Philippe Tessier

Philippe Tessier
Philippe Tessier est né en 1966 à Tassin-la-demi-lune. Après des études de commerce international peu convaincantes, il ouvre et gère pendant plusieurs années un magasin de jeu, l'Arche Perdue. Au cours de cette période, il fait ses premières armes dans le domaine de la traduction et de la créati... Voir plus
Philippe Tessier est né en 1966 à Tassin-la-demi-lune. Après des études de commerce international peu convaincantes, il ouvre et gère pendant plusieurs années un magasin de jeu, l'Arche Perdue. Au cours de cette période, il fait ses premières armes dans le domaine de la traduction et de la création en s'attaquant au Guide Tooniversel pour le jeu Toon. Puis il enchaîne sur un premier essai s'inspirant d'une légende amérindienne : Le Cinquième Âge. Après la fermeture du magasin, il s'installe en tant que traducteur. Il traduit des suppléments pour Earthdawn, Advanced Donjons and Dragons et Star Wars avant de rédiger le supplément Shadowrun France. Il se spécialise ensuite dans les jeux vidéo en collaborant aux traductions de jeux comme Baldur's gate, Neverwinter nights, Everquest, Arcanum ou Planescape Torment. Parallèlement, il crée le jeu Polaris, ses suppléments, les premiers romans dans cet univers et le roman La Cité des âmes. En 2009, il relance le jeu Polaris chez Black Book. Les romans Polaris, entièrement révisés, sont de nouveau publiés et de nouveaux volumes viennent grossir la collection. Il est également l'auteur des Anges Foudroyés, toujours chez Black Book éditions, et de la série Sélénie des Terres Mortes aux éditions Oskar.

Avis (7)

  • add_box
    Couverture du livre « Morts » de Philippe Tessier aux éditions Leha

    lireencore93420 sur Morts de Philippe Tessier

    Joseph vient de mourir, et prêt de lui, il découvre un squelette qui commence à lui parler, et puis après d'autres arrivent, jusqu'à former une bande, certaines s'appelle Marie Curie ou autres personnages connus.
    Ils ont décidé que Joseph, devrais remonter à la surface, pour voir ce qui se...
    Voir plus

    Joseph vient de mourir, et prêt de lui, il découvre un squelette qui commence à lui parler, et puis après d'autres arrivent, jusqu'à former une bande, certaines s'appelle Marie Curie ou autres personnages connus.
    Ils ont décidé que Joseph, devrais remonter à la surface, pour voir ce qui se passe à l'extérieur, mais pas de chance, aucune vie est présente, tout le monde est mort.
    Un personnage intervient il s'appelle "la mort" et ils ont un dialogue un peu étrange, et elle lui dit qu’ils doivent faire tout pour que la vie revienne.
    Et ils décident ensemble de ramasser toutes sortes de choses, pour construire, un appareil pour les envoyer dans d'autres galaxies, pour trouver d'autres personnes humaines et refaire une humanité
    J'ai aimé la façon d'on l'auteur à aborder le thème, avec énormément d'humour.
    Mais je n’ai pas accroché au déroulement de l'histoire.
    L'action était assez lente.
    Après je ne me suis pas ennuyé, j'ai trouvé la trame intéressante, mais ça ne m’a pas embarqué.
    La rencontre chez Babelio, était très bien, l'auteur était comme son livre, avec énormément d'humour.
    Il nous a expliquer, pourquoi certains personnages ont exister, ils ont choisi les personnes qui admirent depuis toujours.
    Et aussi le choix de la mort, pour imaginer un lieu où on ira après.
    Malgré cela, ça reste une déception, mais j'ai tenu vraiment à assister à la rencontre, et je ne le regrette pas.

  • add_box
    Couverture du livre « Morts » de Philippe Tessier aux éditions Leha

    Salix_alba sur Morts de Philippe Tessier

    Regard irrésistiblement attiré par la première de couverture et son titre. Policier, roman, non ! nous pénétrons dans le domaine du fantastique.

    « Alors qu’il venait de mourir, Joseph se réveilla… »

    Surprenante approche, Joseph, est-il mort ? est-il- un mort-vivant ? Rêve-t-il ? Mais...
    Voir plus

    Regard irrésistiblement attiré par la première de couverture et son titre. Policier, roman, non ! nous pénétrons dans le domaine du fantastique.

    « Alors qu’il venait de mourir, Joseph se réveilla… »

    Surprenante approche, Joseph, est-il mort ? est-il- un mort-vivant ? Rêve-t-il ? Mais comment raisonner quand on existe plus ? Ainsi débute de longues péripéties…avec des squelettes, qui tous, représente de grands noms célèbres dans beaucoup de domaines et de toutes les époques ; à chacun de trouver via les acronymes de ceux-ci…

    Philippe Tessier, nous entraîne ainsi dans les affres de l’angoisse existentielle ; sous l’écrin de situations hors normes, voire hilarantes.

    « Morts » nous suggère de réfléchir à la lutte également de l’antéchrist et de la Vie…Ce « fantastique » roman possède le goût de l’irréel sous l’aspect du basique. La sempiternelle lutte de la Mort et de la Vie ; l’une peut-elle exister sans l’autre ? Dixit S_a.

    Lu avec un plaisir indicible…

  • add_box
    Couverture du livre « Morts » de Philippe Tessier aux éditions Leha

    Anita Millot sur Morts de Philippe Tessier

    Je viens de faire ma première expérience dans le récit imaginaire et j’en suis littéralement ravie !
    Joseph, alias “l’embaumé” vient de mourir. Quelle n’est pas sa stupéfaction de reprendre conscience - enfin si l’on peut dire - entouré de squelettes qui vont doucement l’amener à accepter cet...
    Voir plus

    Je viens de faire ma première expérience dans le récit imaginaire et j’en suis littéralement ravie !
    Joseph, alias “l’embaumé” vient de mourir. Quelle n’est pas sa stupéfaction de reprendre conscience - enfin si l’on peut dire - entouré de squelettes qui vont doucement l’amener à accepter cet état de fait : il n’y a pas d’enfer ou de paradis, ni de ré-incarnation mais des squelettes, des “cendreux” (les morts incinérés) et basta !…
    Joseph ayant encore “figure humaine” est le mieux placé pour jouer les intermédiaires entre les morts et les vivants. Vaste programme puisque l’expérience conjuguée et solidaire des occis pourrait logiquement être on ne peut plus bénéfique pour les hommes ! Oui, mais voilà : des extras terrestres (vous souvenez-vous du fameux Alf ?) auraient détruit toute trace de vie humaine et animale sur la planète !…
    Philippe Tessier nous offre ici un conte jubilatoire, intelligent et plein de sagesse, et nous projette dans une autre dimension, aussi improbable que géniale. Une rencontre rassemblant les plus astucieux cerveaux que notre monde ait jamais porté (philosophes, artistes, savants, politiciens etc ) dont il vous invite à retrouver les patronymes en ne vous citant que leurs prénoms …
    À eux tous, réussiront-ils à recréer la vie sur terre ? Et si possible meilleure que la précédente …

  • add_box
    Couverture du livre « Morts » de Philippe Tessier aux éditions Leha

    Aurélien sur Morts de Philippe Tessier

    Merci à Babelio et aux éditions Leha pour ce roman et pour la rencontre à venir avec l'auteur.

    Je dois dire que je suis impatient d'écouter Philippe Tessier nous présenter cet objet littéraire non-identifié. Dénomination qui n'a aucune connotation négative ici, puisque j'ai particulièrement...
    Voir plus

    Merci à Babelio et aux éditions Leha pour ce roman et pour la rencontre à venir avec l'auteur.

    Je dois dire que je suis impatient d'écouter Philippe Tessier nous présenter cet objet littéraire non-identifié. Dénomination qui n'a aucune connotation négative ici, puisque j'ai particulièrement apprécié ce roman.

    J'avoue lire rarement des livres fantastiques même si je ne fais aucun blocage et que cela m'arrive de temps en temps, c'est juste une histoire de proportion. Pour le coup, j'ai bien accroché à la quatrième de couverture et j'étais assez impatient de me plonger dans ce livre même si je n'en attendais finalement pas grand chose...

    Et là, la surprise, incroyablement drôle, très original, bien écrit, truffé de références très savoureuses (bon courage pour toutes les trouver). L'idée de base est déjà bien pensée, la mise en place de l'histoire se fait rapidement en quelques pages et le récit prend son envol dès le début des interactions avec des personnages tous plus illustres les uns que les autres parfois traités de manière caricaturale par l'auteur, parfois un peu plus finement mais dans tous les cas, c'est toujours bien pensé.

    On prend un réel plaisir à voir ces personnages interagir ensemble et cela représente clairement le cœur du roman. Et puis, vient s'ajouter à cela le récit avec une succession de situations toutes plus loufoques les unes que les autres. Une fin peut-être un peu en demi-teinte à mon goût mais l'ensemble m'a vraiment fait passé un bon moment.

    Vous l'avez compris, j'ai été agréablement surpris par ce roman que l'on peut lire au 1er degré , 2ème degré, 3ème degré et tous les autres degrés encore. En tout cas, il m'aura bien fait rire et je le conseille fortement à tous lecteurs cherchant une lecture rapide, originale et drôle ainsi qu'aux amateurs de références cachées !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !