n'en a pas ! Comme aucun de ses stratagèmes...
    Voir plus

    Monsieur Pierre a bien des soucis avec son jeune ami Pirlipipi ! Du matin au soir, et même la nuit, il lui réclame des histoires de sorcière. Et Monsieur Pierre n'a pas envie Des histoires de sorcière, il en a déjà écrit des tas, et des nouvelles, il n'en a pas ! Comme aucun de ses stratagèmes ne fait renoncer Pirlipipi, Monsieur Pierre pense à se réfugier en enfer mais le diable ne veut pas de lui. Alors lui vient une idée de génie : il envoie son jeune ami chez la sorcière de la rue Saint-Denis qui raconte des histoires du matin au soir. Le voilà bien débarrassé ! Mais cette merveilleuse idée pourrait bien se retourner contre lui...


    Pierre Gripari se met en scène dans ce joli conte écrit en vers. Il y est poursuivi jusque dans ses rêves par un petit garçon bien déterminé à se faire raconter une histoire. Il a beau s'inventer des excuses, endormir Pirlipipi grâce à un sirop qui rend sage, essayer de trouver un refuge en enfer, rien n'y fait ! Pirlipipi ne lâche pas prise. La solution sera de l'envoyer chez une sorcière intarissable mais le conteur récalcitrant s'en mordra les doigts. Quand à son tour, il réclamera une histoire à Pirlipipi devenu grand, il n'aura droit à rien, sinon aux mêmes excuses bidons. Moralité : il faut toujours prendre le temps de raconter une histoire à un enfant en demande. Pourquoi pas celle de Pirlipipi, deux sirops, une sorcière?

  • add_box
    Couverture du livre « Le gentil petit diable et autres contes de la rue Broca » de Pierre Gripari aux éditions Gallimard-jeunesse

    Ludivine_Wilcz sur Le gentil petit diable et autres contes de la rue Broca de Pierre Gripari

    J'aime Gripari et son univers à part

    J'aime Gripari et son univers à part

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !