Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Philippe Delerm

Philippe Delerm
Philippe Delerm, né en 1950 à Auvers-sur-Oise, voue son écriture à la restitution d'instants fugitifs, à l'intensité des sensations d'enfance. Il est notamment l'auteur de Sundborn ou les Jours de lumière (1996), La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules (1997), Autumn (1998), Ma ... Voir plus
Philippe Delerm, né en 1950 à Auvers-sur-Oise, voue son écriture à la restitution d'instants fugitifs, à l'intensité des sensations d'enfance. Il est notamment l'auteur de Sundborn ou les Jours de lumière (1996), La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules (1997), Autumn (1998), Ma grandmère avait les mêmes (2008) et Le Trottoir au soleil (2011).

Articles en lien avec Philippe Delerm (1)

  • Elle marchait sur un fil de Philippe Delerm
    Elle marchait sur un fil de Philippe Delerm

    Romancier, nouvelliste et auteur de poèmes en prose, Philippe Delerm est né en 1950 à Auvers-sur-Oise. En 1997, son opuscule, La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, rencontre un grand succès et est adapté au théâtre, en 2009. Son dernier roman, Elle marchait sur un fil, est tout en subtilité…et d'une délicate poésie.

Avis sur cet auteur (78)

  • add_box
    Couverture du livre « À Garonne » de Philippe Delerm aux éditions Nil

    nathalie delhaye sur À Garonne de Philippe Delerm

    "A Garonne", c'est l'histoire des vacances qu'a passées chaque année l'auteur chez ses grands-parents maternels.

    Nous le voyons donc partir avec ses parents, frère et soeur, à bord de l'Aronde, pour ce long voyage qui les mène à Malause, dans le Tarn et Garonne. Tradition familiale qui s'est...
    Voir plus

    "A Garonne", c'est l'histoire des vacances qu'a passées chaque année l'auteur chez ses grands-parents maternels.

    Nous le voyons donc partir avec ses parents, frère et soeur, à bord de l'Aronde, pour ce long voyage qui les mène à Malause, dans le Tarn et Garonne. Tradition familiale qui s'est perpétuée au fil des années, et qui perdure puisque ses parents ont gardé cette maison, l'ont agrandie, et chaque année la famille se rassemble, comme elle peut...

    Ce récit nous ramène à notre propre enfance, les odeurs, les paysages qui défilent, la découverte des endroits secrets, les jeux interdits évoqués nous transportent des années en arrière, avec nos propres souvenirs qui, inévitablement, remontent à la surface à la lecture de ces lignes. La nostalgie qu'éprouve l'auteur est partagée, ravivant les plus enfouis, douloureux ou agréables, et peut offrir aussi quelques similitudes, ne serait-ce qu'à l'évocation de la vieille bâtisse quand elle n'était alors habitée que par ses grands-parents (le puits, les "toilettes").

    Un agréable moment de lecture plein de charme et de nostalgie.

  • add_box
    Couverture du livre « Sortilège au museum » de Philippe Delerm aux éditions Gallimard-jeunesse

    Ludivine_Wilcz sur Sortilège au museum de Philippe Delerm

    Bof, bof, je m'attendais à franchement mieux, à plus de fantastique, mais c'est surtout la psychologie des différents personnages qui est mise en premier plan, en celà le livre est pas mal

    Bof, bof, je m'attendais à franchement mieux, à plus de fantastique, mais c'est surtout la psychologie des différents personnages qui est mise en premier plan, en celà le livre est pas mal

  • add_box
    Couverture du livre « La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » de Philippe Delerm aux éditions Gallimard

    Ghislaine Moreau sur La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe Delerm

    assez savoureux mais inégal

    assez savoureux mais inégal

  • add_box
    Couverture du livre « Le bonheur ; tableaux et bavardages » de Philippe Delerm aux éditions Folio

    jeanmi po sur Le bonheur ; tableaux et bavardages de Philippe Delerm

    Ecrire l'enfance, le bonheur et la mélancolie

    Ecrire l'enfance, le bonheur et la mélancolie