Pete Fromm

Pete Fromm
PETE FROMM est né en 1958 dans le Wisconsin et a d'abord été ranger avant de se consacrer pleinement à l'écriture. Il a publié plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont remporté de nombreux prix et ont été vivement salués par la critique. Indian Creek est son premier livre traduit en fran... Voir plus
PETE FROMM est né en 1958 dans le Wisconsin et a d'abord été ranger avant de se consacrer pleinement à l'écriture. Il a publié plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont remporté de nombreux prix et ont été vivement salués par la critique. Indian Creek est son premier livre traduit en français. Il vit à Great Falls dans le Montana.

Avis (27)

  • Couverture du livre « Mon désir le plus ardent » de Pete Fromm aux éditions Gallmeister

    Madame Tapioca sur Mon désir le plus ardent de Pete Fromm

    T’en veux de l’histoire d’amour ? T’en veux de l’émotion ? T’en veux de la beauté ?

    « Mon désir le plus ardent » c’est un roman qui vous donnera envie de vivre deux fois plus fort, qui vous donnera envie de croire à l’absolu, qui vous fera sentir en vie, vous forcera à respirer de grandes...
    Voir plus

    T’en veux de l’histoire d’amour ? T’en veux de l’émotion ? T’en veux de la beauté ?

    « Mon désir le plus ardent » c’est un roman qui vous donnera envie de vivre deux fois plus fort, qui vous donnera envie de croire à l’absolu, qui vous fera sentir en vie, vous forcera à respirer de grandes bouffées d’air et vous persuadera d’aimer avec la même détermination tenace que Maddy et Dalt.

    L’histoire d’un couple racontée rétrospectivement.
    Ils sont jeunes, courent de rivière en rivière pour assouvir leur passion du rafting, ils se rencontrent, tombent amoureux, se marient et s'attendent à vivre heureux pour toujours. Mais la destin décide de rebattre les cartes et la maladie se mêle à leur bonheur.
    Malgré tout, ils s'appellent "les veinards" parce que leur amour est si grand. "Il n'y a aucun moyen que quelque chose d'aussi énorme puisse se reproduire, pas dans cet univers. Nous l'avons utilisé. Toute la chance. "

    Pete Fromm, place les lecteurs dans la tête et le cœur d'une femme drôle et courageuse qui navigue sur une rivière terrifiante. C'est une histoire imprégnée de courage, de volonté et de bonté - des qualités qui transforment les gens ordinaires en héros.

    Alors au risque d’utiliser des mots galvaudés, j’ose dire que c’est tout simplement une des plus belles histoires d’amour que j’ai pu lire. Un amour épique avec des rires et des larmes, une tragédie dévastatrice à travers des eaux douces et tumultueuses, une histoire à combustion lente.

    Mémorable, fougueux et poignant. Maddy et Dalt sont désormais gravés dans ma mémoire de lectrice.

  • Couverture du livre « Indian creek » de Pete Fromm aux éditions Gallmeister

    Jeneen sur Indian creek de Pete Fromm

    Tout est parti d'un défi lancé à mon gentil-libraire, un jour de fatigue intense : " Il me faudrait un livre intéressant, drôle, bien écrit et facile à lire...(oui, là, vous me trouvez un peu dure...!)" Et c'est là que mon gentil-libraire m'a épatée (une fois de plus), il a répondu aussitôt :...
    Voir plus

    Tout est parti d'un défi lancé à mon gentil-libraire, un jour de fatigue intense : " Il me faudrait un livre intéressant, drôle, bien écrit et facile à lire...(oui, là, vous me trouvez un peu dure...!)" Et c'est là que mon gentil-libraire m'a épatée (une fois de plus), il a répondu aussitôt : "J'ai !" (Il n'est pas extra ce gentil-libraire ?) Et ce n'est pas un mais DEUX livres qu'il m'a sortis de sa cachette secrète ! (le deuxième, je vous le raconterai très bientôt, patience) et donc le voilà, ce coup de coeur que j'ai tant de plaisir à vous présenter enfin.

    L'histoire :
    Pete Fromm a 20 ans et étudie la biologie animale lorsque, poussé par son admiration pour les grands récits de trappeurs auxquels l'a initié son colocataire, il accepte un poste en solitaire dans une crique perdue dans les Rocheuses, à plus de 2000 m d'altitude, pour surveiller des oeufs de saumon (!) Il a quinze jours pour s'y préparer et le voilà lancé pour sept mois dans la nature...Nature qu'il connaît finalement très mal ! Et cette nouvelle vie s'accompagnera donc de moments initiatiques des plus savoureux...Rien de tel qu'un extrait pour vous lancer :
    "C'était ça, mon boulot. [ il doit briser la glace qui pourrait apparaître dans un bassin où vivent les oeufs de saumons]. Rien de plus (...) C'était l'affaire de quinze minutes par jour, en comptant les trajets (...) Pour les sept mois à venir. Prendre soin de poissons invisibles, et occuper d'une manière ou d'une autre les vingt-trois heures et demie restantes de la journée."
    (Alors, j'ai perdu combien de lecteurs potentiels, là ?!!!)


    Mon avis :
    C'est un livre qui regroupe de nombreuses qualités : bien écrit, intéressant d'un bout à l'autre (et là, en plus, il s'agit d'une histoire vraie) et original...Parce-que moi qui suis une incorrigible citadine, j'ai plongé avec délices dans ce coin paumé de l'Idaho, où il n'y rien d'autre à faire que la chasse (interdite !), les ballades en raquettes (deux tailles, si, si !), se réchauffer (en hiver), chercher sa nourriture (tout le temps !) entre autres activités de pleine nature extrêmement utiles (bien sûr !)... Et surtout, ce livre est TRES amusant !!! Le ton adopté par Fromm est léger, pertinent et comme il est très humble sur cet épisode de son passé, on ne peut qu'être en empathie avec lui et on suit avec intérêt ses aventures et son apprentissage de la nature.

    Vous auriez tort de partir maintenant ("ouh là ! Si c'est ça pendant 238 pages...") car dès l'instant où commence son journal de bord, on ne lâche plus les aventures cocasses de ce néophyte de la nature. Mais oui, on rit de tout, on se passionne pour tout, de la confection des chaussons en peau de grouse (!) à la cuisine à base de riz (il en a emporté des sacs !) en passant par la chasse à l'élan et les balades en raquettes, les rencontres avec les gardes, celles (plus alcoolisées) avec les chasseurs de puma, on sent les odeurs, on voit les couchers de soleil, on visualise les grands espaces qu'il admire du haut de la crête, on sent le grand air, on est transi de froid avec le narrateur (une bonne partie du livre), on rit de ses choix, de ses doutes, de ses questions, on s'amuse de ses références à tous ces grands trappeurs (c'est un peu à cause de leurs récits qu'il est là !), on se félicite avec lui de ses réussites,...On EST avec lui là-bas, en un mot !
    Bon, je crois que je m'emballe, je ne suis sans doute plus du tout objective...!

    Le mot de l'éditeur...
    Ce classique contemporain a établi Pete Fromm comme une des grandes voix de l'Ouest.
    Pete Fromm est né en 1958 dans le Wisconsin et a d'abord été ranger avant de se consacrer à l'écriture. Il a publié plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont remporté de nombreux prix et ont été vivement salués par la critique. Indian Creek est son premier livre traduit en français. Il vit à Great Falls dans le Montana.

    http://eden6804.blogspot.com/search?q=indian+creek

  • Couverture du livre « Lucy in the sky » de Pete Fromm aux éditions Gallmeister

    Mumu Dans le Bocage sur Lucy in the sky de Pete Fromm

    Mais pourquoi ai-je attendu si longtemps pour me plonger dans ce roman...... Toujours ce problème de PAL mais me voilà partie dans le Montana, à Great Falls, au sein, au premier d'abord de la famille Diamond, qui semble s'entendre à merveille. Mais des petits indices laissés par l'auteur,...
    Voir plus

    Mais pourquoi ai-je attendu si longtemps pour me plonger dans ce roman...... Toujours ce problème de PAL mais me voilà partie dans le Montana, à Great Falls, au sein, au premier d'abord de la famille Diamond, qui semble s'entendre à merveille. Mais des petits indices laissés par l'auteur, donnent matière à réflexion. Le comportement du père avec sa fille qu'il transforme en garçon manqué pour l'extérieur

    Comme si, en réussissant à me raser le crâne d'assez près, il parviendrait à supprimer le jambage de mon second chromosome X pour le réduire à Y. (p13)

    les relations du couple parental qui passent du torride aux cris et puis Lucy.

    Lucy, une enfant de 14 ans au début du récit, qui commence à regarder le monde extérieur d'une autre manière. Le regard et le discours des garçons autour d'elle, son meilleur ami, Kenny, celui avec qui elle règne sur l'aire de jeux et la cage à écureuil mais leurs jeux se transforment. Le souhaite-t-elle, le refuse-t-elle ? Ses sentiments varient, elle cherche, elle se cherche.

    J'ai particulièrement aimé la progression des sentiments au fur et à mesure de la prise de conscience de Lucy sur le monde qui l'entoure, l'on passe de la douceur à l'explosion des sens pour cette jeune fille qui ne fait pas dans la demi mesure. Elle est observatrice, sensible et revancharde. Elle prend conscience du rapport homme/femme enfin plutôt garçon/fille dans son cas, des changements qui s'opèrent, les sens sont exacerbés et elle vit, elle explore, elle va jusqu'au bout de ses envies. Devenir adulte, devenir femme oui mais non, cela peut faire peur en plus quand on a sous les yeux un modèle parental trop démonstratif dans leur couple.

    Mais Lucy est lucide..... Lucy/lucide ???? Elle voit que les apparences peuvent être trompeuses à travers le couple formé par ses parents, tout n'est pas rose, et elle, où est sa place, qui se préoccupe d'elle. Livrée à elle-même elle est parfois border-line, souvent.

    La transformation de l'enfant à la femme va se faire à la vitesse grand V, car elle veut comprendre, reproduit-elle le même schéma que ses parents, et ne lui parlez pas d'amour même si avec Kenny le sentiment est profond. Non Lucy part à la découverte du monde des adultes, sans peur mais pas sans reproches.

    C'est un portrait de la famille américaine, une fois encore, comme dans My Absolute Darling mais pas avec la même violence, à la déresponsabilisation des parents, leur inconscience sur l'image qu'ils donnent à leurs enfants et à leur abandon dans leur éducation. A plusieurs reprises on a le sentiment que Lucy a plus la tête sur les épaules qu'eux mais il n'y a pas de jugement de la part de l'auteur, c'est un constat. Il a su parfaitement se mettre dans la "peau" de cette adolescente, avec ses atermoiements, ses doutes, ses colères, ses craintes.

    J'ai laissé Lucy à ses 17 ans, j'ai lu le livre avec plaisir et intérêt, on retrouve nos mal-êtres d'adolescent, la quête de comprendre le monde et les autres et cela se fait parfois avec des déceptions, on quitte le monde de l'enfance et le monde des bisounours et on entre dans le monde des adultes et de la dure réalité (mais qui peut être belle malgré tout).

    Un auteur à l'écriture efficace, pas un moment d'ennui, un oeil précis sur les sentiments des adolescents, sans concession, direct.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !