Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Philip Kerr

Philip Kerr

Philip Kerr, né le 22 février 1956 à Édimbourg (Écosse), est un auteur britannique de roman policier et de littérature d'enfance et de jeunesse.

Avis sur cet auteur (64)

  • add_box
    Couverture du livre « La trilogie berlinoise ; Intégrale t.1 à t.3 » de Philip Kerr aux éditions Lgf

    Mangeur_de_livre sur La trilogie berlinoise ; Intégrale t.1 à t.3 de Philip Kerr

    Je me sens un peu emprunté en écrivant cette critique tant il m’apparait impossible d’exprimer le choc qu’a représenté pour moi ce livre et de condenser tout ce que j’aimerai en dire. Bernie Gunther est de la race des plus grands héros. Tour à tour cynique et désabusé, réaliste et courageux,...
    Voir plus

    Je me sens un peu emprunté en écrivant cette critique tant il m’apparait impossible d’exprimer le choc qu’a représenté pour moi ce livre et de condenser tout ce que j’aimerai en dire. Bernie Gunther est de la race des plus grands héros. Tour à tour cynique et désabusé, réaliste et courageux, d’une grande profondeur, tentant simplement de survivre dans cet univers de requins sans se renier. On ne peut que s’attacher à lui. Philip Kerr instaure ce qui deviendra sa marque de fabrique, les allers-retours dans le temps, qui vont dynamiser sa narration, et qui laissent des zones d’ombre dans la biographie de Bernie, que les tomes suivants de la série viendront peu à peu combler. Un livre à l’atmosphère saisissante et captivante, à ne surtout pas louper.

  • add_box
    Couverture du livre « L'offrande grecque » de Philip Kerr aux éditions Seuil

    Sevlipp sur L'offrande grecque de Philip Kerr

    Nous retrouvons dans ce roman policier, Bernie Gunther, personnage récurrent de Philip Kerr sauf que moi je ne le connaissais pas ce Bernie. Donc, en ce qui me concerne, aucun attachement et impatience à le revoir.
    Il a changé de nom, n'est plus flic et travaille dans une morgue.
    Je veux bien...
    Voir plus

    Nous retrouvons dans ce roman policier, Bernie Gunther, personnage récurrent de Philip Kerr sauf que moi je ne le connaissais pas ce Bernie. Donc, en ce qui me concerne, aucun attachement et impatience à le revoir.
    Il a changé de nom, n'est plus flic et travaille dans une morgue.
    Je veux bien croire que dans ses autres romans, Gunther soit intéressant, caustique mais je n'ai pas été séduite par lui, même s'il est original.
    Le contexte historique de l'après-guerre en Allemagne et en Grèce fait l'intéret de ce roman. On y voit les traumatismes, la culpabilité mais aussi le cynisme de certain.
    Par contre, j'ai trouvé l'histoire confuse, poussive et somme toute un peu ennuyeuse.

  • add_box
    Couverture du livre « Metropolis » de Philip Kerr aux éditions Seuil

    Patrice Gourmel sur Metropolis de Philip Kerr

    Pas le meilleur de la saga mais toujours un plaisir de retrouver Bernie, alors jeune inspecteur, déjà en prise avec les soubresauts d'une société à la dérive.
    Je ressors toujours de ces livres avec une image trouble de Berlin et des berlinois qui, associée au souvenir de Moi Christiane F, me...
    Voir plus

    Pas le meilleur de la saga mais toujours un plaisir de retrouver Bernie, alors jeune inspecteur, déjà en prise avec les soubresauts d'une société à la dérive.
    Je ressors toujours de ces livres avec une image trouble de Berlin et des berlinois qui, associée au souvenir de Moi Christiane F, me laisse perplexe. Il faudra que j'y aille un jour me faire une opinion personnelle et actualisée.
    Pour revenir au livre, les fans de Bernie ne seront pas déçus et ceux qui ne le connaissent pas peuvent très bien démarrer par celui là avant la Trilogie berlinoise.

  • add_box
    Couverture du livre « La trilogie berlinoise ; Intégrale t.1 à t.3 » de Philip Kerr aux éditions Lgf

    slabont sur La trilogie berlinoise ; Intégrale t.1 à t.3 de Philip Kerr

    Un 1000 pages qui se laisse lire. J'ai aimé les intrigues et le fait que ses romans nous placent dans des années ou l'histoire a été perturbé à jamais.

    Un 1000 pages qui se laisse lire. J'ai aimé les intrigues et le fait que ses romans nous placent dans des années ou l'histoire a été perturbé à jamais.