Nuccio Ordine

Nuccio Ordine
Né en Italie en 1958, Nuccio Ordine enseigne la littérature à l'Université de Calabre. Il est également éditeur, critique littéraire et auteur de nombreux ouvrages dédiés au philosophe Giordano Bruno et à la Renaissance. Il est professeur invité dans plusieurs universités françaises.

Avis (2)

  • Couverture du livre « L'utilité de l'inutile » de Nuccio Ordine aux éditions Pluriel

    Christelle KORCHI sur L'utilité de l'inutile de Nuccio Ordine

    Un essai essentiel et utile sur un sujet plus que jamais d'actualité, les objets, le profit, le mercantilisme à outrance, la choséification de tout. Est-il possible de vivre heureux sans profit, sans désir de gain, sans monnayer ? La réponse à l'issue de l'essai est assûrement oui, il est même...
    Voir plus

    Un essai essentiel et utile sur un sujet plus que jamais d'actualité, les objets, le profit, le mercantilisme à outrance, la choséification de tout. Est-il possible de vivre heureux sans profit, sans désir de gain, sans monnayer ? La réponse à l'issue de l'essai est assûrement oui, il est même nécessaire de ne rien faire, de ne pas être dépendant des objets, de l'argent, être libre tout simplement.

    J'ai aimé les nombreuses références aux philosophes, aux grands penseurs, aux poètes qui aident à donner un plan, un ordre et des exemples plus concrets au propos de l'auteur. Découpé en 47 rubriques ce court essai nous interroge sur la place qu'ont les objets et l'argent dans nos vies, sur l'aliénation qui en découle. Mais aussi, sur la place et la nécessité de l'inutile dans l'art, dans la vie et la construction de l'humain. C'est un manifeste qu'il faut mettre entre toutes les mains et qui n'est pas rébarbatif. J'ai bien aimé le chapitre sur la possession et le sentiment illusoire de bonheur qu'elle procure, car cela reflète totalement ce que je pense. Les conséquences désastreuses du principe de profit au monde de l'enseignement et de la recherche scientifique sont passées au crible. Je ne peux qu'être d'accord avec l'auteur qui nous alerte sur le fait que le budget pour l'éducation et les arts est toujours plus bas au moment même où on aurait besoin qu'il soit revu à la hausse. Je suis intimement convaincue que nous trouverons notre salut dans l'éducation et dans l'ouverture vers l'autre et donc la culture.

    Cet essai nous rappelle qu'il est important de se cultiver, d'apprendre, de découvrir, que l'argent n'est pas une fin en soi, que l'argent ne peut mener qu'à l'aliénation de l'homme et que son obsession fait la place belle aux fanatiques de tout bords. Une petite pépite qui ne manquera pas de parler à ceux qui se sentent (tout comme moi) déboussolés par ce monde qui ne tient compte que de l'argent, qui a érigé l'économie au rang de divinité suprême. Je ne regrette pas ma lecture qui n'a pour le coup pas été inutile .

    VERDICT

    Un essai édifiant et facile d'accès qui fait la part belle à l'éducation et à la liberté, l'altruisme et le bonheur loin des préoccupations chiffrées et mercantiles si présentes dans nos sociétés actuelles. A lire absolument

    https://revezlivres.wordpress.com/2016/08/21/lutilite-de-linutile-nuccio-ordine/

  • Couverture du livre « L'utilité de l'inutile » de Nuccio Ordine et Nuccio Flexner aux éditions Belles Lettres

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com