Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Olivier Bourdeaut

Olivier Bourdeaut

Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.

créd...

Voir plus

Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né en 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.

Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 chez Finitude, est récompensé du prix France Culture-Télérama 2016, du grand prix RTL-Lire 2016 et du prix Roman France Télévisions 2016.

crédit photo Télérama.

Articles en lien avec Olivier Bourdeaut (6)

Avis sur cet auteur (202)

  • add_box
    Couverture du livre « En attendant Bojangles » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Rose Chambon sur En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

    Voilà un livre dont je n'avais entendu que de bons éloges.
    Eh bien, je suis passée à côté, le livre n'est pas long mais il m'a fallu des jours pour en arriver à bout.
    Ce nombrilisme de la bourgeoisie m'a vraiment agacé.
    Effectivement, l'écriture elle-même n'est pas désagréable mais ce...
    Voir plus

    Voilà un livre dont je n'avais entendu que de bons éloges.
    Eh bien, je suis passée à côté, le livre n'est pas long mais il m'a fallu des jours pour en arriver à bout.
    Ce nombrilisme de la bourgeoisie m'a vraiment agacé.
    Effectivement, l'écriture elle-même n'est pas désagréable mais ce nombrilisme !
    J'avoue qu'aux environs de la page 140, le livre a commencé à m'apporter quelques clés de lecture intéressante, j'aurais pu trouver du plaisir mais il était fini ou presque.
    Voilà, 3 étoiles parce que c'est assez bien écrit mais pas plus parce que je n'ai pas aimé, le peu d'intérêt à mis trop de temps à arriver.
    Je vous laisse juge.

  • add_box
    Couverture du livre « En attendant Bojangles » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    patrice chauville sur En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

    Résonne dans ma tête le magnifique Mister Bojangles interprété magistralement par l'immense Nina simone.
    Qu'elle est belle cette chanson.
    Et qu'il est beau ce livre que je termine à l'instant, En attendant Bojangles.
    Quelle écriture !
    Que dire qui n'a pas déjà été dit ?
    Qu'écrire qui n'a...
    Voir plus

    Résonne dans ma tête le magnifique Mister Bojangles interprété magistralement par l'immense Nina simone.
    Qu'elle est belle cette chanson.
    Et qu'il est beau ce livre que je termine à l'instant, En attendant Bojangles.
    Quelle écriture !
    Que dire qui n'a pas déjà été dit ?
    Qu'écrire qui n'a pas déjà été écrit ?
    J'ai été envoûté.
    J'étais bien avec ces personnages lunaires. Cette folie ambiante. Cet humour présent même dans les moments les plus mélancoliques.
    Hilarante cette famille. Un père coiffé à la hussarde qui invente des histoires en permanence, une mère sans identité et loufoque, un fils au diapason de ses parents... hilarant leur entourage, cet oiseau qui traverse le roman et la vie de cette maison tel un fantôme, ce sénateur obèse, aimé et pourtant affublé d'un surnom déplaisant.
    Touchant ce couple qui danse à la moindre occasion. Touchant le regard de l'enfant sur ses géniteurs.
    Émouvante cette histoire qui prend une tournure dramatique au fil des pages.
    Enivrante cette lecture, comme cet alcool doux que l'on déguste, encore et encore, sans se rendre compte qu'on perd le fil de la réalité.
    C'est si bon.
    Bon comme une pâtisserie. Une pâtisserie de grand chef. Une pâtisserie trois étoiles. Notre palais savoure. Nos yeux régalent.
    Un livre sourire.
    Un livre tendresse.
    Un livre à lire absolument

  • add_box
    Couverture du livre « En attendant Bojangles » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Manulitmanuvit sur En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

    Frustration!

    En tant qu'habitante de la banlieue nantaise, l'envie était très forte de découvrir ce premier roman d'un auteur nantais. La critique était très bonne et le roman m'avait été vivement conseillé par mon entourage. En plus, cette image d'Olivier Bourdeaut, cancre incompris de...
    Voir plus

    Frustration!

    En tant qu'habitante de la banlieue nantaise, l'envie était très forte de découvrir ce premier roman d'un auteur nantais. La critique était très bonne et le roman m'avait été vivement conseillé par mon entourage. En plus, cette image d'Olivier Bourdeaut, cancre incompris de l'éducation nationale, ayant exercé une multitude de métiers et finalement devenu écrivain, attisait ma curiosité. Un modèle pour tous les jeunes qui vont à l'école à reculons!

    L'auteur nous entraîne ici dans un voyage totalement burlesque (un peu à la manière de Boris Vian) mais pour traiter de sujets très sérieux : l'amour fou, la folie, la maladie et le suicide.

    Le narrateur est un jeune garçon (ressemblances frappantes avec l'auteur). Il nous raconte sa vie totalement déjantée aux côtés de ses parents fous amoureux et de personnages tous plus loufoques les uns que les autres. Mais on découvre progressivement au fil des pages que derrière cette folie douce se cache en fait une réelle maladie.

    J'en avais entendu tellement de bien que je suis vraiment frustrée. Frustrée de réaliser que je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire. La raison? Un peu trop de folie? Pourtant, je garde un très bon souvenir des romans de Boris Vian. J'ai aussi beaucoup aimé les romans de Romain Puertolas dans un style très loufoque également mais gai. Ici, il n'est pas question de gaieté. J'ai d'ailleurs beaucoup de mal à exprimer ce que j'ai ressenti. Peut-être en savais-je déjà trop sur l'histoire avant d'ouvrir le livre! J'en suis vraiment désolée!

  • add_box
    Couverture du livre « Pactum salis » de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude

    Madame Tapioca sur Pactum salis de Olivier Bourdeaut

    Comme nombre d’entre vous j’attendais ce livre, comme nombre d’entre vous j’avais hâte de voir ce que pouvait écrire Olivier Bourdeaut après le phénoménal « En attendant Bojangles ».
    Mon avis est fait.
    J’ai lu beaucoup de mauvaises critiques sur ce « Pactum Salis » et je pourrais en étant...
    Voir plus

    Comme nombre d’entre vous j’attendais ce livre, comme nombre d’entre vous j’avais hâte de voir ce que pouvait écrire Olivier Bourdeaut après le phénoménal « En attendant Bojangles ».
    Mon avis est fait.
    J’ai lu beaucoup de mauvaises critiques sur ce « Pactum Salis » et je pourrais en étant objective souscrire à certains des arguments qui font que l’on peut être déçu par ce livre. Mais voilà, moi, j’ai encore passé un bon moment avec la plume de cet auteur. Certes il n’y a ni la même émotion ni la même profondeur que dans le livre précédent et on est bien loin de « Bojangles le retour », mais l’écriture de Bourdeaut fonctionne sur la lectrice que je suis. C’est pétillant, c’est vif. C’est parfois facile mais les phrases claquent et les formules font mouche.
    Cette amitié improbable m’a fait penser à « un singe en hiver ». Ça boit, ça boit beaucoup, ça n’a pas la cuite mesquine ! (désolée, on a les références qu’on peut ).
    Je ferai donc partie de ceux qui achèteront - presque les yeux fermés - le prochain livre de Bourdeaut au risque évident de me lasser de ce petit côté cabotin.