Olivier Bal

Olivier Bal
Olivier Bal a été journaliste pendant une quinzaine d'années. Après avoir travaillé dans différents titres de la presse généraliste et culturelle, et fréquemment voyagé pour ses reportages, il a animé les Masterclass à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris. Il a été rédacteur en chef de... Voir plus
Olivier Bal a été journaliste pendant une quinzaine d'années. Après avoir travaillé dans différents titres de la presse généraliste et culturelle, et fréquemment voyagé pour ses reportages, il a animé les Masterclass à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris. Il a été rédacteur en chef de Jeux Vidéo Magazine, magazine leader dans le domaine du jeu vidéo jusqu'en 2017. Aujourd'hui, Olivier Bal se consacre pleinement à l'écriture. Les Limbes, un thriller fantastique, est son premier roman. Best-seller de l'auto-édition, il a d'abord conquis des milliers de lecteurs avant d'être édité en mars 2018 par la maison d'édition De Saxus. Les Limbes a reçu le Prix Méditerranée Polar 2018 du Premier Roman.

Articles (1)

Avis (13)

  • add_box
    Couverture du livre « Les limbes » de Olivier Bal aux éditions De Saxus

    Root sur Les limbes de Olivier Bal

    Lorsque James Hawinks, jeune soldat américain, se réveille ce jour-là à l’hôpital de Saigon, il a vu la mort de très près. Touché par balle à la tête lors d’une opération à Svay Rieng, sud du Vietnam, son cerveau a été épargné de justesse. C’est la première fois, dans cet hôpital – une grande...
    Voir plus

    Lorsque James Hawinks, jeune soldat américain, se réveille ce jour-là à l’hôpital de Saigon, il a vu la mort de très près. Touché par balle à la tête lors d’une opération à Svay Rieng, sud du Vietnam, son cerveau a été épargné de justesse. C’est la première fois, dans cet hôpital – une grande maison réquisitionnée par l’armée – qu’un blessé revient d’un si long coma. Les hommes entassés les uns sur les autres, les corps meurtris, les cris de souffrance, les vies brisées… James est impatient de retrouver suffisamment de force et l’usage de ses jambes pour sortir de ce mouroir. Hélas, il ne peut pas compter sur le sommeil pour récupérer car sitôt qu’il ferme les yeux, il s’insinue malgré lui dans les rêves d’inconnus. Lorsqu’il s’aperçoit de la véracité des informations recueillies dans ces rêves, il est terrorisé. Les médecins ne lui accordent que peu de crédit et l’assomment à coup de somnifères.

    Un an plus tard, démobilisé et de retour dans son Utah natal, alors qu’il peine à se reconstruire et ne se rassure que par l’ennui de la routine, il reçoit la visite de Nate Irving, son ancien lieutenant. Ses rêves l’ont suivi, mais il n’a toujours aucune explication. Irving, lui, semble en savoir plus, et le convainc de rejoindre un projet scientifique en Alaska. À vrai dire, il n’en a pas vraiment le choix, car c’est la CIA qui supervise le projet Limbes, et sa présence dans la petite base de Galena est attendue. Il va y découvrir une expérience qui défie l’entendement, et qui anime, jusqu’à la folie, la poignée de médecins qui officie dans l’ombre et toute l’équipe qui en fait partie…

    Stop ! J’en ai dit assez ! Et pourtant, ce n’est là que le début de l’extraordinaire projet Limbes imaginé par Olivier Bal. Incroyable ? Soit, mais… impossible ? Totalement fictionnel ? Il y avait tout, dans ce résumé, pour m’attirer : du mystère, du thriller, la science détournée. Est-ce que le mélange fonctionne ? Oui ! Ce roman est très intelligent. L’auteur a su contourner le farfelu inaccessible qu’on pourrait redouter avec un tel sujet pour proposer un récit construit, étayé, crédible. On se laisse un temps gagner par l’euphorie de James à la découverte du potentiel de l’esprit humain, à la limite de perdre de vue l’inéluctable issue de ce « jeu » dangereux. Le monde inconnu que nous offre Les Limbes, nourri de cultures ancestrales, et son exploitation à de mauvais desseins soulève des questions auxquelles nous n’avons pas de réponses, et quand on m’occupe les méninges comme ça, j’aime beaucoup : jusqu’où l’homme est-il prêt à aller pour prendre le contrôle ? Que nous cache notre cerveau ? On se laisse très vite entraîner dans cette aventure étonnante, d’autant que l’écriture est agréable, les descriptions parlantes, et les personnages secondaires soignés – chacun tient ici un rôle important et suscite les émotions voulues. Du suspense psychologique, une grande violence dans le propos, des réflexions abouties, je me réjouis à l’idée de lire Le Maître des limbes car croyez-moi, si vous osez franchir la frontière, vous ne pourrez pas en rester là ! Est-ce que je vous recommande ce roman hors norme ? Oui, trois fois oui.

  • add_box
    Couverture du livre « Les limbes » de Olivier Bal aux éditions De Saxus

    Laulau06_M_lire etdécouvrir sur Les limbes de Olivier Bal

    Faisons confiance à notre intuition pour choisir un livre, pour passer un moment plus qu'agréable de lecture, l'intuition ne se trompe jamais...mais attention aux rêves...
    ...............
    "Bonjour James, je suis le Pr Friedrich Kleiner.
    Votre aide nous serait précieuse pour l'avancée de nos...
    Voir plus

    Faisons confiance à notre intuition pour choisir un livre, pour passer un moment plus qu'agréable de lecture, l'intuition ne se trompe jamais...mais attention aux rêves...
    ...............
    "Bonjour James, je suis le Pr Friedrich Kleiner.
    Votre aide nous serait précieuse pour l'avancée de nos travaux. Je vous invite donc à me rejoindre à la station K27 dans le nord de l' Alaska. Mr Nate Irwing, vous accompagnera durant ce voyage ".
    Entre rêve et réalité, conscient et non conscient, James nous emmène à l'intérieur de nos rêves, il a le pouvoir de rentrer dans notre tête et notre imagination, mais il y a des limites à ne pas franchir, un endroit sacré qui amène à la folie et à la mort si on le transgresse, la curiosité sera plus forte dans les limbes au risque de pas revenir à la réalité.
    ......................
    Une fois commencée, il est difficile de lâcher ce livre, il est très bien écrit et le scénario monte en puissance au fur et à mesure que l'on tourne les pages jusqu'à la fin, magistrale.
    Tout est réuni pour faire un bon thriller, il est accessible à tous les lecteurs même ceux qui ne sont pas "fan de thriller" car il se lit facilement comme un bon roman à suspens.
    Je suis contente qu'il y ait une suite : "Le Maître des Limbes"
    pour continuer un plus qu'agréable moment de lecture.
    Merci Mr Bal de me faire partager un moment de lecture hors du temps où plus rien n'a d'importance hormis la vie de James...

  • add_box
    Couverture du livre « Le maître des limbes » de Olivier Bal aux éditions De Saxus

    Kamiyu-chan sur Le maître des limbes de Olivier Bal

    Livre lu dans le cadre du Cercle livresque. Après avoir dévoré « Les Limbes », premier tome du diptyque d’Olivier Bal, j’étais impatiente de découvrir la fin des aventures des Eveillés, ces individus capables de contrôler les rêves des autres. Nous retrouvons donc James près de 30 ans après...
    Voir plus

    Livre lu dans le cadre du Cercle livresque. Après avoir dévoré « Les Limbes », premier tome du diptyque d’Olivier Bal, j’étais impatiente de découvrir la fin des aventures des Eveillés, ces individus capables de contrôler les rêves des autres. Nous retrouvons donc James près de 30 ans après l’avoir laissé en Alaska. En tentant de percer le secret des rêves, plusieurs personnages vont faire une découverte fondamentale pour l’avenir de l’humanité. Que se passe-t-il réellement lorsque nous nous endormons ? Nos rêves sont-ils les nôtres ? Ou sommes-nous manipulé ? Une bataille se prépare, car qui contrôlera les rêves, contrôlera le monde.

    « Le maître des limbes » est un très bon page-turner. Il joue sur les angoisses de notre époque pour tenir le lecteur en haleine : espionnage, expériences cachés d’un empire pharmaceutique, secrets dissimulés par la CIA et la NSA, théorie du complot… Le suspense est amplifié par l’alternance des personnages et des époques. Olivier Bal nous emmène dans un monde onirique fascinant et à la fois terrifiant, entre réalité et rêves. Les personnages sont attachants et effrayants, à chaque fois à la frontière entre le Bien et le Mal. Petit à petit, leurs desseins sont révélés, de même que les liens entre les événements et les époques. De plus, comme pour le précédent tome, ce thriller est bien documenté, notamment en ce qui concerne la narcolepsie, les légendes sur l’onirisme… Il est nécessaire d’avoir lu « Les limbes » pour pleinement apprécier « Le maître des limbes » car les deux livres forment un tout.

    Pour conclure, j’ai vraiment aimé découvrir cet auteur et son univers. Merci aux lecteurs.com et aux éditions De Saxus pour cette belle lecture.

  • add_box
    Couverture du livre « Les limbes » de Olivier Bal aux éditions De Saxus

    Kamiyu-chan sur Les limbes de Olivier Bal

    Une belle découverte que « Les limbes » d’Olivier Bal. James Hawkins, un jeune soldat américain plongé dans l’enfer du Vietnam en 1970, prend une balle dans la tête. Suite à cela, il découvre que quelque chose s’est éveillé en lui. En effet, il n’est plus maître de ses rêves et visite ceux des...
    Voir plus

    Une belle découverte que « Les limbes » d’Olivier Bal. James Hawkins, un jeune soldat américain plongé dans l’enfer du Vietnam en 1970, prend une balle dans la tête. Suite à cela, il découvre que quelque chose s’est éveillé en lui. En effet, il n’est plus maître de ses rêves et visite ceux des autres. Sa vie devient un cauchemar… jusqu’au jour où on lui propose de partir dans une base militaire en Alaska afin de participer un projet secret piloté par la CIA. S’ouvre alors un monde nouveau pour lui, entre rêve et réalité… Mais explorer les rêves est-il un don… ou une malédiction ?

    Premier roman d’Olivier Bal, « Les limbes » est, pour moi, une excellente surprise. J’ai découvert ce livre par hasard en parcourant les articles des Explorateurs du polar. James est un personnage torturé qui se retrouve happé dans une étude secrète qui le dépasse. L’auteur, à travers une écriture fluide et des chapitres courts qui s’enchaînent rapidement, nous embarque aux côtés de ce anti-héros, partageant ses doutes, son excitation, ses angoisses. J’ai beaucoup aimé l’originalité de l’intrigue qui mélange thriller classique, fantastique et horreur. De plus, la question de savoir jusqu’où James est prêt à aller pour trouver des réponses nous tient efficacement en haleine. L’ambiance, à travers une succession de choix, anodins en apparence, devient de plus en plus tendue jusqu’à un rebondissement étonnant que je n’ai pas vu arriver du tout.

    Pour conclure, j’ai adoré être surprise et découvrir la plume d’Olivier Bal. Je vais suivre cet auteur prometteur.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !