Nikki Gemmell

Nikki Gemmell
Nikki Gemmell est née à Wollongong, Australie. Ses premiers romans, Traversée, Les Noces sauvages et Love Song, ont été des best-sellers en Australie et en France (Belfond). Acclamée par la critique internationale, son oeuvre est traduite en quinze langues. Elle est considérée en Australie com... Voir plus
Nikki Gemmell est née à Wollongong, Australie. Ses premiers romans, Traversée, Les Noces sauvages et Love Song, ont été des best-sellers en Australie et en France (Belfond). Acclamée par la critique internationale, son oeuvre est traduite en quinze langues. Elle est considérée en Australie comme l'un des auteurs les plus originaux de sa génération. Ancienne journaliste de radio à Sydney, Darwin et Alice Springs, elle vit aujourd'hui à Londres avec son mari et leur fils. Elle a publié La mariée mise à nu et Plaisir au Diable vauvert.

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Après » de Nikki Gemmell aux éditions Au Diable Vauvert

    Nath Bertrand sur Après de Nikki Gemmell

    e ne connaissais pas Nikki Gemmell, c’est donc avec « Après » que je suis entrée dans son univers littéraire, et quel chamboulement !

    « Après » n’est pas un roman, c’est un récit, paru aux Editions Au Diable Vauvert en cette rentrée littéraire d'hiver, que j'aime tant.. J’ai eu la chance de...
    Voir plus

    e ne connaissais pas Nikki Gemmell, c’est donc avec « Après » que je suis entrée dans son univers littéraire, et quel chamboulement !

    « Après » n’est pas un roman, c’est un récit, paru aux Editions Au Diable Vauvert en cette rentrée littéraire d'hiver, que j'aime tant.. J’ai eu la chance de le découvrir en avant-première , mais je dois vous avouer qu’il m’a fallu du temps pour poser des mots sur mon ressenti. Ce n’est pas une histoire inventée, c’est celle de l’autrice, qui, confrontée au décès de sa mère, écrit et décrit son long chemin vers la résilience.

    Une mère avec laquelle elle entretenait une relation aussi complexe que tumultueuse, depuis l’adolescence. Une mère qu’elle nomme par son prénom, Elayn. Pour prendre de la distance avec la douleur ?

    « Elayn et moi étions les deux seules femmes de la famille et nous aurions dû être alliées. Nous ne l’avons jamais été… Toute une vie, entre elle et moi, une mère et sa fille : une bataille pour garder le contrôle »

    Une mère qui a choisi de mourir dignement, car elle souffrait trop. Une mère hors normes, jusqu’au bout. Jusqu’à ce terrible choix mûri depuis de longs mois.

    Au-delà de l’incompréhension, au-delà de la colère de Nikki et de son frère Paul, il y a cet « Après ». Un après fait de pointillés, de désespérance, de questions.

    Comment une femme élégante, intelligente, pleine de vie peut-elle choisir d’y mettre un terme ? Comment faire face à cette décision jugée de prime abord comme égoïste ? Comment accepter le vide, et toutes ces choses non dites ?

    Au fil des chapitres, émaillés d’ extraits de son journal intime, et de photographies, l’autrice évolue et sa vision change peu à peu, pour faire place à une réflexion sur l’euthanasie. Mais ce récit n’est pas que mort, colère, douleur , et noirceur. C’est aussi l’ultime déclaration d’amour d’une fille à sa mère, un hommage poignant qui a su éviter le superflu, les artifices et la facilité, mettant en avant l’émotion et la compassion.

    « J’ai l’impression d’être une femme complète, à présent. Plus forte. Plus sage. Avec de petites cicatrices partout sur ma vie, mais je recommence à rire... . La délivrance brille enfin. »

  • add_box
    Couverture du livre « Avec mon corps » de Nikki Gemmell aux éditions Lgf

    Manika sur Avec mon corps de Nikki Gemmell

    Un livre composé d'un peu plus de 220 chapitres, comme 220 leçons de vies, intimes pour mieux vivre notre féminité.

    La narratrice se raconte, alors qu'elle sent le désir s'émousser dans son couple elle revient sur son passé et la découverte de la sexualité, retour sur une initiation qui...
    Voir plus

    Un livre composé d'un peu plus de 220 chapitres, comme 220 leçons de vies, intimes pour mieux vivre notre féminité.

    La narratrice se raconte, alors qu'elle sent le désir s'émousser dans son couple elle revient sur son passé et la découverte de la sexualité, retour sur une initiation qui l'échauffe, lui redonne confiance, l'amène à devenir, redevenir la femme libre et libérée qu'elle était, sure de ses envies pour rallumer le feu.

    Un livre brillant, doux ou cru, particulièrement bien écrit qui m'a profondément touchée et que j'ai envie d'offrir à toutes les femmes.

  • add_box
    Couverture du livre « Love song » de Nikki Gemmell aux éditions Belfond

    Galirad sur Love song de Nikki Gemmell

    Dommage! Nikki Gemmell est passé, à mes yeux, à côté de la réalisation d’un chef d’œuvre !
    En effet, les éléments structurants étaient présents, l’histoire se tenait et le drame planait à chaque page.
    Pourtant l’auteur ne laisse pas couler les mots : elle retient les phrases lorsqu’elle...
    Voir plus

    Dommage! Nikki Gemmell est passé, à mes yeux, à côté de la réalisation d’un chef d’œuvre !
    En effet, les éléments structurants étaient présents, l’histoire se tenait et le drame planait à chaque page.
    Pourtant l’auteur ne laisse pas couler les mots : elle retient les phrases lorsqu’elle devrait les laisser courir, nous abreuve de détails lorsqu’il suffirait qu’elle suggère. Puis elle devient vague au lieu d’être rigoureuse, supprime la cadence pour y mettre de la lenteur.
    Si je suis allée au bout de ce roman, c’est que ma curiosité aura été excitée mais à aucun moment la magie du langage n’aura opéré !
    Problème inhérent à la traduction ou réelle nature du roman ?

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !