Philippe Pollet-Villard

Philippe Pollet-Villard

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (13)

  • Couverture du livre « L'enfant-mouche » de Philippe Pollet-Villard aux éditions Flammarion

    Tlivres Tarts sur L'enfant-mouche de Philippe Pollet-Villard

    Tout commence au Maroc, Anne-Angèle, une jeune femme, française, y est infirmière. Alors qu’elle soigne un patient, elle apprend par télégramme que sa soeur, Mathilde, est dans le coma suite à un accident. Il profite de ce moment de désarroi pour la mordre. Il est malade de la syphilis, une...
    Voir plus

    Tout commence au Maroc, Anne-Angèle, une jeune femme, française, y est infirmière. Alors qu’elle soigne un patient, elle apprend par télégramme que sa soeur, Mathilde, est dans le coma suite à un accident. Il profite de ce moment de désarroi pour la mordre. Il est malade de la syphilis, une maladie du sang. Mathilde décède. Marie-Angèle découvre à Paris les secrets de sa cadette, notamment un contrat passé pour l’accueil d’une enfant, Marie, de l'Assistance Publique. Elle décide de prendre la relève de sa soeur et de l’honorer, coûte que coûte. Elle abandonne son pays d’adoption et voue toute son attention à la petite, tout ça sur fond de seconde guerre mondiale. Alors que l’histoire aurait pu rester banale, elle devient une épopée romanesque pleine de rebondissements.

    Ce roman est inspiré de l’histoire familiale de l’auteur, Philippe POLLET-VILLARD, il retrace la vie d'une enfant qui va devoir prendre son destin en main pour assurer sa survie et celle de sa mère adoptive. Dans l'impossibilité de vivre plus longtemps dans la capitale, elles quittent Paris pour la Champagne et s'installent dans le petit village de Courcy. Marie va devoir prendre très vite des responsabilités en temps normal dédiées aux adultes, elle va vivre de péripétie en aventure jusqu'à flirter avec le camp allemand. C'est un véritable page-turner.

    Il évoque les expatriés en terre colonisée, le sort des hommes et des femmes vivant sous la pression Française, et puis, subitement, les camps sont inversés, la France est occupée et là, c'est au tour de l'occupant de fixer les règles du jeu.

    Philippe POLLET-VILLARD fait la part belle aux femmes dans ce roman, des femmes qui n'ont eu qu'elles sur qui se reposer, des femmes éprises de liberté qui souhaitent choisir de leur sort, quitte à en payer le prix fort. Marie évolue entre une femme de principe et une "pute".

    Quant aux hommes, ils jouent avec le pouvoir, c'est à celui qui sera le plus fort et en de conflit, paradoxalement, les risques sont plus élevés.

    Je ne connaissais pas encore l’écriture de Philippe POLLET-VILLARD. Il nous livre un roman empreint d’humanité, fluide et dont j’ai tourné les pages avec avidité, j’avais très envie d’en connaître le dénouement.

    http://tlivrestarts.over-blog.com/2017/12/l-enfant-mouche-de-philippe-pollet-villard.html

  • Couverture du livre « L'enfant-mouche » de Philippe Pollet-Villard aux éditions Flammarion

    Madame Tapioca sur L'enfant-mouche de Philippe Pollet-Villard

    terminée]...toute chamboulée par la lecture de cette histoire....
    Si vous cherchez un livre que l’on ne peut pas lâcher, « l’enfant-mouche » vous ouvre ses bras. Venez suivre l’épopée de Marie et vous découvrirez alors un récit sensible et poétique....
    Nous sommes en 1944, Marie est orpheline...
    Voir plus

    terminée]...toute chamboulée par la lecture de cette histoire....
    Si vous cherchez un livre que l’on ne peut pas lâcher, « l’enfant-mouche » vous ouvre ses bras. Venez suivre l’épopée de Marie et vous découvrirez alors un récit sensible et poétique....
    Nous sommes en 1944, Marie est orpheline et a été balloté entre familles d’accueil et foyers jusqu’à l’arrivée de Anne Angèle, vieille infirmière vivant à Casablanca qui par un concours de circonstance va la prendre en charge. C’est la rencontre de deux solitudes qui ne se sont pas choisies. L’horizon pourrait s’éclaircir pour cette enfant mais voilà nous sommes en temps de guerre et il faut fuir Paris. Elles partent se réfugier en Champagne et toute la laideur de l’âme humaine va les accompagner dans cette campagne française occupée par les Allemands. Très vite Anne Angèle tombe gravement malade et l’enfant va devoir se débrouiller seule pour se nourrir, pour vivre coûte que coûte.

    Avec son innocence et l’inconscience de l’enfance, elle se retrouve à survivre entre occupants et résistants. Perdue et affamée, les enjeux de cette guerre et l’idéologie des uns et des autres n’a guère de sens pour elle.

    Philippe Pollet-Villard est un véritable raconteur d’histoires et j’ai été accrochée aux pages comme si tout se déroulait sous mes yeux avec l’envie constante de savoir comment Marie allait faire pour s’en sortir.

    Le récit d’un destin cruel, porté par une écriture délicate qui ne sombre jamais dans le larmoyant et le pathos, pour un très beau moment de lecture.

  • Couverture du livre « L'enfant-mouche » de Philippe Pollet-Villard aux éditions Flammarion

    yves MONTMARTIN sur L'enfant-mouche de Philippe Pollet-Villard

    Avril 1944, Anne-Angèle, 60 ans, exerce comme infirmière dans un dispensaire à Casablanca. Un syphilitique rendu fou par sa maladie la mord sauvagement. Anne-Angèle doit se rendre, à Paris, au chevet de sa soeur Mathilde qui est dans le coma suite à un accident. Mathilde décède et Anne-Angèle se...
    Voir plus

    Avril 1944, Anne-Angèle, 60 ans, exerce comme infirmière dans un dispensaire à Casablanca. Un syphilitique rendu fou par sa maladie la mord sauvagement. Anne-Angèle doit se rendre, à Paris, au chevet de sa soeur Mathilde qui est dans le coma suite à un accident. Mathilde décède et Anne-Angèle se trouve dans l'obligation de tenir la promesse de sa jeune soeur de récupérer Marie une enfant renfermée et instable placée dans un orphelinat par sa mère artiste dans un cabaret qui propose des spectacles salaces. Elle s'installe comme dame de compagnie chez une vieillard, ancien fonctionnaire du ministère de la justice. Marie qui est parfaitement éduquée, grâce à sa mémoire prodigieuse fait rapidement des progrès. Après avoir fuit Paris occupé, Anne -Angèle et Marie se retrouve dans un cabinet infirmier à l'abandon en Champagne, dans un village peuplé d'alambics humains. Anne- Angêle ressent les premiers symptômes de la syphilis, une main qui se paralyse, la vue qui baisse, la fièvre, les hallucinations. Marie va devoir se débrouiller seule pour survivre face à l'animosité des habitants et la proximité d'une base allemande.

    L'histoire d'une petite fille qui reste des heures devant la fenêtre à attraper des mouches, une enfant mouche donc qui va devoir survivre à tout prix dans une époque, dans un village, dans une famille et dans une vie où tout est sordide. Une écriture fluide pour un récit pas banal dans lequel on se laisse vite entraîner. L'occupation,le marché noir, le troc, la faim , la collaboration avec les allemands, la résistance, la libération, les représailles, Marie,la petite mouche,va tout traverser avec un seul but trouver de quoi subsister. La guerre vécue à travers les yeux d'une enfant ballottée, écorchée qui va mûrir trop vite, et qui va pouvoir compter que sur elle-même pour s'en sortir. L'auteur nous propose un personnage lumineux au milieu d'une époque sombre où les côtés les plus obscurs de l'humanité se révèlent.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !