Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Paul Beaupere

Paul Beaupere
Graphiste illustrateur de formation, Paul Beaupère se partage désormais entre l'illustration et l'écriture. Il a, entre autre, publié L'histoire du cochon qui voulait traverser l'océan chez Delagrave ou Pourquoi y a t-il des vaches sur Mars ? chez Magnard Jeunesse, et il a écrit plusieurs opus ... Voir plus
Graphiste illustrateur de formation, Paul Beaupère se partage désormais entre l'illustration et l'écriture. Il a, entre autre, publié L'histoire du cochon qui voulait traverser l'océan chez Delagrave ou Pourquoi y a t-il des vaches sur Mars ? chez Magnard Jeunesse, et il a écrit plusieurs opus de la collection Le grand livre des Aventuriers chez Fleurus. Il anime régulièrement son blog Superbestioles. Paul Beaupère habite Versailles.

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Le club des voleurs de pianos t.1 : un piano par la fenêtre » de Paul Beaupere aux éditions Fleurus

    Pilly sur Le club des voleurs de pianos t.1 : un piano par la fenêtre de Paul Beaupere

    Quelle belle aventure ! Une petite plongée historique dans les années 20, avec la musique comme fil conducteur, ça ne pouvait que me plaire !

    C'est l'histoire de 5 personnes, dont un enfant, qui se retrouvent, grâce au fruit du hasard, au bar de Raoul. Des musiciens. Oui, mais pas n'importe...
    Voir plus

    Quelle belle aventure ! Une petite plongée historique dans les années 20, avec la musique comme fil conducteur, ça ne pouvait que me plaire !

    C'est l'histoire de 5 personnes, dont un enfant, qui se retrouvent, grâce au fruit du hasard, au bar de Raoul. Des musiciens. Oui, mais pas n'importe lesquels ! Raoul, il ne s'attendait pas à ça. Lui, il voulait de la guinguette ! Mais finalement, cette fine équipe réussira à le convaincre...en musique. Et il les recueillera chez lui, en échange de concerts endiablés, tous les week-end.

    Soudés par la musique et l'adversité, ils formèrent une vraie famille.
    Soudés par l'amour de la musique, ils créèrent une école... un peu particulière... à leur image !
    Soudés par l'envie de transmettre, ils décidèrent de donner toute leur chance aux enfants, qui n'avaient pas les moyens de jouer sur un instrument à la mesure de leur talent.
    D'un côté, y'en a un qui prend la poussière. De l'autre, un enfant qui n'a qu'un modeste instrument. En ni une, ni deux, les voici tels des Robins des Bois, en train d'échafauder des plans pour les échanger. Des justiciers au service de la beauté de la musique !

    J'ai pris plaisir à suivre cette équipe haute en couleur. Je ne me suis pas du tout ennuyée car, bien sûr, ce n'est pas si simple que ça de jouer les Robins des Bois. C'est une vraie aventure, avec du suspens, de l'humour... même des coups de feu... Gustave Eiffel... et de l'argot parisien.
    Je trouve d'ailleurs intéressant pour les enfants de lire ce type de vocabulaire... même s'il est assez fleuri... car ce sont des mots qui se perdent. Et moi, ça m'a bien fait rire !

  • add_box
    Couverture du livre « Le club des voleurs de pianos t.1 : un piano par la fenêtre » de Paul Beaupere aux éditions Fleurus

    Imaginoire sur Le club des voleurs de pianos t.1 : un piano par la fenêtre de Paul Beaupere

    Voilà un très sympathique roman destiné aux plus jeunes qui reprend un peu les idées de Robin des Bois, en soustrayant à certains, ce qui manque à d'autres. Ici comme le laisse entendre le titre, il s'agit d'instruments de musique. Et oui, parfois, ils prennent la poussière, transformés en...
    Voir plus

    Voilà un très sympathique roman destiné aux plus jeunes qui reprend un peu les idées de Robin des Bois, en soustrayant à certains, ce qui manque à d'autres. Ici comme le laisse entendre le titre, il s'agit d'instruments de musique. Et oui, parfois, ils prennent la poussière, transformés en simples objets de décoration, alors que des musiciens en herbe, faute de moyens jouent parfois avec de pitoyables instruments… Heureusement, un groupe de musiciens éclairés, va créer le club qui se chargera de cette injustice…
    Dans un café du Paris des années 20, le « quatrième round », met une annonce pour rechercher des musiciens, afin d'égayer de musique les soirées de ses clients. Se présenteront alors, des personnages hauts en couleurs, de différentes origines, mais dont la passion commune, sera le terreau à la naissance d'une amitié qui les soudera en vraie famille. Les aventures que vivront ces protagonistes, nous permettront d'agréables moments de lecture. Un roman accessible dès l'âge de 8 ou 9 ans et qui séduira les jeunes musiciens.

  • add_box
    Couverture du livre « La famille Potofeu t.1 ; ils réalisent tous vos voeux ! » de Serge Bloch et Paul Beaupere aux éditions Fleurus

    Manue14 sur La famille Potofeu t.1 ; ils réalisent tous vos voeux ! de Serge Bloch - Paul Beaupere

    Ce roman est surprenant du début à la fin.
    Les idées sont originales et plairont autant aux jeunes lecteurs qu’aux plus confirmés.
    Ce livre est le premier tome d’une série qui débute à peine (le deuxième tome est prévu en Mars 2019) c’est donc l’occasion de découvrir les personnages, leurs...
    Voir plus

    Ce roman est surprenant du début à la fin.
    Les idées sont originales et plairont autant aux jeunes lecteurs qu’aux plus confirmés.
    Ce livre est le premier tome d’une série qui débute à peine (le deuxième tome est prévu en Mars 2019) c’est donc l’occasion de découvrir les personnages, leurs particularités et leur vie quotidienne. Chaque lecteur, petit ou grand, se reconnaîtra forcément dans un des membres de cette famille peu ordinaire.

    Les chapitres sont assez courts mais l’auteur donne en général toujours envie de découvrir la suite. Son style est fluide, assez léger avec quelques touches d’humour.
    Le jeune lecteur peut aussi découvrir l’univers de l’espionnage et du suspense de manière assez originale. Pour les lecteurs qui sont déjà habitués à ce genre-là cela leur permettra, je pense, de voir les romans d’espionnage sous une autre facette.

    Concernant les descriptions, pour un roman jeunesse il y en a assez pour ne pas lasser le lecteur mais personnellement j’aurais peut-être apprécié en avoir un petit peu plus. Je suis tout de même arrivée à m’imaginer les lieux et les sentiments des protagonistes. C’est concernant le physique de ces derniers que j’ai eu plus de difficultés.

    J’ai bien apprécié le changement de points de vue avec les petites interventions du personnage principal toujours là pour nous suivre dans notre lecture. C’est assez amusant !
    La fin est surprenante, on ne s’y attend pas du tout et finalement je trouve cela original et l’idée permet à l’auteur d’écrire une suite, c’est une bonne idée ! Je serai curieuse et heureuse de pouvoir lire la suite de cette famille hors du commun.

    En résumé, si vous aimez la bonne cuisine, les gentilles familles, les sangliers et les listes alors ce roman est fait exprès pour vous, n’hésitez plus !

    https://fais-moi-peur.blogspot.com/search/label/affaire%20n%C2%B0425

  • add_box
    Couverture du livre « Journal d'un cancre T.1 » de Paul Beaupere aux éditions Fleurus

    Stéphanie Lyon sur Journal d'un cancre T.1 de Paul Beaupere

    Ma fille de 12 ans l'a emprunté au cdi alors je lui ai piqué le temps d'une soirée. J'avoue avoir rigolé, c'est léger, drôle.. Les mauvais concours de circonstances sont bien pensés. J'ai passé un bon moment.

    Ma fille de 12 ans l'a emprunté au cdi alors je lui ai piqué le temps d'une soirée. J'avoue avoir rigolé, c'est léger, drôle.. Les mauvais concours de circonstances sont bien pensés. J'ai passé un bon moment.