Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ophelie Bruneau

Ophelie Bruneau
Ophélie Bruneau, c'est beaucoup de tendresse, un peu d'humour noir, et une plume qui vogue sans complexe d'un univers à l'autre. Avec Fille des deux rives elle vous propose un univers de fantasy d'une rare qualité qui vous emportera au fil des pages au gré des aventures de Bodmaëlle.

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « La dernière fée de Bourbon » de Ophelie Bruneau aux éditions Lynks

    Fantasybooksaddict sur La dernière fée de Bourbon de Ophelie Bruneau

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/11/la-derniere-fee-de-bourbon-ophelie.html?m=1

    J'ai adoré me retrouver sur l'île de Bourbon (la Réunion aujourd'hui) en 1873 sous l'empire britannique car l'auteure réussie le pari de nous faire voyager avec elle. En effet, on sent qu'elle a fait...
    Voir plus

    https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/11/la-derniere-fee-de-bourbon-ophelie.html?m=1

    J'ai adoré me retrouver sur l'île de Bourbon (la Réunion aujourd'hui) en 1873 sous l'empire britannique car l'auteure réussie le pari de nous faire voyager avec elle. En effet, on sent qu'elle a fait des recherches car grâce à ses descriptions, elle nous dépeint parfaitement les paysages, les couleurs, les odeurs, les us et coutumes d'une île qui est restée sous le joug anglais... C'est extrêmement enrichissant !

    Cependant, je dois dire que j'ai eu du mal à me projeter dans l'intrigue aux côtés de l'héroïne, Lisha. Je suis restée simple spectatrice durant les deux tiers du roman et c'est assez étrange comme sensation car cela m'arrive rarement. Je crois que Lisha et les autres personnages n'ont pas réussi à susciter complètement mon empathie. Le problème de celle-ci, est qu'elle est beaucoup trop en retrait. Certes, on parle de condition de la femme ici. A cette époque, elle est censée ne pas avoir d'avis et tenir la maison. Elle vit des moments difficiles et doit prendre des décisions compliquées malgré son jeune âge. Elle peu donc parfois être attachante. Cependant, le reste du temps, elle est conforme au rôle qu'on attend d'elle et manque de passion, tout comme l'intrigue. J'aurais préféré qu'il y ait davantage de sentiments qui s'en dégage car certains passages auraient dû davantage me toucher étant donné que je suis une grande sensible et cela n'a pas été le cas. Il y a également quelques longueurs et cela est renforcé par le manque d'action.
    Pourtant, j'ai beau m'être focalisée sur les points négatifs, tout n'est pas à jeter loin de là. L'intrigue est originale et mêle uchronie, fantastique et parfois steampunk avec le côté industriel, et ceci avec beaucoup de talent !

    Vous l'aurez compris, mon seul regret est que je n'ai malheureusement pas réussi à vivre complètement l'histoire aux côtés des personnages. Il s'agit certainement d'une question de sensibilité car le roman est bien écrit et l'univers extrêmement intéressant à découvrir.

  • add_box
    Couverture du livre « L'enceinte 9 » de Ophelie Bruneau aux éditions Lynks

    Mathilde Guillaume sur L'enceinte 9 de Ophelie Bruneau

    Un récit dystopique original : une pandémie mondiale qui pousse la population à un confinement en enceintes, une société enfermée dans des règles strictes qui tend vers le chaos et les pénuries, des politiques qui cachent le désastre derrière de belles paroles, une protagoniste qui va tenter de...
    Voir plus

    Un récit dystopique original : une pandémie mondiale qui pousse la population à un confinement en enceintes, une société enfermée dans des règles strictes qui tend vers le chaos et les pénuries, des politiques qui cachent le désastre derrière de belles paroles, une protagoniste qui va tenter de renverser les choses au péril de sa vie. Une belle quête de vérité et de liberté !

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2019/10/03/lenceinte-9/

  • add_box
    Couverture du livre « L'enceinte 9 » de Ophelie Bruneau aux éditions Lynks

    Les Fantasy d'Amanda sur L'enceinte 9 de Ophelie Bruneau

    Retrouvez d’autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    Une douce tentation

    En découvrant le synopsis de L’Enceinte 9, un mélange de post-apocalyptique et de dystopie, je me suis dit : « Pourquoi pas ? ». Certes, l’idée n’a rien de novateur mais, en règle...
    Voir plus

    Retrouvez d’autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    Une douce tentation

    En découvrant le synopsis de L’Enceinte 9, un mélange de post-apocalyptique et de dystopie, je me suis dit : « Pourquoi pas ? ». Certes, l’idée n’a rien de novateur mais, en règle générale, la recette fonctionne toujours aussi bien avec moi.

    Verdict ? Malgré quelques bémols, j’ai globalement passé un bon moment de lecture. Je remercie donc les éditions Lynks pour cet envoi, et tout particulièrement pour les goodies que contenait la box littéraire !

    Une héroïne qui sort des sentiers battus

    Ysa, qui est représentée sur la couverture, n’est pas le genre de personnage que l’on a l’habitude de suivre. Grande, un chouïa trop musclée pour une jeune fille, parfois un peu gauche, elle est en effet aux antipodes des protagonistes féminins, belles et fragiles pour la plupart. Pour autant, elle ne tombe pas dans l’extrême opposé, à savoir l’héroïne badass, puisqu’à l’intérieur, Ysa est douce, gentille et, surtout, optimiste.

    Le hic, c’est que l’auteure insiste trop sur ces qualités selon moi, réduisant son personnage à quelques traits de caractère, uniquement. Malgré cela, j’ai beaucoup apprécié Ysa et ses différences.

    Dans la précipitation

    Les débuts de L’Enceinte 9 m’ont beaucoup emballée, même si je m’y attendais. Une ville entière coupée du monde qui se meurt lentement suite à la diminution progressive des ressources disponibles ? Rien qu’avec ça, l’auteure m’avait déjà attrapée dans ses filets.

    Cependant, une fois l’intrigue principale lancée, j’ai trouvé que tout allait beaucoup trop vite. Résultat : le récit manque de transitions et emprunte des chemins trop évidents, voire même faciles. C’est notamment le cas de la romance qui survient très rapidement et sans la moindre subtilité. Heureusement, il ne s’agit là que d’un tremplin pour la suite.

    Une touche de politique sur fond de catastrophe

    L’histoire va bien au-delà de celle d’Ysa, puisqu’elle aborde l’avenir incertain de l’Enceinte 9. Outre les aventures de notre jeune héroïne, nous suivons donc l’actualité des différents partis politiques qui s’expriment continuellement sur les actions à mettre en place, mais n’agissent jamais ! C’est d’ailleurs pour cette raison que des idées extrémistes émergent de la masse, poussant certains au suicide…

    Et, honnêtement, j’étais ravie de découvrir ce qui se passait en coulisse !

    Quelques surprises

    Je l’ai souligné plus haut : la trame de l’histoire demeure classique. Je l’admets, à certains moments, j’ai eu peur de m’ennuyer. Toutefois, l’auteure est parvenue à me surprendre, insérant des rebondissements là où je ne les attendais pas. Un bon point pour L’Enceinte 9.

    Le meilleur pour la fin

    Comme dans tout roman jeunesse, les choses s’accélèrent brusquement quand approche le dénouement. Pour autant, je n’ai pas boudé mon plaisir, car le final est à mes yeux le plus grand atout de ce one-shot, bien que l’épilogue ne me convienne qu’à moitié. Et oui, je suis une éternelle insatisfaite !