Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Pierre Bordage

Pierre Bordage
Né en 1955 en Vendée, Pierre Bordage est le grand écrivain de la SF française mais il apporte un souffle épique universel à tous les genres et pour les lecteurs de tous les âges. Ses livres, vendus à près d'un million d'exemplaires, ont reçu le Grand Prix de l'Imaginaire pour Les Guerriers du si... Voir plus
Né en 1955 en Vendée, Pierre Bordage est le grand écrivain de la SF française mais il apporte un souffle épique universel à tous les genres et pour les lecteurs de tous les âges. Ses livres, vendus à près d'un million d'exemplaires, ont reçu le Grand Prix de l'Imaginaire pour Les Guerriers du silence (L'Atalante), le Prix Tour Eiffel pour Wang (L'Atalante), le Prix Paul Féval de Littérature Populaire pour Les Fables de l'Humpur, le Prix Inter Comités d'Entreprise et le Prix Polar du Livre de Poche pour Porteurs d'âmes. Il vit près de Nantes.

Avis sur cet auteur (51)

  • add_box
    Couverture du livre « Wang ; les portes d'Occident » de Pierre Bordage aux éditions L'atalante

    OAM - Free sur Wang ; les portes d'Occident de Pierre Bordage

    Ce livre est un exemple de ce qui remplace la SF : un mixage de Fantasy et d'historique, largement délayé pour faire des sagas

    Ce livre est un exemple de ce qui remplace la SF : un mixage de Fantasy et d'historique, largement délayé pour faire des sagas

  • add_box
    Couverture du livre « Métro Paris 2033 t.1 ; rive gauche » de Pierre Bordage aux éditions L'atalante

    Catherine Quart Foisset sur Métro Paris 2033 t.1 ; rive gauche de Pierre Bordage

    Le métro parisien comme vous ne l'avez jamais vu
    *
    Encore une fois, Pierre Bordage a réussi à me faire adhérer à son monde imaginaire. Enfin, cette fois-ci, ce n'est pas vraiment lui qui a inventé la trame. Mais bien un auteur russe, Dmitri Glukhovsky avec sa saga post-apocalyptique Metro...
    Voir plus

    Le métro parisien comme vous ne l'avez jamais vu
    *
    Encore une fois, Pierre Bordage a réussi à me faire adhérer à son monde imaginaire. Enfin, cette fois-ci, ce n'est pas vraiment lui qui a inventé la trame. Mais bien un auteur russe, Dmitri Glukhovsky avec sa saga post-apocalyptique Metro 2033-34-35 (trilogie). (que je n'ai pas encore lu).

    De Pierre Bordage, prolifique s'il en est (152 ouvrages tout de même!), mon préféré est bien la saga Les derniers hommes : le peuple de l'eau . Justement, dans Rive gauche, je retrouve bien le même style, les thèmes (fin du monde, catastrophe nucléaire, peuples nomades, quête de ressources, jeunes héros).
    *
    L'univers souterrain de notre cher métro parisien est le décor idéal pour une aventure post-apocalyptique . Assez réaliste puisqu'on retrouve le nom de plusieurs stations connues (Montparnasse, Duroc, Varennes....). Pas sûr qu'on s'y retrouve aussi bien avec le métro russe d'ailleurs....
    Un premier tome démarrant assez vite dans l'action avec des batailles, combats. Le conflit politique est LE sujet principal. Tout est question de survie. Un monde futuriste qui est retourné à l'âge médiéval avec un contrôle dictatorial certain. Pourquoi ne pas proposer une fédération? Le mouvement est en marche avec certains cahots.

    Des voix polyphoniques rendent cette lecture agréable et fluide. Pas le temps de s'ennuyer, les dangers guettent à chaque détour de couloir. C'est sombre, cru, violent mais aussi émouvant (je pense au duo des jeunes Plaisance et Juss, des être innocents jetés dans la nasse poissonneuse du pouvoir). La société matriarcale est puissante et surtout dominante dans cette version de "Metro" (comparativement à la version d'origine russe d'où elle était absente).

    Ce premier tome finit en moment de frustration. Presque comme un "cliffhanger". Vraiment très hâte de suivre nos aventuriers. Car tout est à découvrir, à explorer, conquérir, apprivoiser, apprendre.
    Vraiment un bon cru !!!

  • add_box
    Couverture du livre « Ceux qui sauront » de Pierre Bordage aux éditions J'ai Lu

    Adeline PAVAGEAU sur Ceux qui sauront de Pierre Bordage

    Et si la Révolution française n'avait pas eu lieu ? Pierre Bordage part de ce postulat pour construire une dystopie en 3 tomes. Dans ce roman, les aristocrates asservissent toujours les autres classes sociales et ils ont seuls le droit d'apprendre à lire. Des écoles clandestines sont créées et...
    Voir plus

    Et si la Révolution française n'avait pas eu lieu ? Pierre Bordage part de ce postulat pour construire une dystopie en 3 tomes. Dans ce roman, les aristocrates asservissent toujours les autres classes sociales et ils ont seuls le droit d'apprendre à lire. Des écoles clandestines sont créées et des réseaux d'activistes résistent à l'oppression. Les héros, Jean et Clara font partie de ce mouvement et oeuvrent à changer le monde.
    Un roman d'aventure bien ficelé avec des rebondissements qui maintiennent le lecteur en haleine, accompagné d'une belle histoire d'amour. On est un peu dérouté par le mélange des époques : l'action se situe en 2008 avec des voitures et des écrans mais les mentalités sont celles de l'Ancien Régime. Mais c'est aussi un texte qui porte à réfléchir sur l'importance de la connaissance et de la liberté.

  • add_box
    Couverture du livre « Le feu de Dieu » de Pierre Bordage aux éditions Lgf

    MLC sur Le feu de Dieu de Pierre Bordage

    Lorsqu'un cataclysme, qu'il avait pourtant prévu, surprend Franx à Paris, il va devoir traverser une France dévastée et désertée pour retrouver sa famille, réfugiée dans sa forteresse du feu de Dieu. Celle-ci est en danger car abritée avec un homme violent et imprévisible: le grax.
    J'ai...
    Voir plus

    Lorsqu'un cataclysme, qu'il avait pourtant prévu, surprend Franx à Paris, il va devoir traverser une France dévastée et désertée pour retrouver sa famille, réfugiée dans sa forteresse du feu de Dieu. Celle-ci est en danger car abritée avec un homme violent et imprévisible: le grax.
    J'ai beaucoup cette quête haletante dans un monde dévasté où deux histoires se confondent: le voyage de Franx et l'organisation et la résistance de sa famille, confinée dans leur bunker du Feu de Dieu. Lecture parfaite en ces temps de confinement pour réfléchir, une fois encore, à la signification du mot civilisation et à l'empreinte de l'homme sur la nature.

Récemment sur lecteurs.com