Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Nicolas Digard

Nicolas Digard
Nicolas Digard est scénariste. Les loups de Sherwood est son premier roman.

Avis sur cet auteur (3)

  • add_box
    Couverture du livre « Frigiel et Fluffy T.3 ; la forêt de Varogg » de Nicolas Digard et Frigiel aux éditions Slalom

    Sabrina Desremp sur Frigiel et Fluffy T.3 ; la forêt de Varogg de Nicolas Digard - Frigiel

    L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier :
    http://revesurpapier.blog4ever.com/frigiel-et-fluffy-de-frigiel-et-nicolas-digard-tome-3


    Alors qu'il est retenu prisonnier dans la Cité Engloutie de Suratan, Frigiel découvre que son grand-père est toujours vivant. Il ne lui en faut pas plus pour...
    Voir plus

    L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier :
    http://revesurpapier.blog4ever.com/frigiel-et-fluffy-de-frigiel-et-nicolas-digard-tome-3


    Alors qu'il est retenu prisonnier dans la Cité Engloutie de Suratan, Frigiel découvre que son grand-père est toujours vivant. Il ne lui en faut pas plus pour trouver le courage de se battre. Son objectif : s'évader de son cachot pour sauver son grand-père. C'est aux cotés de ses fidèles amis et de ses nouveaux compagnons, que Frigiel tente de s'échapper de cet endroit lugubre. Et le temps presse, une autre mission les attend...


    Cette nouvelle aventure nous tient en haleine dès les premières pages. Quitter la prison sous-marine n'est pas une mince affaire, mais ce n'est pas ça qui arrêtera nos héros. Ils ne se laissent pas abattre et unissent leurs forces. J'ai beaucoup aimé y rencontrer de nouveaux personnages, surtout l'impressionnante Hima et Stekx le gobelin froussard et accro à la poudre à canon qui m'a bien fait rire. Dès le début, on se sent vraiment bien entouré !


    Mais ce nouveau tome ne se résume pas à cette sortie de prison. Loin de là. Frigiel doit mettre la main sur le second coffre et le voyage qui l'attend est particulièrement mouvementé. Frigiel doit se rendre dans la forêt de Varogg, qui est loin d'être un lieu sans danger. Comme dans les deux précédents tomes, les surprises ne manquent pas. Et c'est pour cette raison que j'aime autant explorer ce monde si vaste. On va de plus en plus loin et chaque lieu a ses particularités et sa part de dangers.


    Si le récit est riche en aventures, il est aussi riche en révélations. Le retour du grand-père de Frigiel est un évènement très important dans ce tome et leurs retrouvailles nous permettent de découvrir enfin tout ce que son grand-père ne lui a jamais dit. Elles nous permettent de découvrir tout ce qu'il lui a caché sur sa famille mais aussi sur la magie. C'est l'occasion d'en apprendre plus et ces révélations sont très intéressantes et émouvantes.


    Mais finalement ce que j'ai préféré, c'est découvrir que la magie était beaucoup plus présente. On se rend compte qu'on ne sait pas tout à son sujet. Frigiel ignore tout de ses capacités de mage et chaque fois qu'il se sert de sa magie on est aussi fasciné qu'inquiet. Parce que tout peut arriver...


    Verdict : Un troisième tome passionnant. C'est une série que j'adore toujours autant et qui se laisse dévorer. L'action et l'aventure sont toujours présentes et le récit est très prenant. Encore un tome avec lequel on ne s'ennuie pas une seconde et qui donne vraiment très envie de poursuivre l'aventure !

  • add_box
    Couverture du livre « Frigiel et Fluffy T.2 ; les prisonniers du Nether » de Nicolas Digard et Frigiel aux éditions Slalom

    Mathilde Guillaume sur Frigiel et Fluffy T.2 ; les prisonniers du Nether de Nicolas Digard - Frigiel

    Une nouvelle série d’aventures palpitantes dans l’univers Minecraft, remplie de monstres, de magie et de révélations. Un bel objet-livre, plein d’illustrations noir et blanc et couleur. Des héros attachants et imprévisibles. J’ai passé un bon moment de lecture avec ce deuxième tome !

    En...
    Voir plus

    Une nouvelle série d’aventures palpitantes dans l’univers Minecraft, remplie de monstres, de magie et de révélations. Un bel objet-livre, plein d’illustrations noir et blanc et couleur. Des héros attachants et imprévisibles. J’ai passé un bon moment de lecture avec ce deuxième tome !

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2017/04/18/frigiel-et-fluffy-tome-2-les-prisonniers-du-nether/

  • add_box
    Couverture du livre « Les loups de Sherwood » de Nicolas Digard aux éditions Plon

    Aurélie Blanche sur Les loups de Sherwood de Nicolas Digard

    Allez, je vous l'avoue, jusqu'ici, Robin des Bois, c'était principalement pour moi l'image de Kevin Costner ou encore le renard au cœur de tendre de Disney. Eh oui ! Lorsque j'ai vu les promesses affichées par ce livre, j'étais très intriguée, j'avais bien envie de repartir de zéro, élargir mes...
    Voir plus

    Allez, je vous l'avoue, jusqu'ici, Robin des Bois, c'était principalement pour moi l'image de Kevin Costner ou encore le renard au cœur de tendre de Disney. Eh oui ! Lorsque j'ai vu les promesses affichées par ce livre, j'étais très intriguée, j'avais bien envie de repartir de zéro, élargir mes horizons, et ainsi redécouvrir un Robin des Bois sous un aspect totalement différent.
    Au final, je ne suis pas déçue du voyage dans les bois de Sherwood !

    Robin des Bois campe ici un personnage sombre et froid, animé par un profond désir de vengeance.
    Il est loin le roi des voleurs tel qu'on le connait ! Ce mythe est totalement balayé, on le redécouvre via une version bien plus violente, plus âpre. Venir en aide aux plus démunis est-il son but réel ou bien seulement un prétexte à sa soif de vengeance ? Lui-même semble l'ignorer. Un "roi des voleurs" dont le titre sonne on ne peut plus juste, que ce soit dans ses actions ou son caractère.

    Quant à Marianne, elle est loin d'être épargnée. Un destin éprouvant l'attend, et sa rencontre avec Robin n'a rien de romantique.

    Une histoire qui vaut le détour, habilement revisitée, une belle (re)découverte dans un Moyen-Age difficile mais non moins passionnant.

    http://www.faimdelire.com/2016/10/les-loups-de-sherwood-nicolas-digard.html