Pascale Lecosse

Pascale Lecosse

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (12)

  • Couverture du livre « Mademoiselle, à la folie ! » de Pascale Lecosse aux éditions La Martiniere

    0.15

    ANNE-CECILE DUCARD sur Mademoiselle, à la folie ! de Pascale Lecosse

    C'est au feeling, parce que j'ai bien aimé le titre et que j'avais vu passer la couverture sur les réseaux sociaux, que mon choix s'est arrêté sur MADEMOISELLE, A LA FOLIE!

    Ce court roman nous raconte - et je pourrais même dire nous conte - l'histoire de Catherine, actrice et comédienne...
    Voir plus

    C'est au feeling, parce que j'ai bien aimé le titre et que j'avais vu passer la couverture sur les réseaux sociaux, que mon choix s'est arrêté sur MADEMOISELLE, A LA FOLIE!

    Ce court roman nous raconte - et je pourrais même dire nous conte - l'histoire de Catherine, actrice et comédienne adulée, diva au sommet de sa gloire, maîtresse d'un ministre mais qui à 48 ans, va se voir diagnostiquer une forme précoce de la maladie d'ALZHEIMER.

    De ce postulat simple mais tragique, de ce titre qui claque comme pour une entrée, ou une sortie de scène, Pascal LECOSSE va faire un récit empreint de beaucoup de délicatesse, subtil, où tout, jusqu'à la fin, ne sera que suggéré. L'écriture de l'auteur est très fine et précise, douloureusement drôle et drôlement douloureuse.

    Elle décrit avec une force poignante la détresse de Catherine, cette femme puissante qui pour une fois ne maîtrise, ni dirige plus rien, qui dans ses moments de répit comprend avec une lucidité féroce ce qui est train de lui échapper et qu'elle ne peut pas retenir, même dans ce petit carnet bleu où désormais elle consigne tout. Quoi de pire pour une actrice d'oublier ces mots qui ont fait d'elle ce qu'elle est?

    Pascale LECOSSE a tout autant de talent pour évoquer et faire transparaître l'impuissance de Mina, la fidèle assistante de Catherine, à aider son amie. D'habitude, Mina est là pour anticiper et satisfaire les moindres désirs de l'actrice, mais face à la maladie elle ne peut rien et c'est totalement désemparée qu'elle assiste à la lente déchéance de celle qu'elle admire tant. Elle refusera d'abord l'évidence, avant de partir au combat pour maintenir coûte que coûte la normalité du quotidien de Catherine.

    En effet, derrière cette apparence de duo patronne/employée-esclave, la relation de Catherine et Mina est sincère et touchante et souligne d'autant plus la solitude de la première; cette solitude qui n'est troublée que ponctuellement par les apparitions de son amant ministre, lui qui fait depuis longtemps partie de sa vie sans la connaître vraiment.

    En tout cas pas autant que Mina; et l'antipathie -la jalousie?- que l'amant inspire à l'assistante, la rivalité qu'elle instaure entre eux donne lieu à de savoureux échanges, où l'ironie mordante de Mina fait mouche et empêche totalement le récit de sombrer dans une ambiance lourde et déprimante.

    Au contraire, cette folie de Mademoiselle, celle qu'elle a choisie de mettre dans sa vie comme celle qu'elle subit désormais, reste présente tout au long de cette lecture.

    Pascale LECOSSE signe ici son premier roman et c'est vraiment une réussite. MADEMOISELLE, A LA FOLIE! fut pour moi une jolie parenthèse.

    Un grand merci à Sandrine et Emilie, de la librairie Le Monde d'Arthur à MEAUX (77) pour m'avoir permis cette découverte.

    http://cousineslectures.canalblog.com/archives/2017/11/15/35870875.htmlgit sta

  • Couverture du livre « Mademoiselle, à la folie ! » de Pascale Lecosse aux éditions La Martiniere

    0.2

    Virginie Vertigo sur Mademoiselle, à la folie ! de Pascale Lecosse

    http://www.leslecturesdumouton.com/archives/2017/10/29/35791673.html

    Mademoiselle est une grande actrice. Mademoiselle aime séduire, attirer les regards, croquer la vie et les hommes. Mademoiselle passe sa vie à boire du champagne et à voir son amant Jean, ministre de la culture. Pour mettre...
    Voir plus

    http://www.leslecturesdumouton.com/archives/2017/10/29/35791673.html

    Mademoiselle est une grande actrice. Mademoiselle aime séduire, attirer les regards, croquer la vie et les hommes. Mademoiselle passe sa vie à boire du champagne et à voir son amant Jean, ministre de la culture. Pour mettre de l’ordre dans cette vie de folie, elle peut compter sur Mina Flamand, son assistante.

    Alors qu’elle s’apprête à recevoir bientôt le Légion d’honneur, elle déraille, peine à se souvenir de certaines choses. Elle est perdue. Le constat est sans appel, Mademoiselle a une forme précoce d’Alzheimer. Mais, Mademoiselle ne veut pas en tenir compte et continue à faire des projets comme celui de jouer Harold et Maude… mais elle sait bien que tout est illusoire…

    Le récit alterne entre deux points de vue : celui de « Mademoiselle » Catherine Delcour entre moments de lucidité et moments d’oubli et celui de Mina qui doit gérer les changements d’humeur et de comportement de sa patronne tout en tentant de la protéger au maximum.

    Pour un premier roman, c’est une gageure de s’attaquer à ce sujet. Il n’est en effet pas simple de retranscrire avec justesse les moments d’absence liés à la maladie. Pourtant, c’est très réussi même si j’ai eu un petit sentiment d’incomplétude… peut-être est-ce lié à la brièveté du roman… Il n’empêche que c’est une belle découverte et on s’attache aux deux personnages féminins.

    Espérons que l’auteure transforme l’essai avec un second roman.git sta

  • Couverture du livre « Mademoiselle, à la folie ! » de Pascale Lecosse aux éditions La Martiniere

    0.15

    Geneviève Munier sur Mademoiselle, à la folie ! de Pascale Lecosse

    Quelques traces blanches sur une couverture rouge, un titre pour le moins mystérieux, et pourtant une grande curiosité, un désir de l’ouvrir tout de suite… je l’ai refermé à peine deux heures après… c’est Mademoiselle à la folie ! premier roman de Pascale Lécosse.

    Emportée par l’écriture...
    Voir plus

    Quelques traces blanches sur une couverture rouge, un titre pour le moins mystérieux, et pourtant une grande curiosité, un désir de l’ouvrir tout de suite… je l’ai refermé à peine deux heures après… c’est Mademoiselle à la folie ! premier roman de Pascale Lécosse.

    Emportée par l’écriture nerveuse de la romancière, j’ai eu l’impression de voler au-dessus de ses courtes phrases, de courir, d’aller vers quelque chose qui à la fois m’attirait et m’inquiétait. Catherine Delcour, actrice, est au sommet de son art lorsque nous la rencontrons "Le théâtre est ma façon de vivre, je l’aime à jamais, et le cinéma ma façon de travailler, je ne peux me passer ni de l’un ni de l’autre." Malgré ça, quelque chose se dessine, quelque chose de flou, que j’ai ressenti sans trop savoir, une impression, une intuition… Elle est entourée de sa fidèle Nina, à la fois assistante, confidente, sœur, souffre-douleur ? et de Jean son amant depuis quinze ans, jamais vraiment là, doté qu’il est d’une femme… Mais Catherine doute tout à coup… "Jean aligne les questions, les unes après les autres, me parle de mille choses qui m’étourdissent. Comme une armée en déroute, les mots désertent, les idées sortent des rangs pour me livrer bataille."

    Pascale Lécosse a pris le parti de parler de LA maladie avec légèreté, par petites touches, allusions, métaphores. La pathologie n’est jamais précisément citée, mais suggérée et abordée d’un double point de vue : celui de Catherine, fantasque et tragédienne dans l’âme et celui de Mina, la sage devenue le garde-fou. Pour l’égoïste que je ne pense pourtant pas être, la perte de contrôle mental est difficile à supporter. Elle me fait peur et mal. Je me suis petit à petit recroquevillée mais suis allée au bout.

    Si je reconnais à ce texte nombre de qualités, sensibilité et finesse, sobriété des mots utilisés, luminosité des sentiments, si sa lecture m’a intéressée, il m’a manqué un petit quelque chose, une certaine puissance, peut-être, pour être tout à fait envoutée.

    www.memo-emoi.frgit sta

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com