Patrick Dewitt

Patrick Dewitt
Né en 1975 sur l'île de Vancouver, Patrick deWitt a vécu en Californie, dans l'Etat de Washington. Successivement agriculteur, employé de bureau, plongeur et serveur dans un bar, il vit actuellement à Portland, Oregon, avec sa femme et son fils. En France, son premier roman Ablutions a été publié... Voir plus
Né en 1975 sur l'île de Vancouver, Patrick deWitt a vécu en Californie, dans l'Etat de Washington. Successivement agriculteur, employé de bureau, plongeur et serveur dans un bar, il vit actuellement à Portland, Oregon, avec sa femme et son fils. En France, son premier roman Ablutions a été publié par Actes Sud en 2011.

Avis (3)

  • Couverture du livre « Les frères sisters » de Patrick Dewitt aux éditions Actes Sud

    Marie Kirzy sur Les frères sisters de Patrick Dewitt

    Alléchée par le visionnage de la bande-annonce du prochain film de Jacques Audiard ( sortie le 19 septembre – casting 5 étoiles Joaquin Phoenix – Jake Gyllenhal – John C.Reilly – Riz Ahmed ), me voilà en train de lire Les Frères Sisters.

    Jacques Audiard ? Et suivant les tribulations de ces...
    Voir plus

    Alléchée par le visionnage de la bande-annonce du prochain film de Jacques Audiard ( sortie le 19 septembre – casting 5 étoiles Joaquin Phoenix – Jake Gyllenhal – John C.Reilly – Riz Ahmed ), me voilà en train de lire Les Frères Sisters.

    Jacques Audiard ? Et suivant les tribulations de ces deux tueurs à gage traquant un scientifique chercheur d'or dans la Californie des années 1850, j'ai plutôt songé ( un peu comme tout le monde ) à Tarantino et surtout aux frères Coen ( période True grit ) : les balles sifflent pour un rien, les vautours ont du taf, tous les codes du western sont là ( ruée vers l'or, saloon, whisky à gogo, casiques locaux, girls, trappeurs, Indiens … ) , les personnages sont loufoques, les dialogues truculents frôlant l'absurde et la digression avec une touche de folie douce. Tiens, on pourrait même être dans un Sergio Leone pour le côté quasi parodique et l'humour.

    En fait c'est un hommage subtil et complètement décalé au western. Si l'un des frères, Charlie, est une brute épaisse qui avance sans regarder ni en arrière ni vers demain, celui qui porte la narration, Eli, est complètement différent. C'est un pistolero très fleur bleue qui cherche une "bonne amie", un vrai coeur d'artichaut qui s'amourache à chaque rencontre féminine et n'hésite pas à draguer ( malgré lui ) à l'aide de son dentifrice mentholée ( une révélation pour lui, une curiosité à cette époque-là dans ce milieu là, pages hilarantes ). La traque se transforme en parcours initiatique et philosophique, chaque rencontre amenant à gravir une marche dans l'introspection. Eli aspire à une autre vie et ses pensées sont empreintes de mélancolie et mal être.

    Un grand plaisir de lecture grâce au talent narratif de Patrick DeWitt ! On rit, on s'émeut, on s'évade, on réfléchit dans ce western atypique. Très belle fin, atypique, elle aussi.

    La bande-annonce du film de Jacques Audiard
    https://www.youtube.com/watch?v=N7U4RN6Sjc0

  • Couverture du livre « Heurs et malheurs du sous-majordome Minor » de Patrick Dewitt aux éditions Actes Sud

    Laure Simoes de PETITES HISTOIRES ENTRE AMIS sur Heurs et malheurs du sous-majordome Minor de Patrick Dewitt

    Un roman d'apprentissage plein d'humour et de rebondissements. Lucy Minor mène une vie ennuyeuse et peu reluisante, si bien que, lorsqu'il a la possibilité de devenir sous-majordome au château de von Aux, il n'hésite pas une seconde. Mais tout ne se passera pas comme il l'avait prévu......
    Voir plus

    Un roman d'apprentissage plein d'humour et de rebondissements. Lucy Minor mène une vie ennuyeuse et peu reluisante, si bien que, lorsqu'il a la possibilité de devenir sous-majordome au château de von Aux, il n'hésite pas une seconde. Mais tout ne se passera pas comme il l'avait prévu... Confronté à un monde peuplé d'originaux dont le grain de folie envahit la vie comme une herbe folle, Lucy devra trouver son propre chemin malgré les ronces mises en travers de sa route.

  • Couverture du livre « Les frères sisters » de Patrick Dewitt aux éditions Actes Sud

    marie christine CHARTRAIN sur Les frères sisters de Patrick Dewitt

    tres bon livre. Humour noir comme un film de Tarentino.
    Deux frères complètement différents , cow boys dans des aventures digne des westerns.

    tres bon livre. Humour noir comme un film de Tarentino.
    Deux frères complètement différents , cow boys dans des aventures digne des westerns.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com