Nicolas Lebel

Nicolas Lebel
Nicolas Lebel est astro-chirurgien sur Bételgeuse et opère les étoiles à c?ur ouvert jusqu'à l'heure où la libellule hulule à la lune. Le texte Les Frères du Serment est sa première épopée lyrique en alexandrins.

Avis (46)

  • Couverture du livre « De cauchemar et de feu » de Nicolas Lebel aux éditions Marabout

    Annie Boucher sur De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel

    Irlande , l'IRA, les catholiques, les protestants, la guerre. Ensuite les attentats et incendies criminels . ça chauffe très fort mais l'équipe du capitaine Mehrlicht est sur le coup. Enquête passionnante et beaucoup d'humeur !

    Irlande , l'IRA, les catholiques, les protestants, la guerre. Ensuite les attentats et incendies criminels . ça chauffe très fort mais l'équipe du capitaine Mehrlicht est sur le coup. Enquête passionnante et beaucoup d'humeur !

  • Couverture du livre « De cauchemar et de feu » de Nicolas Lebel aux éditions Marabout

    mavic_lit sur De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel

    Une découverte détonante avec le capitaine mehrlicht et son équipe. Une rencontre qui envoie du lourd, du très très lourd, me donnant envie de découvrir les précédentes enquêtes.
    Je ne savais pas réellement à quoi m'attendre avec ce thriller et je suis loin d'être déçue. Ça démarre sur les...
    Voir plus

    Une découverte détonante avec le capitaine mehrlicht et son équipe. Une rencontre qui envoie du lourd, du très très lourd, me donnant envie de découvrir les précédentes enquêtes.
    Je ne savais pas réellement à quoi m'attendre avec ce thriller et je suis loin d'être déçue. Ça démarre sur les chapeaux de roue et malgré quelques moments d'accalmie on retrouve un rythme assez constant. D'autant plus que l'histoire nous mène à travers deux époques : celle de l'IRA des années 70 et notre époque actuelle.
    Et je dois dire que c'est enrichissant à tout point de vue mais en particulier sur le folklore irlandais. C'est écrit de telle sorte qu'on s'imagine sans mal cette période assez sombre où la guerre civile était plus que présente et les victimes nombreuses.
    Vous l'aurez donc compris, c'est sur ce fond que s'appuie l'enquête. Une enquête menée par le capitaine Mehrlicht, personnage haute en couleur et au caractère explosif. Il a accompagné de Dos Santos et Sophie Latour, ses lieutenants, et qui ne sont pas en reste niveau personnalités. Avec eux pas le temps de s'ennuyer une seule seconde et pourtant chacun à leur façon ils dissimulent certaines blessures. Chose que j'espère développer avec les précédents opus. Mais ce sont ses failles qui les rendent humains et peut-être d'un côté plus abordable.

    Ainsi l'intrigue nous promène entre l'Irlande et Paris. Malgré une découverte assez rapide du coupable, j'ai trouvé plaisant de suivre l'évolution et les choix qui ont mené à notre instant T, c'est-à-dire au premier meurtre dans un pub irlandais.

    Je ne sais pas si j'ai vraiment ressenti de la peine pour notre assassin mais je peux certifier qu'il ne m'a pas laissée indifférente comme aucun des protagonistes d'ailleurs. Ainsi on suit l'enquête au fur et à mesure entrecoupé par ce que j'appellerai des scènes de vie. Ce n'est pas seulement des flics au travail que l'on suit mais également des flics en mode off. Et donc l'intrigue continue, malmenant nos chers enquêteurs jusqu'au point final. Et quel point final !

    A dire comme ça, ça peut paraître facile mais je n'aurais pu imaginer un autre final. Pour moi, elle conclut à la perfection cette intrigue.

    En bref, une Irlande que l'on découvre d'un point de vue historique, des personnages haut en couleur, une intrigue et une enquête menées aux petits oignons. Ici tout est réuni pour passer un excellent moment.

  • Couverture du livre « De cauchemar et de feu » de Nicolas Lebel aux éditions Marabout

    sylvie Guével sur De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel

    Le capitaine Mehrlicht et ses équipiers les lieutenants Latour et Dossantos ne sont pas à la fête sur leur 4ème enquête.
    C'est pourtant bientôt Pâques, et ils ne vont pas partir à la recherche d'oeux mais d'une sorte de gnome maléfique , amateur de barbecue à la sauce diable. ça crame sec dans...
    Voir plus

    Le capitaine Mehrlicht et ses équipiers les lieutenants Latour et Dossantos ne sont pas à la fête sur leur 4ème enquête.
    C'est pourtant bientôt Pâques, et ils ne vont pas partir à la recherche d'oeux mais d'une sorte de gnome maléfique , amateur de barbecue à la sauce diable. ça crame sec dans Paris et en plus tous ceux qui passent au grill sont anglais ou irlandais !
    Mehrlicht a beaucoup de mal à comprendre pourquoi le croquefeu, ou far darrrig selon que l'on se trouve de coté ou l'autre de la manche, vient faire ça cuisine expiatoire sur le territoire français. Fumant ses gitanes à la file et jurant à tour de bras notre Kermit policier se délite, se ratatine au fil des heures qui passent, et son équipe avec lui.

    Bref, tout le monde part en sucette et, je l'avoue, malgré la gravité du sujet, Nicolas Lebel arrive à me faire rire. Ses descriptions autant physiques que verbales de son capitaine batracien sont hilarantes et ce savant mélange d'humour, d'histoire, et de terreur donne un résultat absolument captivant.

    Au delà de l'enquête, l'auteur nous emmène dans le passé d'une Irlande détruite au fil des siècles par des guerres intestines entre catholiques, protestants et anglais. L'époque évoquée est celle des années 60/70 et entre hier et aujourd"hui se tisse peu à peu le lien destructeur qui, grâce à l'aide du superintendant anglais Tullamore va éclairer ce bûcher pascal.

    Ce dernier opus est mon préféré parce que j'ai beaucoup appris sur l'histoire de l'Irlande, parce que j'ai beaucoup ri avec ce capitaine version Kermit défraichit et parce que je suis entrée davantage dans l'intimité de ce groupe de policiers atypique;

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com