Pablo Neruda

Pablo Neruda
Pablo Neruda (de son vrai nom Ricardo Neftali Reyes Basoalto) est né le 12 juillet 1904 à Parral au Chili. Il publie très tôt des poèmes et collabore à différentes revues de Temuco, d'abord sous le nom de Neftali Reyes, puis adoptera définitivement le nom de Pablo Neruda en 1920. En 1927, il part... Voir plus
Pablo Neruda (de son vrai nom Ricardo Neftali Reyes Basoalto) est né le 12 juillet 1904 à Parral au Chili. Il publie très tôt des poèmes et collabore à différentes revues de Temuco, d'abord sous le nom de Neftali Reyes, puis adoptera définitivement le nom de Pablo Neruda en 1920. En 1927, il part pour Rangoon en tant que consul. En juillet 1936, la guerre d'Espagne éclate, Neruda commence L'Espagne au coeur. Consul à Paris, il fonde avec César Vallejo, le Groupe hispano- américain d'aide à l'Espagne. Il est de retour au Chili en 1940. En 1945, il est élu au Sénat et devient membre du parti communiste chilien. Contraint à l'exil pour son opposition au régime de González Videla, il gagne l'Europe puis l'URSS, séjourne en Pologne, en Hongrie et en Italie. Il visitera également l'Inde et le Mexique. C'est là que paraîtra en 1950 son Chant Général, écrit dans la clandestinité. L'oeuvre est interdite au Chili. En 1949, Neruda devient membre du Conseil Mondial de la Paix à Paris. En 1953, il obtient le Prix Staline " pour la paix " et en 1955, en même temps que Pablo Picasso, le Prix international de la paix. De retour au Chili en 1952, il devient, en 1957, président de l'Union des écrivains chiliens. En 1958, tout comme en 1964, il soutient la campagne électorale de Salvador Allende comme candidat à la présidence de la République. Le 21 octobre 1971, Pablo Neruda obtient, le Prix Nobel de littérature. Il meurt à Santiago du Chili le 23 septembre 1973, quelques jours après le coup d'Etat militaire.

Avis (9)

  • add_box
    Couverture du livre « Chant general » de Pablo Neruda aux éditions Gallimard

    Terrevive sur Chant general de Pablo Neruda

    Toute la beauté de l'écriture de Pablo Neruda : grandiose.

    Toute la beauté de l'écriture de Pablo Neruda : grandiose.

  • add_box
    Couverture du livre « La solitude lumineuse » de Pablo Neruda aux éditions Gallimard

    Joel Fauche sur La solitude lumineuse de Pablo Neruda

    Magnifique et poétique voyage à travers le temps et l'espace

    Magnifique et poétique voyage à travers le temps et l'espace

  • add_box
    Couverture du livre « La centaine d'amour » de Pablo Neruda aux éditions Gallimard

    régine berlinski sur La centaine d'amour de Pablo Neruda

    Une belle invitation à l'amour...un livre à garder au fond de son sac sa poche à ouvrir au petit bonheur ....

    Une belle invitation à l'amour...un livre à garder au fond de son sac sa poche à ouvrir au petit bonheur ....

  • add_box
    Couverture du livre « Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée ; les vers du capitaine » de Pablo Neruda aux éditions Gallimard

    nathalie delhaye sur Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée ; les vers du capitaine de Pablo Neruda

    Ce livre est composé de trois parties.

    La première, "Vingt poèmes d'amour", comporte les poèmes qu'a écrits Pablo Neruda alors qu'il avait une vingtaine d'année. Pas encore animé par la passion qu'il connaîtra par la suite, cette poésie est déjà toute en charme et douceur.

    La seconde...
    Voir plus

    Ce livre est composé de trois parties.

    La première, "Vingt poèmes d'amour", comporte les poèmes qu'a écrits Pablo Neruda alors qu'il avait une vingtaine d'année. Pas encore animé par la passion qu'il connaîtra par la suite, cette poésie est déjà toute en charme et douceur.

    La seconde concerne cette période aussi, "une chanson désespérée" offre toutefois un regard plus sombre, le poète se sent abandonné, il se cherche, il souffre.

    "Les Vers du capitaine" sont les poèmes de la passion. Pablo Neruda a longtemps caché ces poèmes, écrits pour l'amour de sa vie, Matilde, mais, par respect pour sa seconde épouse, Deloa, l'histoire dit qu'il hésitait à faire publier ces écrits, et il l'a fait de façon anonyme.
    J'ai beaucoup aimé cette partie, où son aimée et le poète sont amenés à ne faire qu'un. Il la mêle à sa vie toute entière, à son jardin secret, à ses combats. Elle devient tout pour lui et il ne conçoit plus de vivre sans elle, crie sa rage et sa souffrance.

    C'est une poésie ardente qui transporte et bouleverse, à mon avis encore plus intense que "La Centaine d'amour", autre recueil dédié à Matilde. L'histoire de ces vers qui auraient pu ne jamais paraître y ajoute une part de mystère.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !