Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Natacha Calestreme

Natacha Calestreme
Journaliste, réalisatrice, auteure, Natacha Calestrémé est membre de la société des Explorateurs Français et membre des JNE (journalistes écrivains pour la nature et l'environnement). Après avoir réalisé 31 films dédiés à l'environnement et la santé, elle écrit des thrillers psychologiques dans l... Voir plus
Journaliste, réalisatrice, auteure, Natacha Calestrémé est membre de la société des Explorateurs Français et membre des JNE (journalistes écrivains pour la nature et l'environnement). Après avoir réalisé 31 films dédiés à l'environnement et la santé, elle écrit des thrillers psychologiques dans lesquels elle partage le fruit de ses recherches journalistiques mais aussi ce qui lui a permis de dépasser certaines épreuves. Des romans qualifiés de « polars guérisseurs » par ses lecteurs.

Avis sur cet auteur (16)

  • add_box
    Couverture du livre « La clé de votre énergie ; 22 protocoles pour vous libérer émotionnellement » de Natacha Calestreme aux éditions Albin Michel

    DelphineB sur La clé de votre énergie ; 22 protocoles pour vous libérer émotionnellement de Natacha Calestreme

    J’ai découvert Natacha Calestrémé en écoutant @metamorphosepodcat (une mine d’or en matière de découvertes dans énormément de domaines, au passage). J’ai beaucoup aimé sa manière de parler de son livre et de ses protocoles et, c’est tout naturellement, que j’ai eu envie de le lire.
    Pour...
    Voir plus

    J’ai découvert Natacha Calestrémé en écoutant @metamorphosepodcat (une mine d’or en matière de découvertes dans énormément de domaines, au passage). J’ai beaucoup aimé sa manière de parler de son livre et de ses protocoles et, c’est tout naturellement, que j’ai eu envie de le lire.
    Pour résumer : L’énergie est notre moteur principal. Sa perte peut être liée à des peurs, de blocages, des émotions négatives et parfois des blessures du passé. Elle propose une méthode à travers des protocoles pour retrouver cette énergie.

  • add_box
    Couverture du livre « Les blessures du silence » de Natacha Calestreme aux éditions Albin Michel

    mavic_lit sur Les blessures du silence de Natacha Calestreme

    Voici un livre dont j’ai très entendu parlé et qui est sorti récemment en format poche. Le résumé m’a intrigué et le fait que ce soit un thriller psychologique a fini de me convaincre de me laisser tenter.

    Je vous parle aujourd’hui de Les blessures du silence de Natacha Calestrémé aux...
    Voir plus

    Voici un livre dont j’ai très entendu parlé et qui est sorti récemment en format poche. Le résumé m’a intrigué et le fait que ce soit un thriller psychologique a fini de me convaincre de me laisser tenter.

    Je vous parle aujourd’hui de Les blessures du silence de Natacha Calestrémé aux éditions Le livre de poche.

    Et quel livre ! Je l’ai lu en à peine quelques heures tant j’étais prise dans l’intrigue, dans l’ambiance assez malsaine qui y règne.

    Les personnages sont d’un charisme à toute épreuve et l’envie d’en savoir plus sur ce qui est arrivée à cette chère Amandine, disparu, sans que rien ne l’explique vraiment. Surtout que les avis se contredisent et qu’aucun de ses proches n’est vraiment d’accord sur ce qui a pu lui arriver.

    De quoi intriguer la lectrice que je suis et de m’immerger complètement dans la vie d’Amandine Moulin.

    Les méninges tournent à plein régime et ne se reposent que très peu. D’autant plus que Natacha Calestrémé aborde un sujet de société qui est malheureusement commun et d’une triste réalité. Et à aucun moment je n’ai eu la sensation qu’elle en rajoutait, elle reste dans la juste mesure où on a aucune difficulté à croire que l’on est proche de la vérité.

    Pour nous prendre dans ses filets, l’auteure nous raconte ce qui a entraîné la disparition d’Amandine en remontant dans le passé, quelques mois avant. Et c’est là que les rouages se mettent en route et que des doutes ont assailli mon esprit en me demandant sans cesse qui était le coupable, ou plutôt qui était responsable de sa disparition ? On va le voir bien vite, mais Amandine ne s’est pas suicidé et les causes sont plus vicieuses qu’on ne peut le penser.

    Tout l’intérêt d’un thriller psychologique d’ailleurs.

    Alors, entre deux retours dans le passé on suit l’enquête du point de vue de Yoann Clivel, inspecteur de la police judiciaire. Par un concours de circonstances il se trouve à reprendre l’affaire en cours et va aller de découverte en découverte. Et cet inspecteur il est poignant. Tout n’est pas rose pour lui, et il mène un sacré combat intérieur en même temps qu’il mène de front cette enquête qui va s’avérer plus compliqué que ce qu’elle parait être.

    Deux combats pour deux issues complètement différentes et pourtant qui sont toute aussi poignantes.

    Croyez-moi, les émotions vous traverse comme un véritable tourbillon. L’incompréhension d’abord, puis peu à peu la suspicion jusqu’à ce que la colère prenne le dessus. Evidemment c’est touchant tout autant que c’est révoltant et encore maintenant j’ai du mal à croire que cela puisse exister dans notre réalité.

    En bref,
    Je prends le parti de ne pas vous dire de quoi le sujet traite pour ne pas vous gâcher tout le plaisir de la lecture même si à mon sens le résumé en dit pas mal. Ou plutôt on sait qu’on est dans un registre du psychologique mais on ne sait jamais vraiment ce qui nous attend au tournant.

    Et c’est ça que j’ai adoré dans Les blessures du silence.

    Cette capacité de l’auteure à me surprendre, à m’envoûter par ses mots, à tel point que quitter le livre des yeux juste 5 secondes devient compliqué. Jusqu’aux dernières pages elle arrive à nous surprendre, à nous faire passer par trois mille émotions (et j’exagère à peine…) pour une fin aux petits oignons comme j’aime le dire.

    Un seul conseil : procurez-vous le vite !

  • add_box
    Couverture du livre « Les blessures du silence » de Natacha Calestreme aux éditions Albin Michel

    Prune42 sur Les blessures du silence de Natacha Calestreme

    Un thriller au point de départ intéressant et original mais je trouve qu'il manque de la profondeur à ce roman, le suspense aurait gagné de l'ampleur avec plus d'éléments, en creusant plus loin l'aspect de la manipulation. La dernière partie du livre autour du travail de la psychiatre m'a moins...
    Voir plus

    Un thriller au point de départ intéressant et original mais je trouve qu'il manque de la profondeur à ce roman, le suspense aurait gagné de l'ampleur avec plus d'éléments, en creusant plus loin l'aspect de la manipulation. La dernière partie du livre autour du travail de la psychiatre m'a moins parlé, je l'ai trouvée un peu farfelue et irrationnelle. Je termine un peu sur ma faim.

  • add_box
    Couverture du livre « Les blessures du silence » de Natacha Calestreme aux éditions Albin Michel

    CATHIE LOUVET sur Les blessures du silence de Natacha Calestreme

    Les blessures du silence a été publié en 2018 par les éditions Albin Michel. Il est le quatrième roman de l'auteure que néanmoins je découvre. Le style est fluide, utilisant alternativement un vocabulaire recherché et précis dans proposant une combinaison de mots à la musicalité étrange:...
    Voir plus

    Les blessures du silence a été publié en 2018 par les éditions Albin Michel. Il est le quatrième roman de l'auteure que néanmoins je découvre. Le style est fluide, utilisant alternativement un vocabulaire recherché et précis dans proposant une combinaison de mots à la musicalité étrange: "Malheureusement, seule une forme sombre au contour flou me dévisage. Même mon reflet n'arrive pas à s'imposer dans le limon de la ville. Je scrute les rugosités du sol à la recherche d'un signe positif, un morceau d'asphalte en forme de cœur, un brin d'herbe qui s'épanouirait dans le béton." (Page 7)...ou plus familier si les circonstances l'exigent: "Combien de temps va-t-il jouer au faux-cul? Il n'y a pas de honte à avouer qu'on a été amoureux et qu'on s'est ramassé! Filippo m'emmerde avec son jeu du chat et de la souris."(Page 65).
    L'histoire nous est racontée selon le point de vue de deux narrateurs différents, alternant les chapitres d'avant la disparition dans lesquels Amandine raconte son histoire avec ceux d'après la disparition dans lesquels Yoann raconte l'enquête, à la première personne et au présent, rendant ainsi l'histoire plus vivante, plus aisée à s'approprier. Et là où ça devient encore plus intéressant, c'est que l'auteure présente différentes perceptions d'un même événement du passé, ou d'une même personne, par exemple comment Amandine est perçue par ses proches, proposant des portraits psychologiques très fouillés.
    Les thèmes abordés sont le harcèlement au sein de couple et la perversion dont de nombreuses femmes, mais aussi des hommes, sont victimes chaque jour sans que le droit français ne le reconnaisse; comment sortir de cette spirale de violences verbales ne laissant aucune trace apparente, comment aider les victimes et les comprendre.

    Les blessures du silence est mon premier coup de coeur de cette année 2018. Tout y est à sa place: le ton juste, le style fluide, les personnages attachants et bien campés, les descriptions appropriées sans détails inutiles, la construction judicieuse, le thème intelligemment traité. Honnêtement, rien à redire, sinon que je vous conseille vivement de vous plonger dans l'univers de Natacha Calestrémé...ce que je compte faire dès que possible en lisant ses trois précédents romans.

Ils suivent Natacha Calestreme

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !