Negar Djavadi

Negar Djavadi
Négar Djavadi naît en Iran en 1969 dans une famille d'intellectuels
opposants aux régimes du Shah puis de Khomeiny. Elle arrive en France à
l'âge de onze ans, après avoir traversé les montagnes du Kurdistan à cheval
avec sa mère et sa soeur. Diplômée d'une école de cinéma de Bruxelles, elle
travaille... Voir plus
Négar Djavadi naît en Iran en 1969 dans une famille d'intellectuels
opposants aux régimes du Shah puis de Khomeiny. Elle arrive en France à
l'âge de onze ans, après avoir traversé les montagnes du Kurdistan à cheval
avec sa mère et sa soeur. Diplômée d'une école de cinéma de Bruxelles, elle
travaille quelques années derrière la caméra. Elle est aujourd'hui scénariste
(documentaires, courts-métrages, séries) et vit à Paris. Désorientale est son
premier roman.

Articles en lien avec Negar Djavadi (2)

Avis sur cet auteur (34)

  • add_box
    Couverture du livre « Désorientale » de Negar Djavadi aux éditions Liana Levi

    Catherine Rechenmann Arrieutort sur Désorientale de Negar Djavadi

    j'avoue être un brin désorientée ;) par la profusion de souvenirs de l'auteur ... la construction laissant à désirer

    j'avoue être un brin désorientée ;) par la profusion de souvenirs de l'auteur ... la construction laissant à désirer

  • add_box
    Couverture du livre « Désorientale » de Negar Djavadi aux éditions Liana Levi

    Pascal Gillet sur Désorientale de Negar Djavadi

    Une saga familiale comme on en lit régulièrement ces derniers temps autour de l'Iran et de ses exilé-e-s.
    Ce "roman" ne saute pas aux yeux avec l'immédiateté d'un succès indéniable, non il se laisse apprivoiser , dans les méandres de sa construction par petites touches, on se perd on attend on...
    Voir plus

    Une saga familiale comme on en lit régulièrement ces derniers temps autour de l'Iran et de ses exilé-e-s.
    Ce "roman" ne saute pas aux yeux avec l'immédiateté d'un succès indéniable, non il se laisse apprivoiser , dans les méandres de sa construction par petites touches, on se perd on attend on est peiné par l'arrachement de l'exil.
    Être en permanence écartelée entre l'ici et l'ailleurs, le soi et le nous, le proche et le loin, l'amour et le désamour, le français et le persan, le passé et le présent, l'orientale et la désorientale.
    Passionnant!

  • add_box
    Couverture du livre « Désorientale » de Negar Djavadi aux éditions Liana Levi

    kryan soler sur Désorientale de Negar Djavadi

    Je pensais sincèrement être emballée et émue par ce livre et non … Peut être que j'étais trop impatiente de le lire … Même si c'etait bien écrit et que le sujet m'intéressait, j'ai trouvé que c'était long et que j'étais un peu perdue parfois!

    Je pensais sincèrement être emballée et émue par ce livre et non … Peut être que j'étais trop impatiente de le lire … Même si c'etait bien écrit et que le sujet m'intéressait, j'ai trouvé que c'était long et que j'étais un peu perdue parfois!

  • add_box
    Couverture du livre « Désorientale » de Negar Djavadi aux éditions Liana Levi

    Catherine L sur Désorientale de Negar Djavadi

    J’attendais beaucoup, trop sans doute, de ce roman de l’exil, un thème que j’affectionne, mais qui forcément peut amener nombre d’attentes, et donc de déceptions. La narration du roman, sous forme de poupées russes, et qui demande une attention assez soutenue, est plutôt sympathique, mais trop...
    Voir plus

    J’attendais beaucoup, trop sans doute, de ce roman de l’exil, un thème que j’affectionne, mais qui forcément peut amener nombre d’attentes, et donc de déceptions. La narration du roman, sous forme de poupées russes, et qui demande une attention assez soutenue, est plutôt sympathique, mais trop de jeu sur l’anticipation, une manière de faire annoncer de nombreuses fois par la narratrice qu’elle ne peut pas parler tout de suite de tel ou tel péripétie de son enfance, qu’elle parlera bientôt de l’EVENEMENT, oui, écrit de cet manière, j’avoue que ça m’a essentiellement agacée. J’ai traîné dix jours sur moins de 350 pages, ce qui n’est tout de même pas très bon signe.

    https://lettresexpres.wordpress.com/2018/12/05/lectures-du-mois-18-novembre-2018/

Bibliographie de Negar Djavadi (1)

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !