Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Nicolas Antona

Nicolas Antona

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « La tristesse de l'éléphant » de Nicolas Antona et Nina Jacqmin aux éditions Les Enfants Rouges

    Nadge_YouCanRead sur La tristesse de l'éléphant de Nicolas Antona - Nina Jacqmin

    Attention coup de cœur (qui m'a fendu le cœur)!!

    C'est la 1ère BD qui a réussi à m'émouvoir à ce point. J'aurais du me douter du côté triste et mélancolique de l'histoire, avec le titre.

    J'ai adoré la couverture (j'adore les éléphant depuis toujours, ceci explique peut être cela), sans me...
    Voir plus

    Attention coup de cœur (qui m'a fendu le cœur)!!

    C'est la 1ère BD qui a réussi à m'émouvoir à ce point. J'aurais du me douter du côté triste et mélancolique de l'histoire, avec le titre.

    J'ai adoré la couverture (j'adore les éléphant depuis toujours, ceci explique peut être cela), sans me douter de ce que j'allais y découvrir. C'est une histoire d'Amour, de la rencontre de deux jeunes gens, de leur romance...Clara d'un côté, fille du cirque, avenante, souriante au côté de son éléphant et Louis de l'autre, orphelin un peu gauche, qui est la risée de ses camarades.

    En résumé, deux personnes opposées qui s'unissent. Un conte moderne sur le temps qui passe, l'Amour malgré la distance, la maladie... j'ai tout de suite aimé les textes, la simplicité des mots et leur force combiné aux dessins (simples mais ça fait mouche et ça touche au cœur). Et cette fin... Merci pour cette claque visuelle!

    Pour conclure, on ne sait jamais de quoi sera fait demain, il faut savoir profiter des petits bonheurs dès qu'ils se présentent. Une belle leçon de vie.

  • add_box
    Couverture du livre « La tristesse de l'éléphant » de Nicolas Antona et Nina Jacqmin aux éditions Les Enfants Rouges

    Mayalc92 sur La tristesse de l'éléphant de Nicolas Antona - Nina Jacqmin

    C'est vraiment une belle histoire d'amour et les dessins sont magnifiques !

    C'est vraiment une belle histoire d'amour et les dessins sont magnifiques !

  • add_box
    Couverture du livre « Lady Whitechapel T.1 » de Nicolas Antona et Julien Motteler aux éditions Clair De Lune

    Claire @fillefan2bd sur Lady Whitechapel T.1 de Nicolas Antona - Julien Motteler

    Ne me dites pas que vous n'avez jamais acheté une bd parce que la première de couverture vous avait littéralement fasciné !
    Ce fut le cas avec cet album Lady Whitechapel, meurtres au paradis, premier tome de ce diptyque de Nicolas Antona et Julien Motteler, éditions Clair de Lune.

    Nous...
    Voir plus

    Ne me dites pas que vous n'avez jamais acheté une bd parce que la première de couverture vous avait littéralement fasciné !
    Ce fut le cas avec cet album Lady Whitechapel, meurtres au paradis, premier tome de ce diptyque de Nicolas Antona et Julien Motteler, éditions Clair de Lune.

    Nous sommes sous le règne (1837-1901) de la reine Victoria (1819-1901). Deux assassinats viennent d'être perpétrés dans Whitechapel, quartier sordide de l'East End, dédale de rues sordides, crasseuses, dangereuses, où toute la misère du monde est rassemblée dans un habitat plus qu'insalubre.
    Le tueur s'est tellement acharné sur le corps de ces deux femmes, qu'ils sont difficilement reconnaissables.

    Le commissariat de Whitechapel est chargé de l'affaire, mais pour une fois, fait exceptionnel, l'inspecteur Aberdeen voit arriver, pour l'aider dans cette enquête, l'inspecteur Bound dépêché par Scotland Yard.
    En effet, les deux femmes assassinées travaillaient dans une maison close, le Seven Heavens, lieu de débauche fréquenté par des hommes influents de la high society londonienne.

    Cet établissement, dirigé par Lady Whitechapel dont le visage est dissimulé sous un masque, dispose de sept chambres occupées par sept femmes chacune spécialisée dans un domaine particulier.
    Des rumeurs disent même qu'un membre de la famille royale serait un habitué !

    C'est donc dans ce monde de la nuit que nos deux inspecteurs vont mener leur enquête, en essayant de rester discrets pour ne pas importuner "ces riches, ces notables et ces politiciens qui viennent assouvir leurs désirs" en ces lieux.

    Étonnante découverte que cet album dont on ne voit pratiquement pas le jour. Les dessins figurent des scènes de rues plus ou moins sombres à dominante de gris et de bleu et des scènes d'intérieur éclairées à la bougie, révélant des tonalités chaudes telles le orange et le jaune.

    Le scénario fait la part belle à l'enquête et les enquêteurs pourraient peut-être, eux-aussi, avoir des secrets à nous cacher.
    L'unique reproche, que l'on peut faire à cet album, c'est de devoir patienter jusqu'au tome 2 pour découvrir qui se cache derrière le masque de Lady Whitechapel et l'identité de l'assassin.

  • add_box
    Couverture du livre « La tristesse de l'éléphant » de Nicolas Antona et Nina Jacqmin aux éditions Les Enfants Rouges

    kadeline sur La tristesse de l'éléphant de Nicolas Antona - Nina Jacqmin

    - coup de coeur
    - une magnifique histoire d'amour
    - Louis l'orphelin rond rencontre Clara la magnifique dompteuse d'éléphant
    - l'histoire est magnifique, belle et triste à la fois
    - des dessins doux, majoritairement en niveau de gris avec quelques touches de couleurs
    - A lire

    - coup de coeur
    - une magnifique histoire d'amour
    - Louis l'orphelin rond rencontre Clara la magnifique dompteuse d'éléphant
    - l'histoire est magnifique, belle et triste à la fois
    - des dessins doux, majoritairement en niveau de gris avec quelques touches de couleurs
    - A lire

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !