Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Nancy Kress

Nancy Kress
Auteure de SF best-seller aux Etats-Unis, Nancy Kress, née en 1948 à Buffalo, dans l'état de New York, a publié une vingtaine de romans et cinq recueils de nouvelles. Couverte des plus prestigieux prix littéraires du domaine, son œuvre lui a valu le Hugo à deux reprises, le Nebula six fois, et ... Voir plus
Auteure de SF best-seller aux Etats-Unis, Nancy Kress, née en 1948 à Buffalo, dans l'état de New York, a publié une vingtaine de romans et cinq recueils de nouvelles. Couverte des plus prestigieux prix littéraires du domaine, son œuvre lui a valu le Hugo à deux reprises, le Nebula six fois, et le prix des lecteurs de la revue Asimov's SF cinq fois. En France, elle a été publié chez Pocket, J'ai Lu et plus récemment chez ActuSF. Les éditions du Bélial' ont publié Le Nexus du docteur Erdmann en 2016, l'un des volumes ayant participé au lancement de la colletion « Une heure- lumière », un texte lauréat du prix Hugo 2009 qui s'est vendu à ce jour à plus de 3000 exemplaires et est en cours de réimpression.

Avis sur cet auteur (11)

  • add_box
    Couverture du livre « La fontaine des âges » de Nancy Kress aux éditions Le Belial

    kadeline sur La fontaine des âges de Nancy Kress

    Le traitement des évolutions médicales et de la vieillesse semblent être des thèmes récurrents chez Nancy Kress et encore une fois la façon dont elle aborde ces thèmes me plait beaucoup.
    Max est vieux et riche mais il ne l’est pas devenu riche de manière très honnête. Il attend la mort dans sa...
    Voir plus

    Le traitement des évolutions médicales et de la vieillesse semblent être des thèmes récurrents chez Nancy Kress et encore une fois la façon dont elle aborde ces thèmes me plait beaucoup.
    Max est vieux et riche mais il ne l’est pas devenu riche de manière très honnête. Il attend la mort dans sa maison de retraite et se remémore une partie de sa jeunesse. Un jour, son fils et sa famille font leur b.a. et viennent le voir. Pendant cette visite, un des garçons détruits un papier qui était hyper important pour Max. C’est le déclic, il va se reprendre et tout faire pour faire revivre ce souvenir. C’est le début d’une quête et d’une course poursuite où cohabitent les souvenirs de son passé à Chypre et sa vision de la société actuelle. Max est une crapule plus attachante qu’il n’y parait.
    Il existe un traitement qui permet de stopper le vieillissement pour 20 ans. Vingt ans jour pour jour après le traitement, tu meurs.
    Les réflexions autour de ce traitement sont très intéressantes.
    Vaut-il mieux vivre 20 ans en pleine forme ou plus longtemps mais en se dégradant petit à petit ? Faut-il choisir la date de sa mort mais en profiter en pleine forme ou laisser faire la nature ? Quelle est la part de choix individuel et celle induite par la société ? Est ce vraiment un choix pour chacun ou est ce que ça dépend de sa classe sociale ? Comment vieillit-on ? Comment est-on perçu quand on choisit de vieillir ? Existe-on encore quand on est en retraite et qu’on a laissé les reines à son descendant ? Quelle est la place de chacun quand il y a un héritage partiel pré-décès ?
    Cette novella est bien rythmée, on navigue entre bas fond et haute société.
    J’aime cette façon de traiter de la vieillesse, de parler de l’éthique et de la façon dont on est perçu quand on n’est plus au maximum de sa forme.

  • add_box
    Couverture du livre « Les hommes dénaturés » de Nancy Kress aux éditions Pocket

    Mathilde Guillaume sur Les hommes dénaturés de Nancy Kress

    Une société en manque d’enfants sans aucune solution, une population vieillissante, des femmes prêtes à tout pour combler leur désir de maternité : voici le triste portrait du monde dystopique dans lequel vivent nos trois protagonistes que tout oppose. Ils vont découvrir un sombre secret et vont...
    Voir plus

    Une société en manque d’enfants sans aucune solution, une population vieillissante, des femmes prêtes à tout pour combler leur désir de maternité : voici le triste portrait du monde dystopique dans lequel vivent nos trois protagonistes que tout oppose. Ils vont découvrir un sombre secret et vont devoir décider en toute âme et conscience quoi en faire. Une chouette lecture, au rythme effréné.

    En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2021/03/03/les-hommes-denatures/

  • add_box
    Couverture du livre « Danses aériennes » de Nancy Kress aux éditions Le Belial

    Unplatdelivres sur Danses aériennes de Nancy Kress

    Maison d'édition : j'ai lu
    Reçu et lu dans le cadre des explorateurs de l'imaginaire de lecteurs.com
    Il s'agit là d'un recueil de nouvelles et novellas de l'auteure américaine Nancy kress.
    D'habitude je n'aime pas les nouvelles, je les trouve trop courtes mais là !!! Surprise, ce recueil a su...
    Voir plus

    Maison d'édition : j'ai lu
    Reçu et lu dans le cadre des explorateurs de l'imaginaire de lecteurs.com
    Il s'agit là d'un recueil de nouvelles et novellas de l'auteure américaine Nancy kress.
    D'habitude je n'aime pas les nouvelles, je les trouve trop courtes mais là !!! Surprise, ce recueil a su me réconcilier avec ce genre.
    Il regroupe en fait onze nouvelles dont 5 romans courts ou novellas, ayant pour thème principal la science fiction et l'imaginaire.
    Chaque nouvelle nous garantie une immersion dans un futur effroyable où les technologies et les avancées scientifiques sont maîtresses de l'homme, où l'humain ne se soucie guère des conséquences, aveuglé par son égoïsme.
    Je n'ai pas de références solides en science fiction mais je peux vous assurer que les ingrédients nécessaires pour une lecture agréable sont bien réunis: l'écriture fluide, le suspens, mais surtout l'originalité.
    Dans "le sauveur", et "le bien commun" il est question d'invasion d'extraterrestres. Dans "Tuchdown" la terre est totalement détruite et toxique. une partie du reste de l'humanité jugée non violente vit dans des orbitales et se livre à des jeux de reconnaissance sur terre.
    Dans "Evolution" il est question de résistance aux antibiotiques, de meutres et d'agressions perpétrés par l'être humain contre ses semblables pour se protéger et se sauver des conséquences désastreuses des traitements et des maladies.
    Dans "danse aérienne" on découvre le monde des bioaméliorations sur un fond de thriller et enquête pour meutre.
    Un conseil laissez vous embarquer dans le monde de Nancy Kress, vous ne le regretterez pas.

  • add_box
    Couverture du livre « L'une rêve, l'autre pas » de Nancy Kress aux éditions Actusf

    kadeline sur L'une rêve, l'autre pas de Nancy Kress

    Dans un futur où l’on peut manipuler énormément les gènes, un riche entrepreneur entend parler du fait qu’on pouvait empêcher les enfants de dormir ce qui libère beaucoup de temps pour étudier et crée des « génies ». Tout ne se déroule pas comme prévu car en plus de l’enfant génétiquement...
    Voir plus

    Dans un futur où l’on peut manipuler énormément les gènes, un riche entrepreneur entend parler du fait qu’on pouvait empêcher les enfants de dormir ce qui libère beaucoup de temps pour étudier et crée des « génies ». Tout ne se déroule pas comme prévu car en plus de l’enfant génétiquement modifiée, une jumelle faites de manière naturelle va naitre. Cela agace fortement monsieur mais réjouit madame qui n’était pas chaude pour cette manipulation mais n’avait pas eu le droit à la parole. Dès la naissance, chaque parent ne s’intéresse donc qu’à une seule des filles. On suit le destin de cette famille et de ces deux soeurs que tout oppose.
    C’est l’histoire d’un être qui va évoluer différemment, ne pas développer les mêmes codes sociaux que sa soeur. Ne pas dormir donne des priorités différentes, crée des êtres analytiques qui semblent menés uniquement par la logique et non par les sentiments. En grandissant, les non-dormeurs deviennent donc des êtres décalés.
    Le parallèle entre les 2 soeurs qui évoluent différemment et s’éloignent est très réussi et permet de nuancer la vision de chaque « clan ».
    C’est très bien écrit et criant de vérité sur les réactions variées face à la différence.
    J’ai beaucoup aimé toutes les réflexions sur l’appartenance à un groupe, la différence et son panel de réactions, la peur, la jalousie, le besoin d’appartenance à un groupe… La peur de la différence et de l’inconnu est très axé sur une des conséquences « logique », la violence et les solutions possibles ou non. C’est une lecture marquante qui est un beau coup de coeur