Olivier Gay

Olivier Gay
Anciennement consultant en stratégie à Paris, Olivier GAY est désormais écrivain à plein temps. Fan inconditionnel de George Martin et de David Gemmell, il espère insuffler à ses écrits un peu de leur souffle épique. Il a obtenu avec Les talons hauts rapprochent les filles du ciel, le Prix du pre... Voir plus
Anciennement consultant en stratégie à Paris, Olivier GAY est désormais écrivain à plein temps. Fan inconditionnel de George Martin et de David Gemmell, il espère insuffler à ses écrits un peu de leur souffle épique. Il a obtenu avec Les talons hauts rapprochent les filles du ciel, le Prix du premier roman du festival de Beaune en 2012"

Articles (4)

  • Quais du Polar 2015 : les conclusions de l'enquête menée par lecteurs.com !
    Quais du Polar 2015 : lecteurs.com a mené l'enquête !

    La 11e édition du festival international Quais du Polar, dont lecteurs.com est partenaire, s'est déroulée à Lyon du 27 au 29 mars 2015. Pendant trois jours, aux quatre coins de la ville, les quelques 70 000 visiteurs ont eu l'occasion de rencontrer une centaine d'auteurs de 23 nationalités, d'assister à des conférences, des débats, des signatures et des dizaines d'événements gratuits.

  • Retrouvez lecteurs.com à Lyon en partenariat avec le festival Quais du polar 2015
    Retrouvez lecteurs.com à Lyon en partenariat avec le festival Quais du polar 2015

    Cette année encore, lecteurs.com est partenaire du festival Quais du polar. Un événement devenu incontournable pour les férus de romans policiers, de thriller ou de suspens. Un festival qui a lieu à Lyon du 27 au 29 mars.

  • Interview d'Olivier Gay auteur du polar "Mais je fais quoi du corps ?"
    Interview d'Olivier Gay auteur du polar "Mais je fais quoi du corps ?"

    Auteur de polar et de fantasy, Olivier Gay débute une carrière d'écrivain sur les chapeaux de roue puisqu'il remporte en 2012, le prix du premier roman policier du Festival du film policier de Beaune avec Les talons hauts rapprochent les filles du ciel. Apparaît le personnage récurrent Fitz que l'on retrouve dans Les mannequins ne sont pas des filles modèles (2013) ainsi que dans son dernier roman, Mais je fzis quoi du corps ?. Rencontre avec un jeune écrivain prometteur.

  • Le gang des explorateurs enquête sur le polar !
    Le gang des explorateurs enquête sur le polar !

    Cette année, lecteurs.com est partenaire du Festival International "Quais du Polar" qui se déroule du 4 au 6 avri à Lyon. Evénement incontournable, lieu de rencontre des maîtres du genre avec notamment James Ellroy.

Avis (28)

  • add_box
    Couverture du livre « Faux frère, vrai secret » de Olivier Gay aux éditions Castelmore

    Poppy Books sur Faux frère, vrai secret de Olivier Gay

    J’avoue avoir été déçue par ce livre. J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteur mais le roman manque à mon sens de profondeur. Les personnages sont tout bonnement insupportables, qu’il s’agisse de Léa, de Mike ou de ses amis. J’ai eu envie de les secouer comme des pruniers pour qu’ils...
    Voir plus

    J’avoue avoir été déçue par ce livre. J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteur mais le roman manque à mon sens de profondeur. Les personnages sont tout bonnement insupportables, qu’il s’agisse de Léa, de Mike ou de ses amis. J’ai eu envie de les secouer comme des pruniers pour qu’ils grandissent un peu.

    Mon avis complet est disponible ici : https://leslivresdepoppy.com/2018/09/01/faux-frere-vrai-secret/

  • add_box
    Couverture du livre « La magie de Paris T.1 ; le coeur et le sabre » de Olivier Gay aux éditions Castelmore

    Léna Bubi sur La magie de Paris T.1 ; le coeur et le sabre de Olivier Gay

    Sur un coup de tête, j'ai commencé ce livre acquis lors de la dernière #GrosseOP ! J'avais hâte de découvrir une histoire d'Olivier Gay dont je n'entends que du bien...
    Et je suis heureuse car j'ai ADORÉ !!!


    L'histoire est celle d'une lycéenne qui répond au prénom de Chloé, un peu...
    Voir plus

    Sur un coup de tête, j'ai commencé ce livre acquis lors de la dernière #GrosseOP ! J'avais hâte de découvrir une histoire d'Olivier Gay dont je n'entends que du bien...
    Et je suis heureuse car j'ai ADORÉ !!!


    L'histoire est celle d'une lycéenne qui répond au prénom de Chloé, un peu complexée par sa taille qui n'est pas des moindres pour une fille mais qui en fait un atout en maniant le fleuret. Elle combat aussi bien qu'elle parle avec humour donnant naissance à de savoureux dialogues ! Entre la répartie de l'héroïne et les situations dans lesquelles elle se fourrait, j'ai beaucoup rigolé. C'était génial !!


    J'ai donc adoré Chloé et son courage, sa fidélité, sa façon de gérer sa relation pas simple avec sa mère... Une jeune fille attachante au caractère fougueux ! Elle ne se laisse pas intimider, montrant ainsi une force d'esprit qui m'a plu. Elle est obligée de faire face à la magie et à plein de nouveautés mais ne se laisse pas démonter pour autant : elle veut comprendre et fait tout pour !

    C'était également délicieux d'être au côté de cette héroïne grâce aux sensations et émotions transmises sans difficulté ! J'étais à fond dans cette aventure de dingue !


    Je ne vous dévoilerai rien de l'intrigue mais sachez qu'elle est captivante et remplie d'actions ! Pas d'ennui à l'horizon, le récit se dévoile en finesse avec ce qu'il faut de descriptions : très bon dosage ! On ressent un dynamisme agréable qui tient en haleine.


    Au niveau des personnages secondaires, l'auteur offre une belle ébauche notamment avec la maman de Chloé qui se trouve bien décrite et insérée dans l'histoire ! Je croise juste les doigts pour que le triangle amoureux ne reste qu'une esquisse même si l'auteur évoque ce cliché avec fun depuis la bouche Chloé !... Sinon, j'ai hâte d'en découvrir davantage sur les garçons, surtout Thomas, leur "groupe" et la magie !



    En outre, l'univers m'a de suite intéressée : j'étais comme Chloé, à chaque fois, je voulais en savoir plus ! Ses questions étaient pertinentes et les réponses révélées au compte goutte avec talent et adresse ! Puis les nombreuses références culturelles actuelles étaient plaisantes, adorables à lire. L'atmosphère était top !



    Pour conclure, je suis trop trop contente d'avoir dévoré ce premier tome palpitant et découvert une écriture fluide, légère et pleine d'humour ! Je suis impatiente de lire la suite qui, j'espère, sera aussi bien ! Surtout après une fin grandiose révélant par la même occasion quelque chose d'énorme !...

    Si vous avez envie de rigoler et de passer un chouette moment, je vous conseille ce titre !!


    https://un-univers-de-livres.blogspot.com/2018/08/chronique-la-magie-de-paris-tome-1-le.html

  • add_box
    Couverture du livre « Les épées de glace T.2 ; le châtiment de l'Empire » de Olivier Gay aux éditions Bragelonne

    Les Fantasy d'Amanda sur Les épées de glace T.2 ; le châtiment de l'Empire de Olivier Gay

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- La lecture commune, cette expérience palpitante ---

    Comme prévu, Saiwhisper et moi avons poursuivi notre lecture de ce diptyque. Verdict ? Même si ce second tome s'inscrit globalement dans la lignée du...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- La lecture commune, cette expérience palpitante ---

    Comme prévu, Saiwhisper et moi avons poursuivi notre lecture de ce diptyque. Verdict ? Même si ce second tome s'inscrit globalement dans la lignée du premier, nous avons toutes deux relevé des différences assez marquantes, bonnes ou mauvaises.

    J'ai donc un certain nombre de choses à dire. Mais avant, je tiens à remercier Saiwhisper pour cette lecture commune qui s'est révélée fort agréable. J'espère pouvoir remettre ça très prochainement !

    --- Une fin pour un début ? ---

    Pour rappel, je n'avais pas totalement adhéré à la fin du Sang sur la lame, ce qui avait fait naître en moi quelques appréhensions pour ce second volet. En le commençant toutefois, j'ai été plus que surprise par une révélation de taille. Je ne vous en dirai pas plus, rassurez-vous, mais je ne peux m'empêcher de penser que les chapitres concernés auraient été bien plus efficaces à la fin du premier numéro, afin de raviver l'intérêt du lecteur. Et oui, un cliffhanger, même s'il est frustrant, fait toujours son effet !

    --- Une suite écrite dans la précipitation ? ---

    Là encore, je m'interroge, car j'ai eu cette impression en tournant les pages du Châtiment de l'empire. Cependant, cette remarque n'est pas forcément négative ou, tout du moins, pas entièrement. J'ai en effet constaté que les chapitres étaient plus courts, plus dynamiques également, offrant davantage de rythme au récit.

    Mais ce changement n'est pas sans conséquence, puisque l'auteur a, en parallèle, un peu trop abusé des facilités scénaristiques. D'ailleurs, Saiwhisper partage mon avis à ce propos. En d'autres termes, l'histoire manque d'approfondissement, de détails. J'avais parfois la sensation de survoler les événements, et non pas de les vivre.

    --- Nos héros au coeur de l'action ---

    L'évolution des personnages est incroyable. Amorcée dans le premier volet, elle parvient ici à son apogée. Néanmoins, difficile pour moi d'approuver complètement les choix d'Olivier Gay dans ce domaine, car tout va bien trop vite. Quoi qu'il en soit, chaque protagoniste avait un rôle à jouer.

    J'ai d'abord été étonnée par Laath dont la personnalité se veut multiple. Il peut ainsi changer de visage en quelques secondes, affrontant les dangers à sa façon. Shani, quant à elle, se révèle pleinement. Davantage guerrière que servante, elle dévoile tout son caractère. Et quel caractère ! Olivier Gay en a peut-être fait un peu trop à son sujet, mais on oublie vite ce faux pas lorsque la belle se met en colère.

    Enfin, n'oublions pas Rekk. Je l'ai découvert sous un nouveau jour dans ce dernier opus. D'ailleurs, je crois que l'auteur a souhaité accentuer l'ambivalence qui le caractérise, car il s'est montré aussi cruel qu'attachant. Une excellente méthode pour surprendre le lecteur !

    Le seul qui n'ait pas grandi, c'est Malhin. Toujours fidèle à lui-même, il enchaîne les bourdes sans comprendre que son comportement est tout bonnement… puéril ? En bref, je n'ai pas vraiment apprécié ce personnage, trop fade à mes yeux et à ceux de ma binôme.

    --- La vengeance à tout prix ---

    Ce que je déplore dans le châtiment de l'empire, c'est que l'on perd de vue les divergences politiques. Personnellement, j'avais hâte de retrouver les comploteurs de l'ombre. Mais la vengeance de Rekk prend le pas sur le reste. de ce fait, les chapitres consacrés à Mandonius et à Theorocle m'ont semblé trop peu nombreux et l'intrigue un peu moins captivante.

    Cet aspect de l'histoire revient toutefois en avant-plan vers la fin, mais pas de la meilleure des manières. Une fois encore, j'ai trouvé que l'auteur se précipitait. Résultat : une fin bâclée et une lectrice frustrée ! Deux même, puisque Saiwhisper me rejoint aussi sur ce point.

    --- Lire ou ne pas lire La Main de l'Empereur ? ---

    Après Les Épées de glace, Olivier Gay a écrit un préquel dédié à Rekk dans ses jeunes années. J'avais donc l'intention de me le procurer pour pouvoir le lire par la suite. À présent, je me demande si c'est une bonne idée. Certes, ce diptyque m'a plu, mais il n'est pas aussi bien que je l'espérais.

    Saiwhisper m'a néanmoins affirmé que La Main de l'Empereur est un cran au-dessus, ce qui paraît logique puisque Les Épées de glace est la toute première saga éditée de l'auteur. Vous l'aurez donc compris, je suis en plein dilemme…

  • add_box
    Couverture du livre « Les épées de glace T.1 ; le sang sur la lame » de Olivier Gay aux éditions Bragelonne

    Les Fantasy d'Amanda sur Les épées de glace T.1 ; le sang sur la lame de Olivier Gay

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/

    --- Un retour aux sources ? ---

    De temps à autre, j’aime renouer avec la classic fantasy, raison pour laquelle j’ai acquis l’intégrale des Épées de glace l’an dernier. Le seul hic, c’est que je m’en lasse...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/

    --- Un retour aux sources ? ---

    De temps à autre, j’aime renouer avec la classic fantasy, raison pour laquelle j’ai acquis l’intégrale des Épées de glace l’an dernier. Le seul hic, c’est que je m’en lasse très vite, car les codes préétablis laissent peu de marge à l’originalité, à la surprise.

    Par conséquent, j’attendais le bon moment pour débuter ce gros pavé. L’occasion s’est présentée grâce à Saiwhisper, une blogueuse qui partage (en partie) ma passion dévorante pour la fantasy et dont les avis m’intéressent tout particulièrement, puisqu’elle m’a proposé une lecture commune.

    C’est donc ensemble que nous avons plongé dans le premier tome, Le sang sur la lame, qui n’est pas sans rappeler les histoires de David Gemmell. Cependant, Olivier Gay revendiquant pleinement ses inspirations, j’étais prévenue ! Et comme je suis une grande fan de Druss, le héros de Légende…

    --- Classique, mais plaisant ---

    Les débuts de l’histoire ne sortent pas des sentiers battus. Qui plus est, l’auteur nous propulse dans un univers médiéval traditionnel où l’empereur gouverne ses terres depuis son château. Rien de bien dépaysant à l’horizon, en somme !

    Toutefois, des changements subtils surviennent assez rapidement. Mine de rien, Olivier Gay tisse son intrigue, et celle-ci n’est pas aussi simplette que je l’ai cru au premier abord. Ouf !

    Alors certes, j’ai deviné quelques rebondissements – pour un amateur de fantasy, ils paraissent évidents -, mais certains mystères n’ont fait que s’épaissir. Je n’ai donc pas eu de réponse à toutes mes questions, néanmoins cela ne saurait tarder. Avec Saiwhisper, nous avons en effet prévu de lire le second tome le mois prochain.

    --- Des clichés ? Pas tant que ça ! ---

    Dans Le sang sur la lame, nous suivons essentiellement trois personnages : Malhin, Shani et Rekk, le très célèbre Boucher. Au départ, chacun d’entre eux m’a semblé un peu cliché – nous restons dans des schémas très classiques, tout de même ! Cependant, et je tiens à le souligner, l’auteur prend le temps de creuser leur personnalité, d’approfondir leurs relations grâce à un style assez fluide, en dépit de quelques répétitions malheureuses.

    Ma préférence va naturellement à Shani, dont l’évolution est tout simplement incroyable. Servante timide aux courbes trop généreuses dans les premiers chapitres, elle se transforme peu à peu en une combattante inflexible. Je suis plus mitigée concernant Malhin, car il ne sait jamais ce qu’il veut – une vraie girouette ! -, ce qui le décrédibilise fortement à mes yeux.

    Enfin, il y a Rekk. Le Boucher. Le Faiseur de veuves. J’avais hâte de rencontrer ce personnage légendaire, je l’avoue. Verdict ? Anti-héros par excellence, il est conforme à toutes mes attentes. Pas de surprise de ce côté-là, donc.

    Bien sûr, l’histoire comprend d’autres protagonistes plus ou moins stéréotypés. Je pense notamment à Theorocle, qui ne m’a pas entièrement convaincue. Mais que serait de la classic fantasy sans un héritier avide de pouvoir ?

    --- Une note négative ---

    Avant de découvrir le dénouement, j’étais assez étonnée de la qualité de ce premier tome. Malgré une intrigue convenue sous certains aspects et une romance peu convaincante, je suivais les aventures de nos compagnons avec plaisir.

    Malheureusement, la fin n’a pas eu l’effet escompté. Pour moi, l’auteur est inutilement retombé dans les clichés, ce qui m’a poussée à revoir ma note à la baisse. Dommage !

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !