Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Philippe Delerm

Philippe Delerm
Philippe Delerm, né en 1950 à Auvers-sur-Oise, voue son écriture à la restitution d'instants fugitifs, à l'intensité des sensations d'enfance. Il est notamment l'auteur de Sundborn ou les Jours de lumière (1996), La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules (1997), Autumn (1998), Ma ... Voir plus
Philippe Delerm, né en 1950 à Auvers-sur-Oise, voue son écriture à la restitution d'instants fugitifs, à l'intensité des sensations d'enfance. Il est notamment l'auteur de Sundborn ou les Jours de lumière (1996), La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules (1997), Autumn (1998), Ma grandmère avait les mêmes (2008) et Le Trottoir au soleil (2011).

Articles en lien avec Philippe Delerm (1)

  • Elle marchait sur un fil de Philippe Delerm
    Elle marchait sur un fil de Philippe Delerm

    Romancier, nouvelliste et auteur de poèmes en prose, Philippe Delerm est né en 1950 à Auvers-sur-Oise. En 1997, son opuscule, La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, rencontre un grand succès et est adapté au théâtre, en 2009. Son dernier roman, Elle marchait sur un fil, est tout en subtilité…et d'une délicate poésie.

Avis sur cet auteur (69)

  • add_box
    Couverture du livre « Et vous avez eu beau temps ? la perfidie ordinaire des petites phrases » de Philippe Delerm aux éditions Seuil

    stephanie tranchant sur Et vous avez eu beau temps ? la perfidie ordinaire des petites phrases de Philippe Delerm

    Et vous avez eu beau temps ? est encore une fois un excellent regard sur notre quotidien, sur la simplicité des gestes et des mots, sur l’ordinaire honteux (comme ce journal qu’on ne dévore seulement chez le coiffeur. Et pour cause !) et perfide. Parce qu’il est essentiellement question de ça...
    Voir plus

    Et vous avez eu beau temps ? est encore une fois un excellent regard sur notre quotidien, sur la simplicité des gestes et des mots, sur l’ordinaire honteux (comme ce journal qu’on ne dévore seulement chez le coiffeur. Et pour cause !) et perfide. Parce qu’il est essentiellement question de ça aussi et le sous-titre l’annonce clairement « la perfidie ordinaire des petites phrases »..

    Rien de méchant dans ces pages ni de cruel, mais l’ensemble a quelque chose de mordant, d’incisif et surtout d’authentique qui rende ce petit livre si délicieux..............................
    https://libre-r-et-associes-stephanieplaisirdelire.blog4ever.com/philippe-delerm-et-vous-avez-eu-beau-temps

  • add_box
    Couverture du livre « Et vous avez eu beau temps ? la perfidie ordinaire des petites phrases » de Philippe Delerm aux éditions Seuil

    FIZ sur Et vous avez eu beau temps ? la perfidie ordinaire des petites phrases de Philippe Delerm

    Ce livre de Philippe Delerm est un régal. On y retrouve toutes ces petites phrases que l’on connaît tous, et que nous utilisons parfois, mais sans aller jusqu'à les analyser !
    l'analyse de Philippe Delerm est tendre pour certaines expressions et critique pour d’autres avec souvent un trait...
    Voir plus

    Ce livre de Philippe Delerm est un régal. On y retrouve toutes ces petites phrases que l’on connaît tous, et que nous utilisons parfois, mais sans aller jusqu'à les analyser !
    l'analyse de Philippe Delerm est tendre pour certaines expressions et critique pour d’autres avec souvent un trait d’humour. Ce livre fait du bien quand on aime la langue française : l’analyse de toutes ces petites phrases et aussi les références littéraires qu’il contient ; Proust, Colette …….c’est un vrai plaisir
    Voilà un livre qui met de bonne humeur, que l’on garde sous le coude pour y revenir souvent.

  • add_box
    Couverture du livre « Et vous avez eu beau temps ? la perfidie ordinaire des petites phrases » de Philippe Delerm aux éditions Seuil

    Nath Bertrand sur Et vous avez eu beau temps ? la perfidie ordinaire des petites phrases de Philippe Delerm

    Comme à l’accoutumée, Delerm se saisit du quotidien pour en faire un miroir, celui de chacun de nous. Avec nos petites phrases, parfois assassines. Avec ces mots maintes fois entendus et prononcés, reconnaissons-le humblement («Je reviens vers vous », «ça n’ira pas plus bas », « Et vous avez eu...
    Voir plus

    Comme à l’accoutumée, Delerm se saisit du quotidien pour en faire un miroir, celui de chacun de nous. Avec nos petites phrases, parfois assassines. Avec ces mots maintes fois entendus et prononcés, reconnaissons-le humblement («Je reviens vers vous », «ça n’ira pas plus bas », « Et vous avez eu beau temps ? »). Avec cette perfidie ô combien humaine qui a au moins le mérite d’avoir donné naissance à ce recueil de textes courts, dont ils font tout le sel. Le « j’dis ça, j’dis rien » est particulièrement succulent !

    Et puis, il y a cette immense tendresse. Cette grande générosité. La « patte Delerm ». Celle qui fait qu’on l’aime tant. Celle qui fait qu’on se reconnaît et qu’on se ressource dans ses écrits. Cette dimension bienveillante sous le sarcasme apparent. Cette capacité à s’émerveiller de ces mille et un petits riens du quotidien. Ce regard inouï sur le Monde.

  • add_box
    Couverture du livre « La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » de Philippe Delerm aux éditions Gallimard

    Sophie Wag sur La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe Delerm

    Les petits plaisirs de la vie en 30 petites histoires courtes, nouvelles modernes faciles à lire et tellement évocatrices des 5 sens: les odeurs magnifiques, les couleurs chatoyantes, le toucher doux, les sons mélodieux, et les goûts des gourmandises de notre enfance. A découvrir et à offrir!

    Les petits plaisirs de la vie en 30 petites histoires courtes, nouvelles modernes faciles à lire et tellement évocatrices des 5 sens: les odeurs magnifiques, les couleurs chatoyantes, le toucher doux, les sons mélodieux, et les goûts des gourmandises de notre enfance. A découvrir et à offrir!