Paol Keineg

Paol Keineg
Paol Keineg est né dans le Finistère en 1944. Après avoir enseigné un temps en Bretagne (il en sera chassé pour des raisons politiques), il part pour la Californie, malgré le succès de sa pièce, Le printemps des Bonnets rouges, montée au théâtre de La Tempête (1973-1975), et de ses premiers l... Voir plus
Paol Keineg est né dans le Finistère en 1944. Après avoir enseigné un temps en Bretagne (il en sera chassé pour des raisons politiques), il part pour la Californie, malgré le succès de sa pièce, Le printemps des Bonnets rouges, montée au théâtre de La Tempête (1973-1975), et de ses premiers livres de poèmes dont Le poème du pays qui a faim (1967). Après avoir faits plusieurs métiers, il reprend des études aux Etats-Unis et devient professeur d'université (Boston, Providence, Duke). Il vit maintenant en Bretagne. Il a publié, tant en breton qu'en français, du théâtre, des poèmes et des proses. Il est aussi traducteur (R. S. Thomas, R. et K. Waldrop, H. MacDiarmid). Il a publié récemment Abalamour (2012) et à nos éditions Les trucs sont démolis (anthologie, avec Le Temps qu'il fait, 2008) et Mauvaises langues (2013, Prix Max Jacob).