Morgane Moncomble

Morgane Moncomble
Morgane Moncomble est e?tudiante en Lettres a` Paris et e?crit depuis qu'elle a douze ans. Aime-moi, je te fuis est son second roman publie? chez Hugo et le spin off de Viens on s'aime.

Avis sur cet auteur (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Nos âmes tourmentées » de Morgane Moncomble aux éditions Hugo Roman

    Lectrice - Lambda sur Nos âmes tourmentées de Morgane Moncomble

    « Nos âmes tourmentées » est le nouveau livre de Morgane MONCOMBLE. Petit-à-petit, elle se fait une place parmi les plus grandes et beaucoup de lecteurs succombent au charme de sa plume et de ses histoires.
    Le petit dernier est censé être bien différent de ces deux précédents ouvrages, « Viens...
    Voir plus

    « Nos âmes tourmentées » est le nouveau livre de Morgane MONCOMBLE. Petit-à-petit, elle se fait une place parmi les plus grandes et beaucoup de lecteurs succombent au charme de sa plume et de ses histoires.
    Le petit dernier est censé être bien différent de ces deux précédents ouvrages, « Viens on s’aime » et « Aime-moi je te fuis ».

    « Nos âmes tourmentées » va nous plonger dans le quotidien de Azalée, une jeune femme qui doit retourner à Charleston, sa ville natale. Elle l’avait fuit pour échapper à des souvenirs terribles, mais sa défunte mère lui a légué la maison familiale. C’est donc à reculons qu’elle y retourne pour une durée la plus courte possible.
    Sauf qu’une fois arrivée, elle va rencontrer Eden, son nouveau voisin. Il est doux, il est calme, il lui tient tête et ne prête pas attention aux rumeurs. Il est tout simplement différent.
    A ses côtés, elle veut changer. Elle veut peut-être de nouveau faire de la place au bonheur dans son quotidien. Seulement, cela voudrait dire rester à Charleston, cette ville qui est synonyme pour elle de malheur.

    Est-ce que ce livre est différent des autres que Morgane MONCOMBLE a déjà publiés ? Oui.
    En se plongeant dans cette histoire, on s’embarque à nos risques et périls dans un récit qui va nous chambouler, nous torturer, nous repousser dans nos retranchements.

    Azalée est une héroïne mystérieuse qui cache bien des secrets. Pourtant, le prologue annonce la couleur. Ce n’est pas écrit noir sur blanc ce qu’il lui est arrivé mais malgré tout, on sait. On est un peu comme mis dans le secret, un secret noir et difficile à encaisser. On est comme témoin d’une scène que nous n’aurions jamais dû voir, d’ailleurs j’étais presque gênée d’avoir comme premier aperçu de ce personnage cette scène si horrible pour elle.
    Après ce premier shoot d’émotions, nous la retrouvons plusieurs années plus tard lorsqu’elle revient dans sa ville natale. Nous la découvrons forte, dotée d’un sens de l’humour plutôt impressionnant et un peu détachée de son passé malgré des ombres qui planent au dessus de sa tête. Chaque petit détail, chaque petit indice que distille Morgane MONCOMBLE sur son passé nous saute aux yeux. On veut savoir pourquoi, on veut savoir qui, on veut savoir comment.

    Heureusement, le récit se focalise pendant un long moment sur la rencontre entre Azalée et Eden, son nouveau voisin. Ils se cherchent, le charme opère rapidement. Même si la jeune femme ne veut pas s’engager, Eden veut commencer quelque chose avec elle, veut la faire changer d’avis. Il sait qu’elle n’est pas comme les autres. Il sait qu’être avec elle, ce n’est pas pour une nuit.
    J’ai beaucoup aimé la romance entre Eden et Azalée, une relation qui commence par une belle amitié malgré le fait qu’ils sont attirés l’un par l’autre. Ca ne va ni trop rapidement, ni trop doucement. Ils passent étapes par étapes, au rythme du coeur de la jeune femme.

    Azalée est une héroïne touchante, qui m’a beaucoup plu. J’ai été autant émue par son personnage adolescente, que par sa version adulte. Ses faiblesses sont sa plus grande force et même si elle a besoin d’aide, c’est une battante. Elle fait preuve de beaucoup d’empathie et j’ai adoré découvrir tous les sentiments qu’elle cache au plus profond d’elle.
    Même si Azalée m’a séduite, mon gros coup de coeur va pour Eden. C’est le genre de héros que j’aime : prévenant, doux, charmeur, drôle, sérieux. Quand il s’engage, c’est pour de vrai. D’ailleurs, lui aussi a des problèmes et il fait tout pour les résoudre. Lorsque l’on découvre son secret, on fond une nouvelle fois.

    Bien évidemment, l’histoire ne tourne pas qu’autour de la romance entre ces deux personnages.
    Les problèmes de Azalée n’ont jamais été résolus et son retour à Charleston va être forcément l’occasion pour qu’ils réapparaissent. On ne s’attend pas à tout ce qu’il va se passer. On ne s’attend pas du tout aux parallèles entre son passé et son présent. C’est terriblement dur. Les personnages ne sont pas épargnés et sincèrement, lorsque chaque secret a été révélé et que d’autres sont apparus, j’ai eu le coeur qui a saigné. Il faut reprendre plus d’une fois son souffle pendant cette histoire, on ne peut pas rester indifférent pendant notre lecture.

    Malgré tout, même si j’ai vraiment adoré cette lecture pour ces différentes raisons, ce n’est pas un coup de coeur. Il manquait peu. Je pense que c’est l’accumulation de drame qui m’a un peu éloignée de l’histoire.
    De plus, la fin est un peu trop rapide à mon goût. Alors que la première moitié du livre prend son temps pour poser les bases du récit et bien développer les relations et le suspens, la seconde moitié se développe à une vitesse folle. Oui, ça emmène de la tension et le rythme soutenu nous plonge encore plus dans l’histoire. Cependant, j’ai eu l’impression de survoler les problèmes, de passer à toute vitesse et de ne pas m’attarder. Pourtant, à mons avis, les personnages auraient mérité un peu plus de temps, un peu plus de développement.


    En conclusion, « Nos âmes tourmentées » est une lecture qui m’a chamboulée. Morgane MONCOMBLE nous plonge dans une histoire bien plus sombre que ces deux précédents livres. Elle y délivre des messages durs, une réalité que beaucoup ne veulent pas encore voir. Le fait que ces problèmes soient aussi bien ancrés dans notre société rend l’histoire encore plus bouleversante.
    Les personnages sont attachants, notamment Eden qui est tout simplement parfait.
    La fin est un peu rapide à mon goût, même si certaines scènes m’ont estomaquées, notamment le fameux « Merci de m’avoir crue » qui pèse encore lourd sur mon coeur.
    C’est presque un coup de coeur, presque. Par contre c’est un livre à lire absolument.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/10/nos-ames-tourmentees-morgane-moncomble.html )

  • add_box
    Couverture du livre « Aime-moi, je te fuis » de Morgane Moncomble aux éditions Hugo Poche

    Lectrice - Lambda sur Aime-moi, je te fuis de Morgane Moncomble

    Dans « Aime-moi je te fuis », nous allons suivre les aventures de Zoé et de Jason.
    Zoé est étudiante à l’ESMOD, une école de mode, et rêve de faire carrière dans l’industrie du luxe. Elle est aussi très présente sur les réseaux sociaux où elle réunie déjà une petite communauté.
    Jason est un...
    Voir plus

    Dans « Aime-moi je te fuis », nous allons suivre les aventures de Zoé et de Jason.
    Zoé est étudiante à l’ESMOD, une école de mode, et rêve de faire carrière dans l’industrie du luxe. Elle est aussi très présente sur les réseaux sociaux où elle réunie déjà une petite communauté.
    Jason est un jeune homme simple et heureux. Il ne prend que le positif de la vie. Il cache le fait qu’il vient d’une famille aisée pour que les regards des gens ne changent pas.
    Le soir de Noël, Zoé et Jason vont se rencontrer dans un bar. Alors que le début était mal engagé, ils vont se rendre compte qu’ils s’entendent très bien et finissent par coucher ensemble… Sauf que c’était le pire coup de leur vie.
    Pensant ne jamais se revoir, quelle n’est pas leur surprise en se rendant compte que Zoé est la meilleure amie de Violette et que Jason est le meilleur ami de Loan… Ils sont donc menés à se revoir très souvent puisque Zoé habite avec Violette et Loan. Ils décident de taire ce secret, mais n’arrivent pas à cacher leur mauvaise entente.
    Et si derrière toute cette animosité se cachait une relation plus fusionnelle ? Et si derrières ces sourires se cachaient de terribles ombres ?

    J’ai adoré « Viens on s’aime », le tome consacré à Loan et à Violette et j’ai encore plus aimé « Aime-moi je te fuis ».
    Morgane MONCOMBLE a réussi à me faire succomber une nouvelle fois à son couple.

    Comment réagiriez-vous si le pire coup de votre vie est en fait le meilleur ami de votre colocataire ? Passeriez-vous l’éponge ou seriez-vous stupéfait, énervé ?
    Autant dire que pour Zoé, c’est l’explosion. Elle ne supporte pas le grand sourire de Jason, sa façon d’être aussi tranquille face à cette situation, mais aussi son attirance pour lui.

    Oui, dès les premiers instants, il est indéniable que l’alchimie entre ces deux personnages est bien présente. On la ressent dans chaque ligne, dans chaque chapitre. Même si Zoé combat cette attirance, Jason, lui, veut tout faire pour faire craquer la jeune fille à nouveau et retenter sa chance.
    Pourquoi rester sur une mauvaise impression ?

    La romance est au début très douce et mignonne. Plus d’une fois nous avons le sourire aux lèvres. Mais très vite, nous nous rendons compte que « Aime-moi je te fuis » est bien plus qu’une simple romance…
    Assez fréquemment, nous retournons dans le passé de Zoé. L’auteur distille quelques éléments, quelques indices pour nous montrer que le passé de la jeune femme n’est pas aussi rose que ses cheveux. On a peur, le coeur palpite, on est dans l’attente des grandes révélations qui vont venir tout chambouler.
    Au fur et à mesure qu’elle ouvre son coeur à Jason, nous nous rendons compte aussi que son présent n’est pas aussi stable qu’elle veut bien nous le montrer. Des ombres se cachent en elle, des ombres qu’elle n’a pas totalement vaincues.

    J’ai adoré la complexité du personnage de Zoé. Elle a plusieurs facettes qui sont toutes intéressantes, mais j’ai quand même préféré son côté fragile, bien qu’elle ne le soit pas totalement. Elle a une grande force de caractère.
    Jason est son parfait binôme, celui qu’il fallait à Zoé pour compenser toute sa noirceur. Il est solaire et spontané. Il ne se prend pas la tête et seul le bonheur des autres est important pour lui.
    Ensemble il forme un duo détonnant que j’ai adoré suivre du début à la fin du livre.

    J’ai par contre été un peu perturbée de voir que l’histoire se passait en même temps que « Viens on s’aime », le livre qui est sorti précédemment. Même si on peut lire les deux tomes dans l’ordre que l’on souhaite, il est préférable de commencer par « Viens on s’aime ».

    « Aime-moi je te fuis » ne traite pas uniquement d’une romance entre un homme et une femme, d’une histoire de seconde chance. Il y a beaucoup de thématiques très dures dans ce livre, bien plus que dans « Viens on s’aime ». La boulimie, l’acceptation de soi, des autres, la sexualité sous tous ses aspects, la maltraitance, la violence, l’alcoolisme,… On sent vraiment que dans ce livre, Morgane MONCOMBLE a voulu faire passer de nombreux messages, être porte-parole de plusieurs thématiques qui la touchent sensiblement.

    La fin m’a surprise, notamment parce qu’elle prend un tournant que je n’aurais pas pensé.
    Je reste quand même un petit peu sur ma faim, tout simplement parce que j’aurais aimé rester avec ces personnages encore un petit moment.


    En conclusion, « Aime-moi je te fuis » est un beau coup de coeur. Morgane MONCOMBLE m’a une nouvelle fois séduite avec son histoire. J’ai adoré Jason et Zoé qui sont deux personnages qui attirent de suite notre sympathie. Leur alchimie est indéniable, la tension et le suspens sont présents et nous font passer par toutes les émotions.
    Au-delà de la romance qui m’a totalement convaincue, l’histoire nous sensibilise sur plusieurs thématiques qui sont malheureusement toujours d’actualité.
    Plus mature que « Viens on s’aime », « Aime-moi je te fuis » vient de prendre une place particulière dans mon coeur.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/10/aime-moi-je-te-fuis-morgane-moncomble.html )

  • add_box
    Couverture du livre « Viens, on s'aime » de Morgane Moncomble aux éditions Hugo Roman

    Margot Drochon sur Viens, on s'aime de Morgane Moncomble

    J'ai beaucoup aimé ce feel good, cette belle histoire d'amitié.

    L'écriture de cette auteure est belle, ce roman est poignant, tendre et moderne à la fois. Je me suis attachée à tout les personnages, les enviant même parfois ! L'amitié, les sorties, l'amour, les galères de travail, les...
    Voir plus

    J'ai beaucoup aimé ce feel good, cette belle histoire d'amitié.

    L'écriture de cette auteure est belle, ce roman est poignant, tendre et moderne à la fois. Je me suis attachée à tout les personnages, les enviant même parfois ! L'amitié, les sorties, l'amour, les galères de travail, les entretiens, les quiproquos... on y retrouve un peu de tout, mais tout est bien mené. Les chapitres sont partagés, on a le point de vue de Violette, puis celui de Loan, les deux meilleurs amis, et personnages principaux du roman.

    Une lecture fluide qui se lit très facilement, Je conseille ce roman pour les bookaddict mais aussi pour les lecteurs moins habitués ! :)

  • add_box
    Couverture du livre « Viens, on s'aime » de Morgane Moncomble aux éditions Hugo Roman

    Lectrice - Lambda sur Viens, on s'aime de Morgane Moncomble

    « Viens, on s’aime », c’est l’histoire de Violette qui rencontre par hasard le soir du réveillon l’un de ses voisins, Loan, dans l’ascenseur de leur immeuble. Celui-ci va tomber en panne et ils vont apprendre à se connaître pendant le temps qu’ils restent coincés ensemble. Suite à cela, ils vont...
    Voir plus

    « Viens, on s’aime », c’est l’histoire de Violette qui rencontre par hasard le soir du réveillon l’un de ses voisins, Loan, dans l’ascenseur de leur immeuble. Celui-ci va tomber en panne et ils vont apprendre à se connaître pendant le temps qu’ils restent coincés ensemble. Suite à cela, ils vont devenir meilleurs amis.
    Un an plus tard, ils sont colocataires. Loan a rompu avec son amour d’enfance, Lucie, et Violette fait la rencontre de Clément. Ce dernier pense que Violette n’est plus vierge, mais c’est en fait le cas. Pour ne pas perdre la face devant son nouveau petit-ami, elle demande à Loan d’être son « premier ». Un service qui va définitivement changer leur relation.

    Sincèrement, je ne m’attendais pas à être autant transportée par ma lecture.
    Ce livre a eu un beau succès et lorsque j’entends trop parler d’un livre, j’ai peur de me lancer et de le lire également, par crainte d’être déçue. Sauf qu’ici, ce fut tout le contraire.

    « Viens, on s’aime » est une romance surprenante. Un mélange d’humour, d’amour, d’amitié.
    La plume de Morgane MONCOMBLE se prête particulièrement bien à ce genre d’exercice. Je n’ai jamais eu l’impression que c’était son premier livre tant son style est mûr et son récit aboutit.
    Sa force réside dans sa facilité à nous faire ressentir des émotions à travers ses personnages.

    Et quels personnages !
    Tout d’abord, Violette-qui-sent-la-violette est une héroïne ultra attachante. Elle n’a pas sa langue dans sa poche et lorsqu’elle panique, elle ne peut s’empêcher de s’arrêter de parler. Elle est dévouée, drôle et malgré le fait qu’elle soit originale, elle s’assume telle qu’elle est. Enfin, elle aimerait avoir plus confiance en elle, mais elle puise sa force en Loan.
    Ce dernier est un garçon comme toutes les filles aimeraient en rencontrer. Beau, gentil, drôle, patient,.. il a énormément de qualités qui vont faire fondre tous les lecteurs.
    L’amitié entre eux deux est indéniable, pure et unique. Ils sont leur force mais aussi leur plus grande faiblesse.

    La relation entre Violette et Loan va évoluer au fur et à mesure des chapitres après la fameuse demande de Violette. Comment réagir face à sa meilleure amie qui lui demande d’être sa première fois ? A partir de cet instant, ils vont se voir différemment ou se rendre compte que, parfois, ils se voilaient la face.
    L’alternance des points de vue aide vraiment à se rendre compte des sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre, à voir leurs transformations, leurs craintes et leurs doutes. Doit-on sacrifier une amitié de rêve pour plus ?

    Malgré le fait que le livre soit une romance, Morgane MONCOMBLE fait passer beaucoup de messages à travers son histoire.
    Elle se sert du passé de ses personnages principaux pour sensibiliser le lecteur et peut-être l’aider à trouver la force de combattre ces problèmes au quotidien. L’acceptation de soi est un thème très important dans cette lecture. Peu importe que l’on soit grand, beau, petit, gros, mince, extravagant, timide,.. il y a de place pour tout le monde sur cette Terre et une personne qui nous aime nous acceptera toujours tel que l’on est. Il ne faut pas avoir honte de s’assumer et ce message crié haut et fort du début à la fin du livre m’a vraiment touché.
    On y parle aussi de consentement, de la maladie, de l’abandon, de la tromperie,.. des thématiques qui concerne tout le monde et qui parlera à tous les lecteurs.

    La fin est très touchante, pleine d’émotions.
    On passe par tous les sentiments, comme si l’on était dans des montagnes russes. Je termine cette lecture avec du baume au cœur, mais aussi avec tristesse de laisser ces personnages derrière moi, ce qui veut dire que j’ai vraiment passé un très bon moment de lecture.


    En conclusion, « Viens, on s’aime » est une romance qui ne m’a pas du tout laissée indifférente. Morgane MONCOMBLE m’a fait rire, pleurer, sourire et aimer ses personnages et son histoire. Du début à la fin, les Violan m’ont charmés, d’abord avec leur amitié, ensuite avec leur amour.
    C’est quand on s’y attend le moins que l’on découvre de vraies petites pépites. « Viens, on s’aime » est ce genre de surprise, celle qui laisse du baume au cœur après avoir tourné la dernière page.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2018/11/viens-on-saime-morgane-moncomble.html )

Thèmes en lien avec Morgane Moncomble

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !